News

16.03.2011 à 11h26 par - Rédacteur |Source : Gamesindustry

L’institut NPD cède face à la pression des éditeurs

On vous en parlait pas plus tard qu’hier et la réaction de NPD ne s’est pas faite attendre. En effet, hier nous vous évoquions la colère d’Electronic Arts et d’Activision vis à vis de l’institut qui livre ses données sans prendre en compte le marché du dématérialisé, le Xbox Live Arcade inclus. Une attitude pointée du doigt par les deux plus gros éditeurs de jeux vidéo qui parlaient alors de chiffres trompeurs et manquants de pertinence.

C’est donc Anita Frazier, employée chez NPD qui a décidé de prendre la parole aujourd’hui pour faire redescendre un peu la pression exercée par les éditeurs :"Nous allons étendre le nombre de vendeurs de contenu dématérialisé avec qui nous entretenons des relations afin de fournir un point sur les ventes sur ce marché. Le but est de founir à nos clients des bilans complets en incorporant l’évolution de ce mode de distribution".

Une nouvelle qui s’accompagne d’une requête puisque Miss Frazier espère que les éditeurs et les distributeurs présents sur ce marché seront plus transparents sur leurs ventes à l’avenir.

  • 16.03 à 11:56

    Déjà qu’avec le matérialisé tu peu être trompeur sur tes chiffres de ventes alors avec le dématérialisé…

On en parle aussi

Planning

+