News

10.05.2018 à 12h27 par |Source : Editeur

PES 2019 : trailer, détails, date de sortie et adieu C1

Comme promis par Konami en début de semaine, Pro Evolution Soccer 2019 a fait une apparition en grandes pompes sur la toile et se date pour le 30 août prochain sur Xbox One. Philippe Coutinho et David Beckham sont cette année les figures de cette édition marquée par une perte de taille : les licences relatives aux compétitions de l’UEFA. On peut donc dire adieu au plaisir immense qui était de porter un petit club de Ligue 2 sur le toit de l’Europe et de brandir la coupe aux grandes oreilles.

Sans donner de détails, Konami annonce néanmoins plus de clubs et plus de stades sous licence cette année. La présaison sera animé par un système de transferts plus complet et la participation possible à l’International Champions Club. PES 2019 entend évoluer vers toujours plus de réalisme en annonçant une physique améliorée pour les contacts, le touché de balle ou encore l’effet sur les filets. D’un point de vue graphique, le titre sera compatible 4k/HDR sur Xbox One X et l’accent mis sur les effets de lumière afin de donner plus de crédibilité aux rencontres en fonction de l’heure à laquelle elles sont jouées.

La neige est de retour, de nouvelles célébrations seront au rendez-vous et le mode MyClub annonce sa «plus grande évolution». Plus de détails sont à découvrir sur le site officiel de PES 2019 et en regardant sans plus attendre la première bande-annonce.

  • 18.05 à 06:24

    Rie ne changera. Quand tu vois que des problèmes qui prennent 5mn à un développeur pour les corriger sont toujours d’actualité depuis PES 2014, tu comprends qu’ils ne surfent que sur la vague des joueurs qui veulent absolument un jeu de foot et ne veulent plus mettre les pieds sur Fifa.

  • 17.05 à 09:32

    Les fautes même! C’est mieux dans le dernier mais quand même…
    Et alors les passes aussi, on voit pas la différence entre un super passeur et un mauvais…
    Les 4/3/3 étais courant dans le mode online free to play qui j’espère reviendra mais alors n’importe quel branque était capable d’une passe à la Iniesta.

    C’est Dégueulasse de la part de EA mais c’est ptet pas un mal de ne plus avoir de licences du tout car ils vont forcément devoir instaurer un système maintenant.
    J’ai les idéés:

    Ils remettent les faux noms pour tous les joueurs mais en les identifiant bien:
    Par leur stats, style de jeu, physique, numéro ect.
    Et surtout! Surtout faut faire un max de MAj quitte à proposer un système participatif et autoriser les joueurs à aider à faire ces MAJs régulièrement de façon bien encadrée.
    Et ça ils pourront le faire légalement.

    Après il faudra laisser un système d’édit facile et rapide quitte à pouvoir s’échanger les fichiers mais là ils risquent plus gros légalement.
    Sur PC ce ne sera pas un problème.

    En tous cas ils vont devoir ruser et faire fort pour rester en vie et c’est pas un mal pour les joueurs.

  • 17.05 à 08:40

    S’ils pouvaient inclure les pénaltys et les blessures, parce que ça fait tâche en 2018 de voir ces point absents d’une simulation de foot.

  • 17.05 à 06:57

    Au début ça m’a ennuyé cette nouvelle et puis après je me suis souvenu que c’était déjà franchement bancal de jouer une coupe dans laquelle les 2/3 des grosses équipes ne sont pas sous licence… S’ils compensent sur le gameplay moi ça m’ira très bien.

  • 17.05 à 06:23

    EA récupère les licences de la ligue des champions et de l’Europa league.

  • 16.05 à 06:17

    Pas de C1 ? J’imagine que sur Xbox nous pouvons nous brosser encore pour le mode «Import d’image» et ainsi avoir les licences .. Sans moi malheureusement.

On en parle aussi

Planning

+