16.07.2009 à 01h44 par - Rédacteur en Chef |Source : Rédaction

Battlefield 1943

Lors de son annonce, beaucoup ont été interloqués quand ils ont vu que Battlefield 1943 était prévu sur le Xbox Live Arcade. Mais l’arrivée de ce jeu orienté 100% multijoueur avec des maps qui sont toutes issues de Battlefield 1942 n’est pas si surprenante étant donné que le service de Microsoft prend de plus en plus d’ampleur dans tous les sens du terme. Battlefield 1943 est donc l’un des fleurons des futurs « gros » jeux du service. Mission réussie ?

Frags from Iwo Jima

Le principe de ce Battlefield 1943 est simple : deux équipes de 12 joueurs maximum, quatre cartes (dont une que la « communauté » doit débloquer), un seul mode de jeu, deux camps (les marines et l’armée impériale japonaise) et trois classes de soldats différents. Vous choisissez donc entre le fusilier (fusil semi-automatique, lance-grenades et baïonnette), le fantassin (fusil mitrailleur, bazooka et clé à molette – permettant de réparer les véhicules) et le sniper (sniper, pistolet et couteau/katana) et vous vous lancez à l’assaut à partir de votre base arrière (qui ne peut pas être prise par l’ennemi), et qui est pour la plupart des maps un porte-avions. Vous vous lancez à l’assaut des cinq drapeaux dissimulés ici et là dans les trois îles proposées (l’île de Wake, Iwo Jima et Guadacanal). Le but étant d’en capturer le plus possible tout en défendant ceux qu’on a acquis avec son équipe.


Pour vous aider, en plus des avions, vous pouvez utiliser des tanks, des jeeps mais aussi de nombreuses armes lourdes style mitrailleuses, canons D.C.A., sans oublier les raids aériens qui s’activent à un endroit bien précis. Plus vous capturez de drapeaux et plus vous tuez d’ennemis, plus la barre du camp d’en face diminue et c’est celui qui voit sa barre vidée le premier qui perd. A vous de gérer vos temps forts en tuant un maximum d’ennemis et en défendant vos drapeaux acquis lorsque vous avez l’avantage en ayant au moins trois drapeaux par exemple. Vous pouvez également vous précipiter à l’assaut des derniers drapeaux qui vous manquent, mais attention aux contre-attaques de l’ennemi qui pourraient profiter de votre rush pour reprendre vos anciennes positions. Si, au contraire, vous êtes dominés, mieux vaut essayer de jouer en équipe et reprendre des drapeaux sans trop se casser les dents devant la défense adverse.

The thin red mine

En somme, sous son aspect bourrin (une impression donnée par la destruction des décors gérée par le moteur Frostbite, qu’on avait déjà vu en action dans Battlefield : Bad Company), Battlefield 1943 est un jeu qui privilégie la tactique si l’on veut l’emporter. D’autant plus que chacune des trois maps doit être abordée différemment. Iwo Jima et sa carte très dégagée étant par exemple un paradis pour les snipers, le relief vallonné de Guadalcanal valorise les combats à courte portée tandis que l’île de Wake est un paradis pour les véhicules qui peuvent se déplacer rapidement à travers l’île qui forme un demi-cercle. Quant à Coral Sea (débloquée au bout de 6 jours), elle propose des combats aériens permettant aux virtuoses du manche à balai d’en découdre. De quoi varier les plaisirs même si la maniabilité des avions reste délicate pour les non-habitués.


Pour les habitués des Battlefield (tout comme les autres), le plaisir de jouer est immédiat. De ce point de vue-là, Battlefield 1943 est une vraie réussite et son succès ne se démentit pas, étant donné que les parties sont toujours pleines. Reste à voir ce qu’il vaudra sur le long terme étant donné que quatre maps, cela peut devenir assez réduit à la longue. Des cartes supplémentaires de la part d’Electronics Arts seront en tout cas les bienvenues (gratuites ou à moindre prix en tout cas). Après des débuts largement chaotiques où les joueurs ont subi toutes les carences techniques possibles (freeze, lag, soucis de serveurs, déconnexions), le réseau de Battlefield 1943 tourne à plein régime sans soucis. Ce qui en dit long sur la volonté de DICE de faire perdurer son jeu. Tant mieux pour nous.

Band of joueurs

Autre petit problème : la difficulté pour jouer entre amis. S’il est évidemment possible de rejoindre un de ses amis dans une partie (sans être forcément dans son camp, ceux-ci étant générés automatiquement), il est très difficile de pouvoir jouer en groupe (limité à cinq par escouade) étant donné que les parties sont très rapidement pleines et que la recherche de parties échoue sans cesse. La seule possibilité étant donc de créer une session privée, mais il est obligatoire d’être au minimum 16 personnes, ce qui n’est forcément pas donné à tout le monde sans s’être organisé un minimum auparavant. Dommage…

  • 17.07 à 10:20

    Y a un didacticiel dans le jeu..
    Je te conseil de le faire pour mieux comprnedre ou son les objectifs (les fusil en croix) , piloter un avion.

    enfin le mode pilote de chasse est tout simplement excellent ^^

    Pour ce qui est du point négatif la difficulté pour rejoindre en groupe, il semble que EA est donné des ports pour mieux se connecter.( informations dans le forum )
    Mais j’ai pas encore tester, donc merci pour les retour ;)

  • 16.07 à 01:24

    [quote="barns38"] Comment fait on pour demander un raid aérien?
    merci[/quote]

    A certains endroits (aeroport de wake island et de iwo jima) il y a des petits batiments avec un radar qui tourne par dessus. Va a la porte et appuie sur B, apres tu dirige les bombardiers.. Par contre si quelqu’un de l’equipe adverse l’a deja demandé il faut attendre (il y a un message qui apparait "raid aerien dispo").
    C’est le truc que j’aime le moins dans ce BF le raid aerien.

  • 16.07 à 11:29

    Merci pour la réponse rapide !

  • 16.07 à 09:01

    Bon jeu dans l’ensemble mais quand même un peu moyen au vu du bad compagny. Les effets de destructions sont assez bien fait et l’effet de l’avion qui passe au dessus de vous c’est cool. La longueur du sniper qui recharge est chiante et la manque concret d’organisation dans l’équipe est désopilante.
    Je l’ai quand même pris et je ne regrette pas trop. Comment fait on pour demander un raid aérien?
    merci

  • 16.07 à 08:39

    [quote="Torasaru"]Est-ce que on peut y jouer en écran splitté ?[/quote]

    Non

  • 16.07 à 07:58

    Est-ce que on peut y jouer en écran splitté ou est-ce que le mode multi se résume au live avec un seul joueur par console ?

  • 16.07 à 07:44

    En fait la plupart des joueurs jouent les kills et pas les drapeaux.
    Si il y avait un mode TDM au moins on serait debarassé de ceux qui ne jouent pas le jeu..

  • 16.07 à 07:42

    Moi j’utilise des méthodes de guérilas puisque la com’ avec vos équipiers, souvent non équipé de micro, est impossible. Je vais à l’opposé de la troupe, si ma team entiére rush vers la pointe de l’ile, je vais de l’autre coté pour prendre le drapeau non défendu…hop 30 pts :-)

  • 16.07 à 07:23

    Jeu tres sympa pour le prix.
    Il y a juste parfois un coté "aleatoire" , surtout pour la destruction des chars, qui peut etre penible.
    Je pensais jamais arriver a piloter les avions et finalement avec un peu de pratique j’arrive a voler 2-3 minutes sans m’ecraser.
    Le gros point noir reste qu’il n’y a qu’un seul mode de jeu.

  • 16.07 à 12:33

    comme je l’ai dit dans un precedent post,j’adore ce jeu,c’est du fun.les avions méme s’ils sont trop fragile sont exellent quand ont reussi a deposé les bombes comme il faut.et surtout les campouses,a la difference d’un call of duty,sont absent,fini le bras cassé qui vous shoote caché dérriere un pot de fleur.dans 1943 il y a du contact,ca rush,mais malgré tout il faut de l’organisation et de la strategie.allez tout seul prendre un drapeau est juste suicidaire.bref,des heures de plaisir de jeu a moindre cout,bravo DICE.par contre dans ton test matfer tu a oublié les batons de dynamite pour la classe sniper,de plus que veut tu dire par " les grenades roulent" ? dans les points negatifs

On en parle aussi