News

29.09 à 12h24 par |Source : Rock, Paper, Shotgun

The Witcher 2 : les futurs DLC gratuits sur PC, pas sur Xbox 360

S’il était déjà acquis que la version Xbox 360 de The Witcher 2 : Assassins of Kings bénéficierait – gratuitement – de tous les contenus téléchargeables sortis sur PC à ce jour, la donne sera légèrement différente dès que le jeu sera disponible dans le commerce. En effet, les prochains contenus téléchargeables seront payants sur Xbox 360 alors qu’ils seront gratuits sur PC.

Pourquoi une telle différence entre les deux versions ? Dans une interview chez Rock, Paper, Shotgun, Adam Badowski de CDProjekt explique que c’est Microsoft et sa politique sur le contenu téléchargeable qui est en faute. Une fois de plus.

  • 29.09 à 06:28

    Facile de rejeter la faute sur M$. Je pense plutôt qu’ils veulent récupérer de la thunes au passage. Je doutes que M$ interdise aux développeurs de mettre du DLC gratos.

    Badowski explique bien que c’est dû à Microsoft, il critique même ouvertement cette nouvelle politique du contenu payant qui prend les joueurs pour des cons.

    Sachant qu’en plus ils n’ont rien à y gagner à mettre du DLC puisque la grosse partie des bénéfices ira à Microsoft comme le dit Buckk. Valve l’avait déjà expliqué pour Left 4 Dead à l’époque.

  • 29.09 à 02:28

    Enfin si je prends BF 2 Bad Company, comment ont-ils fait pour proposer de nouvelles cartes gratuites (pour ceux qui avaient le pass) ? C’était des mises à jour ?
    Le pass faisait office de pack VIP tout simplement, comme celui dans forza 2 ou ils te refilaient des voiture avec des skins gratos ou comme le map pack rétro dans l’édition collector de Killzone 3 ! Un petit bonus en somme

  • Stv
    29.09 à 02:27

    Le tube de vaseline est fourni avec les dlc ?

  • 29.09 à 02:00

    Enfin si je prends BF 2 Bad Company, comment ont-ils fait pour proposer de nouvelles cartes gratuites (pour ceux qui avaient le pass) ? C’était des mises à jour ?

  • 29.09 à 01:13

    Ce n’est pas qu’ils interdisent aux développeurs de mettre des DLC gratos en fait, c’est que même sur un DLC gratos Microsoft tient à avoir une "commission". Si je dis pas de bêtises, ça sera de l’ordre de 120 MS Points, dont l’intégralité ira dans la poche de MS pour le coup. Pour le moment y’a juste la Team Meat avec Super Meat Boy qui a réussi à contourner ce système en incluant ses contenus additionnels dans des mises à jour.

  • 29.09 à 01:09

    Facile de rejeter la faute sur M$. Je pense plutôt qu’ils veulent récupérer de la thunes au passage. Je doutes que M$ interdise aux développeurs de mettre du DLC gratos.

  • 29.09 à 11:40

    En même temps c’est pas comme si c’était la première fois… cf Left 4 Dead.

    Ce qui m’amuse dans tout ça, c’est que ça fait voler en éclats l’excuse du "tout travail mérite salaire", pour justifier le fait que des mecs ont bossé sur ces DLC et qu’ils doivent donc être rémunérés.

    M’enfin, au final ça me choque tout de même moins que Gears of War, qui s’accompagne de 75 DLC lors de sa sortie, dont les trois quarts sont des skins d’armes et autres.
    A l’époque d’Oblivion et son armure de cheval, tout le monde avait remonté l’info sur le web pour dénoncer cette politique… aujourd’hui, personne n’en parle parce que la sodomie est rentrée dans les moeurs.

  • 29.09 à 11:18

    La vérité c’est qu’il savent qu’un Pciste n’achètera jamais, il ira se trouver un serveur free, et télécharger une version pirate, alors que des gars comme moi sur 360 ne va certainement pas s’emmerder à trouver des truc pirate, il est bien plus pratique de dépenser quelques petits points !
    Enfin j’en ai plus beaucoup de points, je viens de m’acheter l’armure de AC BH de l’escrimeur !

  • 29.09 à 10:50

    Bravo Microsoft, merci pour votre sollicitude ! Pfffff, moi elle me fait gerber leur politique ! Ouai, je sais, je vais encore me faire des amis…!

  • 29.09 à 10:31

    S’il était déjà acquis que la version Xbox 360 de The Witcher 2 : Assassins of Kings bénéficierait – gratuitement – de tous les contenus téléchargeables sortis sur PC à ce jour, la donne sera légèrement…

    Lire la suite

On en parle aussi