News

05.11.2010 à 16h07 par |Source : MCV

Le marché des jeux sur consoles en danger ?

Aujourd’hui même Electronic Arts annonçait un nouveau jeu de la franchise Battlefield, intitulé Play4free. Comme son nom l’indique il s’agit d’un FPS free to play sur PC, qui proposera une expérience multijoueurs issue d’un mélange entre Battlefield 2 et Bad Company 2. Ce qui nous intéresse avec ce jeu, c’est l’analyse que fait Ben Cousin (EA Easy studios) de son impact sur l’avenir des jeux sur consoles de salon.

Selon lui, le concept Play4free pourrait bien, dans les cinq années à venir, perturber significativement le marché des productions AAA sur consoles. Le joueur se trouvant face à un dilemme qui opposera l’achat d’un jeu classique à 69€ et l’offre de type Play4free à laquelle il pourra accéder gratuitement et éventuellement compléter par diverses micro transactions.

Que penser de ce point de vue? Si nous ne pouvons affirmer avec certitude que Ben Cousin a raison ou tort, le marché parle de lui même et la gratuité n’est pas encore la motivation principale dans le choix d’un jeu, les Fifa et autres Call of Duty battant chaque année leurs propres records, en dépit de l’existence d’alternatives moins coûteuses.

  • 07.11 à 01:24

    [quote="Baboulinet"]1- Pour être franc vu le succès du jeu, je pense que le prix de base leur suffisait déjà allègrement d’atteindre le seuil de rentabilité

    2- PS : Fan de nanarland mais aussi de Mozinor. ;)[/quote]

    1- Oui le prix de base pour rentabiliser le jeu de base. Mais developper des addon doit couter un certain prix tout de meme. Enfin c’est cool, merci de ton analyse : bien qu’approximative, elle donne une bonne idee de la situation & donne meme le vertige.

    2- Bien, bien ! Je note : Batto, Baboulinet… (Tu me fais d’ailleurs me rendre compte de mon retard Mozinorien : une honte !)

    [quote="Havocks"]Le principe du free2play ne s’applique qu’aux jeux en ligne, il est tres peu probable de le voire debarquer sur un jeu solo, donc pas de soucis pour les consoles de salon.[/quote]

    Pourquoi ca ? Ca ressemble assez fortement je trouve au systeme "demo/jeu complet a deverouiller", quelque part…

  • 06.11 à 09:06

    "Donate". Qui tentera?

  • 06.11 à 08:51

    Le principe du free2play ne s’applique qu’aux jeux en ligne, il est tres peu probable de le voire debarquer sur un jeu solo, donc pas de soucis pour les consoles de salon.

  • 06.11 à 12:42

    75% de parts sans rien faire, pas mal :p

  • 06.11 à 12:36

    Pour être franc vu le succès du jeu, je pense que le prix de base leur suffisait déjà allègrement d’atteindre le seuil de rentabilité (et je parle bien entendu uniquement du cas de TF2, sans compter leurs autres licences ou Steam qui a lui seul doit dégager des bénéfices colossaux). Le magasin TF2 devrait les inciter à continuer de passer du temps à produire du contenu gratuit pour le jeu.

    Si Valve n’a pour l’instant pas donné de chiffres précis sur les bénéfices de ce magasin virtuel, on peut néanmoins se faire une idée. Il faut savoir que le magasin contient quelques armes et objets crées par des membres de la communauté, 25% du prix de vente leur étant reversé, les 75% restants allant dans la poche de Valve. Seulement 1 mois après l’ouverture du magasin, on a apprit que les 5 créateurs de la communauté dont les packs d’objets étaient en vente avaient touché pour chacun aux environs de 40 000$.

    Pour mettre les choses à plat et se faire une idée, ça veut dire que Valve a touché 600 000$ sur seulement 20 objets du magasin qui en compte plus de 200, objets complètement optionnels puisque disponible gratuitement par drop dans le jeu et qui ne renversent pas la stabilité du gameplay, tout ça sur l’espace de seulement 1 mois et sur un jeu qui existe dans le commerce depuis 3 ans. C’est fort quand même, non ? :)

    Après je pense qu’un système de micro-transactions aussi juste et bien ficelé soit-il nécessite tout de même une large communauté de joueurs, ce qui exclue peut-être certains petits studios pour qui la prise de risque est trop grande.

    PS : Fan de nanarland mais aussi de Mozinor. ;)

  • 05.11 à 10:35

    Question Baboulinet (fan de nanarland ?) : Valve gagnent-ils bien leur vie avec ce principe, ou bien couvrent-ils juste leurs charges ? Autrement dit : un tel systeme peut-il faire vivre un studio sur le long terme, degageant assez de benefices pour pouvoir reinvestir dans de nouveaux jeux/locaux/licences/etc ?

  • 05.11 à 10:18

    Ouais mais la c’est EA…pas Valve. Je suis pas sur que ça soit le même genre de "business model".

    Le principe commercial d’un truc (en l’occurence ici d’un jeu) c’est clairement d’emmener à consommer. Que ça soit par payement de supplément ou par la pub.

  • 05.11 à 08:28

    Liquidhardesign : C’est un autre débat ça, tu mentionnes des jeux vendus au "prix fort" alors que le sujet porte plutôt sur des jeux vendus à prix réduits ou gratuitement et devenant rentables par le biais de micro-transactions.

    J’ai choisi en exemple TF2 pour montrer qu’un système de micro-transactions n’est pas forcément le MAL absolu, à condition que le joueur ne se sente pas "forcé" à consommer et que cela ne déséquilibre pas le gameplay s’il s’agit d’un jeu online.

  • 05.11 à 08:22

    [quote="Liquidhardesign":3m2pf3ww]Ouais sur pécé, c’est top, mais de là à ce que ça arrive sur console, c’est pas gagné. Vu le suivi de ValvE sur L4D avec un pauvre mode Survie et une campagne avant la sortie du 2 et c’est tout. Ou d’Activision sur MW1. Un pauvre pack de maps en 2ans. Et pour le MW2, 2 packs en 6mois à 15euros pièce (dont du recyclage éhonté)…[/quote:3m2pf3ww]

    2 DLC en fait pour L4D, pas 1

    y’a crash course et the sacrifice

  • 05.11 à 08:13

    Ouais sur pécé, c’est top, mais de là à ce que ça arrive sur console, c’est pas gagné. Vu le suivi de ValvE sur L4D avec un pauvre mode Survie et une campagne avant la sortie du 2 et c’est tout. Ou d’Activision sur MW1. Un pauvre pack de maps en 2ans. Et pour le MW2, 2 packs en 6mois à 15euros pièce (dont du recyclage éhonté)…

On en parle aussi

Planning

+