News

22.03.2005 à 17h45 par

La NBA se frotte les mains

Le sport attire semble-t-il de plus en plus d'éditeurs et de développeurs, qui veulent à tout prix disposer d'un jeu de sport dans leur catalogue. Cette multiplication des jeux entraîne des recettes impressionantes pour les détenteurs de licences.

Le Wall Street Journal nous apprend que 5 éditeurs se sont offerts

la licence NBA :Electronic Arts

Inc., Take-Two Interactive Software Inc., Sony Corp.,

Midway Games Inc. et Atari Inc. La National Basketball

Association a donc récolté du même coup quelques 400 millions de

dollars en quelques accords pour pouvoir utiliser la licence

NBA qui comprend le nom des joueurs et l’utilisation du sigle

NBA.

Les accords ont été signé pour 5 ou 6 ans selon les

éditeurs et pourront être utilisés dès la saison 2005-2006 de basket.

Reuters nous signale également que EA et Midway

devront sortir leurs jeux de basket de rue (respectivement NBA

Street et NBA Ballers)avec une alternance d’un

an pour permettre un meilleur développement et éviter d’avoir trop de jeux au

même moment.

Espérons que les joueurs en sortiront aussi gagnants avec

une qualité toujours à la hausse, surtout avec l’arrivée de la nouvelle

génération de consoles.


Sources : WSJ avec

target=_blank>GamingAge |

href="http://yahoo.reuters.com/financeQuoteCompanyNewsArticle.jhtml?duid=mtfh50051_2005-03-22_07-00-55_n18614866_newsml"

target=_blank>Reuters

On en parle aussi

Planning

+