News

27.09.2006 à 12h48 par |Source : Gamesindustry

Succès 360 au Japon : Sensui y croit

Après avoir remplacé un peu brusquement le sympathique Maruyamaau poste de patron de la Xbox au Japon, Takashi Sensui commence doucement mais sûrement à s’imposer, bien aidé il est vrai par un catalogue enfin prometteur.

"Les consommateurs japonais sont peu disposés à investir dans de nouvelles marques, et particulièrement si la marque en question vient de l’étranger." a-t-il expliqué à GamesIndustry durant le TGS.

"Nous sommes dans la place depuis plusieurs années maintenant et nous avons lancé une nouvelle campagne de promotion de la Xbox 360 cet été, a-t-il poursuivi, faisant allusion aux prix (encore plus) cassés pratiqués par Microsoft Japon depuis quelques semaines. La réaction a été très positive : les gens se sentent à présent plus proches de la 360 [...]."

Brader la console ne suffisait pourtant pas, il fallait des jeux. Eh bien oui : une console sans jeux, ça le fait pas vraiment.

"Les joueurs japonais ont des goûts différents en matière de jeux vidéo. Notre line-up de cet hiver va répondre à cette attente. Je pense que ça s’annonce bien pour nous, c’est une opportunité pour aller de l’avant. Je pense que nous avons une grande variété de titres en préparation et les titres-clés nécessaires au marché japonais. Nous pensons que ce que nous offrons en termes de contenu, devaleur intrinsèque et deprix constitue le meilleur rapport qualité-prix et la meilleure opportunité pour les joueursen fin d’année."

Même avec la baisse de prix surprenante de la PS3 "Core"annoncée par Ken Kutaragi lors du TGS (la console vaut à présent l’équivalent de 340€ en yens, uniquement au Japon, rappelons-le), la Xbox 360 demeure bien moins chère que sa concurrente avec un prix d’appel de moins de 30.000 yens, c’est-à-dire 200 euros. Son catalogue, pour fin 2006, devrait pouvoir rivaliser avec celui du "PC" de Sony. Malgré tout, Microsoft a connu tellement de désillusionssur l’archipeljusqu’à présent qu’il semble très cavalier de pronostiquer un succès pour l’hiver, d’autant que la Wii, très attendue au pays du soleil levant comme ailleurs, sera là, et avec des stocks conséquents (ce qui ne sera vraisemblablement pas le cas de la PS3).

Redmond s’est clairementdonné les moyens de réussir au Japon, reste à savoir si l’imprévisible marché nipponsuivra.

  • 27.09 à 03:12

    Le deuxième mondial. ^^

  • 27.09 à 01:29

    ça doit être un p…. de marché pour s’acharner comme ça!

  • 27.09 à 11:28

    Encore un qui croit au père Noël…

On en parle aussi

Planning

+