News

19.05.2016 à 15h38 par

Ilios : Betrayal of Gods s’offre un ambitieux Kickstarter

S’il y a bien une plateforme qui permet la création de nombreux projets (ici dans le cadre vidéoludique) c’est bien Kickstarter, avec plus ou moins de réussite, comme nous avons pu le voir avec Yooka-Laylee de Playtonic Games (des anciens membres de Rareware) qui a totalement tout emporté avec lui (2.090.104 euros) ou encore Shenmue 3 et ses 5.652.206 euros. Mais aujourd’hui nous allons vous parler d’un projet original, ambitieux et surtout français (cocorico).

En effet, le studio français du nom d’Aurora Studio (qui avait travaillé de manière non officielle sur une ébauche, faute de droit de la licence, de Saint Seiya RPG) a annoncé la campagne de lancement Kickstarter pour Ilios : Betrayal of Gods.

Tout d’abord, Ilios : Betrayal of Gods, Kesako ? C’est un projet annoncé officiellement en 2014 (avec même une démo à la Stunfest 2014) qui se base dans un univers de la mythologie grecque mais avec des éléments Steampunk. Ilios est surtout un jeu d’action/aventure s’inspirant de nombreux jeux tels que Castlevania, Devil May CryBayonetta ou encore Odin Sphere. Le jeu nous met dans la peau de Polites, le seul prince survivant de la guerre de Troie et qui a véritablement soif de vengeance et lors de son épopée il apprendra que les dieux ne sont pas forcément ce qu’ils prétendent être.

C’est donc dans un univers attrayant et dans un gameplay hyper dynamique que nous allons parcourir neuf niveaux, de la mer Egée jusqu’au volcan de Lemnos, pour une durée de vie de huit heures. Pour une aventure composée de cinquante personnages, d’une soixantaine de combos et d’attaques spéciales (avec un arbre de compétences) et le tout en Full HD et 60fps et avec des symphonies de Samy Cheboub qui semble bien inspirées.

Ilios : Betrayal of Gods vous permet également de passer du monde des mortels au monde des dieux afin d’avancer dans l’aventure et il sera possible de tuer, ou d’épargner, les dieux que vous affronterez, mais vos actes ne seront pas sans conséquence.

Aurora Studio a également des partenaires plus que convainquant puisque Pix’n Love éditera un Artbook de 300 pages concernant le jeu en plus d’un Guide Officiel de 128 pages (sans Pix’n Love cette fois-ci).

En plus de ce soutien éditorial, Aurora Studio a un partenariat avec des vidéastes français pour le doublage. Nous retrouvons donc :

  • Benjamin Daniel (Benzaie) dans le rôle du héros : Polites.
  • Frédéric Molas (Joueur du Grenier) dans le rôle du Chroniqueur.
  • Sébastien Rassiat (Seb du Grenier) dans le rôle d’Arès, le Dieu de la Guerre.
  • Bob Lennon dans le rôle d’Hermès, le Messager de Dieu.
  • Kevin Lepape (Sparadrap dans la web-série Noob) dans un rôle secret.

Aurora Studio demande 90 000 euros et le projet a actuellement récolté 16 599 euros alors qu’il reste 28 jours. Si le projet vous intéresse réellement, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Soutenez-le sur Kickstarter.

Si le projet ce concrétise, Ilios : Betrayal of Gods est attendu pour fin 2017 sur PC et des versions Xbox One et PS4 verront également le jour si les finances le permettent.

On en parle aussi

Planning

+