News

20.06.2013 à 00h04 par |Source : Editeur

Xbox One : Microsoft a écouté les joueurs !

"Vos réactions comptent". C’est ainsi que Don Mattrick a ouvert son article, paru sur le site de Microsoft comme mise à jour concernant les restrictions de la Xbox One.


La connexion permanente obligatoire ? Plus question. Après une première configuration de la console, vous pourrez jouer hors-ligne à tous vos jeux sur support physique sans connexion internet. De même, vous pourrez jouer hors-ligne à vos jeux téléchargés.


L’occasion contrôlée ? Bye-bye ! Vous pourrez continuer à revendre et échanger vos jeux sur support physique comme vous le faites aujourd’hui sur Xbox 360. En revanche, il sera impossible de partager ou revendre les jeux téléchargés (le concept de partage de jeux "Xbox Family" sera-t-il rayé de la carte ?).

Enfin, la console ne sera pas zonée, vous pourrez donc importer vos jeux en toute sérénité.

Microsoft a donc bel et bien écouté les joueurs. Il fallait au moins ça pour endiguer le bad-buzz créé autour de la Xbox One. Et vous, quel effet cette annonce vous fait-elle ?

Quoiqu’il en soit, aucune mention n’a été faite concernant Kinect qui sera – à priori – toujours imposé dans le pack de base ainsi qu’au niveau du prix qui reste toujours de 499€. A moins que les dernières rumeurs qui annoncent une baisse de prix… Rendez-vous demain pour plus d’informations !

  • 23.06 à 07:56

    Hé non. Réfléchis un peu. DRM partage avec plusieurs joueurs d’un même jeu, si on te demandait une connexion c’était surtout pour vérifier que ton jeu tournait pas chez 40 personnes. Incroyable non ?

  • 23.06 à 02:39

    @Jack 115.

    Je viens de lire ton (long) message et j’y vois une incohérence…mais vue l’heure (04h30) j’ai peut-être mal compris.

    Tu dis que MS obligeait à une connexion pour pouvoir bénéficier de la puissance de calcul du "cloud computing"…..il me semble que c’est faux.

    Premièrement parce que cette connexion 1 fois/24h et non pas pendant le jeu. Ce qui veut dire que tu te connecte à 09h00, si à 18h tu veux jouer sans connexion c’est possible….
    Deuxièmement parce que d’après les propres propos de MS cette connexion ne se faisait que pour "quelques" Ko…..or, un jeux utilisant la connexion avec des serveur pour être amélioré nécessiterait surement plusieurs Mo de données en jouant.
    Troisièmement parce que même le fait de stocker sur un DD des données effectuées sur des serveurs qui ensuite serait téléchargées et utilisées pendant le jeux saturerait très vite le DD.

    Je pense que cette histoire de connexion journalière ne servait en fait à MS qu’à collecter les données receuillies par les mouchards dans la console et servant à détecter le piratage.
    Ce qui je le concède est normale, toute entreprise à le droit de se "protéger" contre le piratage, mais la façon est un peu….cavalière.
    Quand on est n°1 mondiale des OS, bien placé sur la marché du JV et bien on est capable de mettre au point une machine difficilement "piratable".

    ceci dit, la PS3 est réputée moins piratée (est-ce vrai…..??) et la 360 hyper piratée, pourtant niveau vente de jeux elles font grosso modo des scores semblables.

  • 22.06 à 07:26

    Je suis d’accord avec Bydox, c’est un peu trop facile de tirer des conclusions. Et si les chaînes de magasins avaient un tel pouvoir, pourquoi n’en font-ils pas autant avec la PS3 en ce moment ? Depuis que le PSN+ tourne à plein régime, y’a dû y avoir une petite baisse des ventes de jeux neufs et surtout des jeux d’occasion… ça reste peut être marginal mais rien ne dit que cela pu être la même chose que la Xbox One. Tant que la demande est là, les revendeurs n’ont pas d’avis à donner et n’ont pas à s’orienter vers telle ou telle console… C’est une évidence qu’avec l’essor actuel du dématérialisé, ils vont faire de moins en moins de recettes. A eux de s’adapter et non pas l’inverse.

  • 22.06 à 06:40

    Oui, j’ai pas dit que c’était bon pour le consommateur, uniquement pour les boutiques. :mrgreen:
    (Remarque, j’y vois un avantage : les magasins auraient sûrement fait des efforts pour chacun attirer du client … ou bien ils auraient fait une belle entente sur les prix :lol: )

  • 22.06 à 06:28

    [quote="Bydox":39x7g6kw][quote="Meshuggah":39x7g6kw]tu oublies quelcque chose d’essentiel: la taxe "anti occasion".
    Parceque quand meme, on en parle quasiement pas sur ce topic, mais le principe du drm etait de creer une nouvelle rentrée d’argent pour les editeurs via une sorte de "taxe" sur la revente de jeux d’occasion. Donc les jeux d’occaz aurait été souvent plus cher, et donc plus dur à refourger si la marge du magazin n’etait pas revu à la baisse.[/quote:39x7g6kw]
    Sûrement, oui. Mais les joueurs Xbox One auraient été obligés d’acheter en magasin agréé, donc payer le prix que ces magasins veulent. Ceux qui achètent d’occasion n’auraient pas eu le choix. C’était l’occasion dans les magasins ou du neuf (ou du dématérialisé).[/quote:39x7g6kw]

    Franchement, ça aurait été vraiment horrible. :|

    Ça aurait été du gros monopole sale. Puis comme on le sait, y’a pas pire ennemie du consommateur que le monopole.

  • 22.06 à 07:31

    [quote="Meshuggah":1qhdhvt3]tu oublies quelcque chose d’essentiel: la taxe "anti occasion".
    Parceque quand meme, on en parle quasiement pas sur ce topic, mais le principe du drm etait de creer une nouvelle rentrée d’argent pour les editeurs via une sorte de "taxe" sur la revente de jeux d’occasion. Donc les jeux d’occaz aurait été souvent plus cher, et donc plus dur à refourger si la marge du magazin n’etait pas revu à la baisse.[/quote:1qhdhvt3]
    Sûrement, oui. Mais les joueurs Xbox One auraient été obligés d’acheter en magasin agréé, donc payer le prix que ces magasins veulent. Ceux qui achètent d’occasion n’auraient pas eu le choix. C’était l’occasion dans les magasins ou du neuf (ou du dématérialisé).

  • 22.06 à 07:16

    [quote="Bydox":2m2l682r]J’vais passer pour un fanboy Microsoft à force (et pourtant je sais toujours pas quelle console prendre), mais on savait rien des conditions d’agrément de MS pour les boutiques. :mrgreen:

    Et puis, le modèle de MS était pas mauvais (pour les revendeurs ; pour les joueurs comme moi qui revendent, oui, ça l’était). Attention, hé ho, doucement hein, laissez-moi le temps de finir. Je m’explique.

    Les joueurs Xbox One n’auraient pas eu d’autre choix que de revendre leurs jeux … chez un revendeur agréé. Du coup, toute l’économie de l’occasion eut été entre leurs mains. Donc plus d’argent. Et si Sony s’était mis à faire de même, alors c’était jackpot, puisque tous les jeux next-gen d’occasion auraient transité par eux.
    Étant les seules places de revente, il aurait été facile pour les revendeurs d’inciter les joueurs qui viennent revendre chez eux d’acheter aussi du neuf chez eux (système de points, carte fidélité, …).[/quote:2m2l682r]

    tu oublies quelcque chose d’essentiel: la taxe "anti occasion".
    Parceque quand meme, on en parle quasiement pas sur ce topic, mais le principe du drm etait de creer une nouvelle rentrée d’argent pour les editeurs via une sorte de "taxe" sur la revente de jeux d’occasion. Donc les jeux d’occaz aurait été souvent plus cher, et donc plus dur à refourger si la marge du magazin n’etait pas revu à la baisse.
    Donc non, meme pour les boutiques agréés, c’etait TRES loin d’etre un bon modèle.
    Et je pourrrais meme t’expliquer and quoi c’etait aussi un mauvais modèle pour les editeurs eux meme. Bref c’etait une idée à la con, tout simplement :bravo2: Et croire qu’une grande boite, sous pretexte qu’elle a des tas d’ingenieurs/commerciaux/mecs super intelligent ne peut donc mecaniquement pas pondre une idée à la con, c’est etre vachement optimiste.

  • 21.06 à 03:55

    Bon je suis faible. Je vient de réserver ma Xbox one dans ma boutique.
    Rien a faire de la fiabilité de la console, le SAV de Microsoft a toujours été exemplaire et j’ai confiance en eux pour éviter de refaire cette connerie.

    Moi qui ai pas de PC je vait pouvoir profiter de battlefield 4 a 64 joueurs et juste pour ça c’est le pied. :bravo2:
    Titanfall et compagnie me voici :jump:

  • 21.06 à 03:39

    J’vais passer pour un fanboy Microsoft à force (et pourtant je sais toujours pas quelle console prendre), mais on savait rien des conditions d’agrément de MS pour les boutiques. :mrgreen:

    Et puis, le modèle de MS était pas mauvais (pour les revendeurs ; pour les joueurs comme moi qui revendent, oui, ça l’était). Attention, hé ho, doucement hein, laissez-moi le temps de finir. Je m’explique.

    Les joueurs Xbox One n’auraient pas eu d’autre choix que de revendre leurs jeux … chez un revendeur agréé. Du coup, toute l’économie de l’occasion eut été entre leurs mains. Donc plus d’argent. Et si Sony s’était mis à faire de même, alors c’était jackpot, puisque tous les jeux next-gen d’occasion auraient transité par eux.
    Étant les seules places de revente, il aurait été facile pour les revendeurs d’inciter les joueurs qui viennent revendre chez eux d’acheter aussi du neuf chez eux (système de points, carte fidélité, …).

  • 21.06 à 02:57

    [quote="Johnbobbybrett3":26sfo0xg]J’imagine bien que les vendeurs de toutes les grosses boutiques allaient avoir comme consigne de préférentiellement vendre des ps4 (qui généreront un profit avec les jeux d’occasion) plutôt que la X1.[/quote:26sfo0xg]

    Ça, c’est sûr! :)

    T’imagines, tu es propriétaire d’une boutique de jeu vidéo indépendante et tu vends deux machines. Une qui te permettre de toucher éventuellement plus de profit en faisant la revente des jeux d’occasion et l’autre non. Pas difficile de savoir laquelle tu vas pousser.

    Ton magasin de jeux indépendant, ce serait tu rentres, PS4 de mur-à-mur mon gars et dans le fond, dans un coin sombre, 3-4 boites, avec le carton un peu abimé avec de la poussière de XboxOne. Tu l’aurais eu, ta mise en marché. :mrgreen:

    Seul les grosse chaine [size=85:26sfo0xg](Gamestop, EB Game, etc…)[/size:26sfo0xg] aurait survécu, car seul eux aurait eux l’accréditation de la part de Microsoft pour faire la vente de jeu d’occasion. Y’a pas à dire, c’était un beau projet. :|

On en parle aussi

Planning

+