News

07.11.2007 à 11h21 par |Source : Gamesindustry, Mercury News

Guillemot, Dyack : PS3 et 360 se valent

Oui, on sait, encore le vieux débat pourri de qui c’est qui a le membre le plus volumineux entre Sony et Microsoft, mais que voulez-vous, c’est la vie de tout comparer. Et puis ce ne sont pas des manchots qui s’expriment en l’occurence, mais d’un côté Yves Guillemot, le PDG d’Ubisoft, et de l’autre Denis Dyack, le président de Silicon Knights. Pour bien cerner les personnages, il est bon de savoir que les deux produisent ou développent des exclusivités Xbox 360 (Splinter Cell Conviction, Naruto Rise of a Ninja, Too Human), mais sont également portés sur le multisupport, et donc la PS3. Et l’un comme l’autres’expriment volontierssur le futur de l’industrie.

Guillemot, chez Gamesindustry, a estimé que la 360 et la PS3 sont "proches du point de vue de ce qu’on peut faire avec elles". Les portages dans un sens ou dans l’autre seraient à présent plus faciles, et ne coûteraient qu’à peu près 10% de plus par rapport à un coût de développement standard sur une seule machine. Le hardware de la PS3 a été difficile à appréhender au début, mais selon Guillemot, c’est du passé. a présent, les jeux devraient sortir dans les temps sur les deux consoles.

Au passage, le PDG d’Ubisoft a confirmé, si besoin en était, qu’il fallait vendre beaucoup plus d’unités pour rendre un jeu rentable sur 360 ou PS3. Alors que sur DS, 100.000 unités suffiraient à retomber sur ses pieds (Ubi fonctionne sur un objectif fixe : une margeéquivalente à22% des coûts de développement), il en faudrait 13 fois plus (1,3 millions) pour arriver au même résultat sur les deux consoles de salon. Un gouffre.

Denis Dyack, lui, chezMercury Newscette fois, a tenu des propos à peu près similaires dans une interview publiée la semaine dernière.A ses yeux, le potentielde la 360 et celui de la PS3 sont grosso modo équivalents.

"Peut-être que la PS3 a plus de puissance au niveau du processeur, a-t-il déclaré. La 360 a quant à elle plus de mémoire disponible. On en arrive à une égalité, à peu de choses près. La perception qu’avait le public de la PS3 était qu’elle était beaucoup plus puissante. Pour les développeurs, les deux machinesse valent."

Le PDG de Silicon Knights tempère toutefois quelque peu son raisonnement, en indiquant qu’une parfaite utilisation du Cell, bien entendu difficile àmettre en place,pourrait donner une légère supériorité à la console de Sony.

Des opinions qui ne sont pas universelles, bien entendu. On se rappelle notamment des déclarations du développeur français Quantic Dream, qui avait émis une préférence certaine pour les capacités de la PS3 par rapport à la concurrence. Détail amusant : David Cage, membre éminent de Quantic Dream, et Denis Dyack, partagent le même rêve d’avenir pour l’industrie, celui d’une seule console ressemblant tous les types de jeux sur un support unique.

  • 07.11 à 04:34

    J’attends. ;O

  • 07.11 à 04:32

    ba crèves :p

  • 07.11 à 04:31

    Plutôt crever que de n’avoir qu’une seule console sur le marché ;O

  • 07.11 à 02:48

    Ben oui une console unique….puis pourquoi pas une console qui fait aussi PC, ah oué à ça existe déjà ça.

    Ou alors une console qui fait à la fois lecteur baladeur mp3, téléphone portable, machine à café, femme, pizzas….

    Toute façon Zeyd il va encore dire que ces mecs n’y connaissent rien :mdr:

On en parle aussi

Planning

+