22.07.2009 à 02h30 par |Source : Rédaction

Splosion Man

Pour ouvrir son Summer of Arcade millésime 2009, qui a la lourde tâche de faire au moins aussi bien que l’année passée, Microsoft a opté pour Splosion Man, le nouveau jeu des développeurs de The Maw. Splosion qui ? Effectivement, on serait tenté de sourciller, car on n’a pas beaucoup entendu parler de ce petit titre jusqu’à maintenant. Mais ce silence était trompeur, comme on avait commencé à s’en douter à l’E3, où l'animal avait été assez remarqué. Le jeu est en réalité une excellente surprise, et d’ores et déjà une des perles de l’été. Pourquoi ? Lisez plutôt.
Splode ! Splode ! SPLODE !

Splosion Man doit avoir le schéma de contrôle le plus compliqué de tous les jeux Xbox 360 : "A" sert à exploser, "X" sert à exploser, "B" sert à exploser et "Y" sert à… A… Hmmm, ça m’échappe, mais ça doit être quelque chose du même acabit. On l’aura compris, d’entrée, le petit dernier de Twisted Pixel ne recherche pas la complexité, et s’en amuse d’ailleurs. Il faut aller dans le menu de « réglage » des commandes pour comprendre qu’on a mis les pieds dans un univers totalement loufoque, qui emprunte beaucoup au dessin animé. Le personnage principal, Splosion Man donc, pourrait très bien être un héros de cartoon, avec ses mimiques, son amour immodéré pour les gâteaux, ses rires nerveux et ses dizaines d’animations différentes, souvent désopilantes.


Globalement, dans la lignée de ce personnage marrant mais surtout très étudié, on remarque énormément de détails qui témoignent du soin apporté à la conception du soft, comme les très drôles chansons maison (« Everybody loves dooooonuts ! I know I dohouhou ! »), les boss délirants ou la musique qui s’aggrémente de riffs de guitare à chaque explosion. Et on ne parle pas de la fin, tellement barrée et indescriptible qu’il vaut mieux éviter de gâcher la surprise.


Splosion Man, I’m so glad that you’re my friend

Comme son personnage principal, fruit d’une expérience qui a mal tourné, ne sait que courir et exploser, Splosion Man trouve toute sa richesse dans son level design. Pourtant, ce n’est qu’un jeu de plateforme 2D, claquemuré dans des environnements de laboratoires très semblables. Seulement le soft parvient à se renouveler de façon extrêmement maligne. Twisted Pixel a choisi non-pas d’introduire une infinité d’obstacles différents, mais d’agencer un nombre respectable de paramètres de manière à ce que le jeu propose un crescendo totalement naturel.


Splosion Man est par conséquent un titre dans lequel non seulement le feeling des commandes sonne toujours juste, mais où les niveaux sont construits exactement comme il faut pour exploiter pleinement les capacités du personnage qu’on dirige. Lasers, barils volatiles et ennemis se trouvent judicieusement répartis dans des stages qui alternent la progression sous pression et les moments un peu plus calmes, propices à la réflexion. Comme faire exploser Splosion Man est la seule façon d’avancer, tout est question de timing, de dextérité et de gestion, étant donné qu’on ne dispose que de trois détonations de suite. La difficulté augmente petit à petit, et connaît certains pics notables susceptibles de provoquer quelques bris de pads intempestifs. Mais l’envie de progresser est très souvent la plus forte. On reste en fait toujours actif, noyé dans le rythme assez étourdissant du jeu. Obtenir un résultat si saisissant avec des contrôles aussi minimalistes, c’est une vraie démonstration de savoir-faire.


Et puis il ne faut pas non plus oublier que Splosion Man est un très bon titre multijoueur. On peut y jouer en coopération à deux, trois ou quatre, et là encore le gameplay s’adapte très bien, puisqu’une bonne coordination des actions (et des explosions) est nécessaire pour atteindre certaines zones ou récupérer certains bonus. Nitroglycérine à tous les étages en somme, et succès qui risque fort de se propager comme une traînée de poudre.

  • 06.01 à 02:45

    *Sort sa pelle*

    Dites, je me fais Splosion Man à petite dose, & il y a un détail qui me fascine dans ce jeu : la musique kikoo/hawaiienne qui démarre lorsque l’on prend un gros scientifique comme bouclier. Je suis capable de rester des minutes entières sans bouger juste pour l’écouter…

    Quelqu’un saurait-il si cette musique est trouvable ? Si elle a un nom ?

  • 02.08 à 07:54

    Merci loup blanc j’irais tester ça dans la journée ^^

  • 01.08 à 03:06

    [quote="superjex":2pcm0ncx][quote="Loup Blanc":2pcm0ncx]Je viens de le finir, énorme la fin. :lol: Une vraie drogue en tout cas et un très bon titre. :) Franchement des titres comme ça j’en redemande et le délire des développeurs aussi. :mrgreen:[/quote:2pcm0ncx]

    Je n’ai rien compris au boss de fin !!!

    Il tape des poings, il lance des espèces de créature qui nous gênent mais…. comment on le bousille finalement ? ^^[/quote:2pcm0ncx]

    [quote:2pcm0ncx][color=#FFFFFF:2pcm0ncx]Il faut le faire frapper sur les parties oranges du sol. Tu restes dessus, tu attends qu’il arme son poing et tu bouges vite fait. Une fois qu’il aura frapper 3 fois sur chaque, tu passeras à autre chose. Je dis rien au cas où tu trouverais toi même. :)[/color:2pcm0ncx][/quote:2pcm0ncx]

  • 01.08 à 02:58

    [quote="Loup Blanc":1mfl4r5u]Je viens de le finir, énorme la fin. :lol: Une vraie drogue en tout cas et un très bon titre. :) Franchement des titres comme ça j’en redemande et le délire des développeurs aussi. :mrgreen:[/quote:1mfl4r5u]

    Je n’ai rien compris au boss de fin !!!

    Il tape des poings, il lance des espèces de créature qui nous gênent mais…. comment on le bousille finalement ? ^^

  • 01.08 à 11:43

    Je viens de le finir, énorme la fin. :lol: Une vraie drogue en tout cas et un très bon titre. :) Franchement des titres comme ça j’en redemande et le délire des développeurs aussi. :mrgreen:

  • 29.07 à 06:47

    [quote="Gweawroval":1vp1ieva]Ça sera surement après la MAJ, enfin je pense.[/quote:1vp1ieva]

    j’ai deja la mise a jour, mais rien n’indique comment debloquer ca.

  • 29.07 à 05:05

    Ça sera surement après la MAJ, enfin je pense.

  • 27.07 à 05:05

    est ce que quelqu’un a deja reussi a debloquer les vetements pour avatar? si oui comment ?

  • 25.07 à 03:26

    Je viens de jouer à la démo, on dirait l’enfant illégitime d’Eathworm Jim et de Ripper Roo (de Crash Bandicoot) qui serait tombé dans un volcan en fusion. J’adore grave à mort. :D

  • 24.07 à 07:51

    Répétitif mais jusqu’a présent (je doit être à la moitié du jeu, vers 2-8 ou 2-10 je crois), les développeurs ont rajouté des petits éléments de gameplay régulièrement. Enfin faut y jouer a petite dose quand même car effectivement c’est un peu rengaine au bout de 10 niveaux d’affilé…

    Le multi est vraiment fendard, et chose rare pour un jeu XBLA, j’ai l’impression qu’il n’y a pas trop de lag (sauf vis a vis de quelques joueurs, je suppose que ça viens de leur connection…). Si certains veulent se faire des parties ensemble, faite signe ;)

On en parle aussi

Planning

+