News

29.07.2018 à 10h23 par |Source : La Rédaction

Le Morceau du Dimanche : Le poing de l’étoile du Nord fait hurler les guitares

C'est le Morceau du Dimanche. Tu ne le sais pas, mais tu as déjà la pêche !

On se retrouve comme chaque dimanche matin sur Xbox-Mag pour découvrir ensemble un bout de bande originale qui vaut le détour. Aujourd’hui, on remonte un peu dans le temps, direction la Xbox 360 et l’incomparable Ken le Survivant. Non, on ne va pas parler VF, Hokuto de cuisine et technique de la planche à pain ; plutôt de la façon dont un morceau de bande originale transcende certains passages de Fist of the North Star : Ken’s Rage.

A lire également – Le Morceau du Dimanche : L’apocalypse est romantique avec Fallout 76

Alors en pleine stratégie d’élargissement de sa recette Musô à des univers autres que le Japon féodal et la Chine des Trois Royaume, Koei-Tecmo et son développeur atitré Omega Force tentent en 2010 quelque chose qui ne restera pas dans les annales. Du moins pas là où on l’attendait. En mars 2010 au Japon puis en novembre de la même année ailleurs dans le monde sort Hokuto Musô, ou Fist of the North Star : Ken’s Rage chez nous. Comme nous l’évoquions ici même lors de son test, le jeu de Koei-Tecmo se révèle alors plutôt fidèle à l’histoire de l’héritier du Hokuto,  mais il souffre d’un manque de punch (un comble pour un Warriors dédié à Ken le Survivant) qui l’empêche d’être l’adaptation espérée par les fans.

Mais a défaut d’être un modèle de mise en scène à la gloire du poing de l’étoile du Nord, Fist of the North Star : Ken’s Rage parvient à prendre à son compte une caractéristiques des Musô -les musiques heavy metal- pour offrir aux joueurs quelques compositions de qualité. Dont une en particulier. Les joueurs se souviennent peut-être de l’introduction dantesque du jeu piquée à la testostérone ; mais c’est bel et bien en reprenant un classique de l’animé et en l’insérant aux moments clés de l’aventure que Fist of the North Star : Ken’s Rage a gagné sa place au paradis des titres qui resteront pour leur OST.

Ai o Torimodose!! (愛をとりもどせ!!) fut le titre du générique de la première saison de l’animé Ken le Survivant au Japon. Peut-être pas aussi «spéciale» que la version française, la chanson du groupe Crystal King porte avec elle une certaine poésie, une tension dramatique qui tranche comme un Hokuto de cuisine avec l’image (peut-être pas si juste) que l’on se fait du combat de Kenshiro lorsque l’on a été élevé aux doublages français. Sous la houlette du compositeur et arrangeur Haruki Yamada, un habitué des Dynasty Warriors, Ai o Torimodose!! apparait ici sous un jour différent. Les guitares électriques saturent, les power chords s’enchainent sur un rythme éffrené pour un arrangement heavy metal des plus appropriés aux combats qui se préparent alors.

Apparaissant à certains moments clés du jeu, Ai o Torimodose!! est tellement ancré dans Fist of the North Star : Ken’s Rage que son absence est souvent retenue par les joueurs comme l’un des grands manques du second épisode signé lui aussi Omega Force. Quoi de mieux alors que ce titre survitaminé pour attaquer ce dimanche en pleine forme ?

Tu ne le sais pas, mais tu aimes déjà ce morceau !

  • 29.07 à 09:18

    [quote="Gattuso":nexpiade]You ha shock ![/quote:nexpiade]YEEESSS ! C’est précisément cette phrase que j’avais en tête sur le refrain !

  • 29.07 à 09:24

    Oui oui, il y a bien des paroles, très belles d’ailleurs. Mais pas dans la version du jeu.

    You ha shock !

  • 29.07 à 09:13

    C"est beau ! :cry: :aime:

    J’ai fait le jeu sur 360, mais y’avait pas des paroles sur cette chanson ? J’ai revu l’anime il y a 1 ou 2 ans (une série de 3 long métrages), ça me joue peut-être des tours.

On en parle aussi

Planning

+