Dossier

31.12.2018 à 15h29 par - Rédacteur en Chef

Bilan : le Top/Flop 2018 de Xbox-Mag

Bien ! Pas bien ! Avec modération.

Nous y voilà. L'année prend fin et avec elle se clôture une succession de sorties de jeux particulièrement importante. Nous avons joué à bien des choses, nous avons eu l'occasion de poser les mains sur des titres annoncés depuis tellement longtemps… Pour le meilleur, quelques fois pour le pire, la Xbox One boucle une année qui n'a laissé personne indifférent : voici donc venue l'heure du bilan par l'équipe de Xbox-Mag.

La sélection de Careiro

Top 3

3. Hellblade : Senua’s Sacrifice

Comment débuter un top sans parler du fameux AA indépendant digne des plus grosses productions ? Car oui, Hellblade c’est avant tout un visuel époustouflant qui tient parfaitement la comparaison avec les autres gros AAA grâce à de superbes modélisations, une direction artistique au poil et un environnement qui devrait vous donner envie de faire quelques screenshots.

hellblade dossier

Cependant, la véritable grosse réussite du studio fraîchement acquit pas Microsoft, c’est la retranscription de la folie. Avec son ambiance pesante, sa bande-son, les visions horrifiques et certains passages qui cherchent à désorienter le joueur, nous sommes parfois perdus. Même le système de combat, bien que basique, fait l’affaire et devient même épique à la toute fin pour une conclusion assez troublante. Cependant, certaines énigmes sont plutôt frustrantes et en dépit d’une durée de vie pas très importante, le jeu traine parfois trop en longueur. C’est pourquoi il se retrouve à cette troisième place. Plus qu’un jeu, Hellblade est une véritable expérience (n’hésitez surtout pas à regarder le making-off).

2. NieR : Automata
Eh oui, mon numéro 2 est une petite triche, tout comme le titre précédent d’ailleurs, puisqu’il s’agit d’un jeu sorti en 2017 sur la console concurrente et qui a débarqué sur Xbox One en 2018. Loué soit Saint Philou ! NieR : Automata débarque donc sur Xbox One après des mois et des mois d’espérance pour un achat day one ! Alors certes le titre ne paye pas de mine visuellement mais cela passe d’autant plus que la direction artistique est au rendez-vous, que le titre propose des combats dynamiques et certaines variétés dans le gameplay qui en font un jeu totalement hybride pour notre plus grand plaisir.

NieR Automata test 1

Ajoutons à cela une bande sonore merveilleuse et un doublage japonais plus que convainquant qui mettent la larme à l’œil durant les moments tristes et font dresser les poils des bras durant les phases d’action. 2B et A2 resteront des personnages plus qu’attachant, surtout la première. Malheureusement et malgré sa bonne histoire avec des personnages bien écrits, NieR : Automata peine niveau rythme à cause d’une durée de vie rallongée de manière artificielle. Le run B par exemple, des heures de jeu à ne plus en finir pour juste 2-3 choses inédites ? Sincèrement ? C’est la dernière mission de MGS V qui a inspiré notre Yoko Taro ? Malgré ce délire, je garde un très bon souvenir de ce second NieR. Ah et en parlant de Metal Gea Solid, vous pouvez donner une chance à Metal Gear SurviVe, qui n’est pas sans défauts mais reste une bonne expérience malgré son bad buzz annoncé avant sa sortie.

A lire également – Test de NieR: Automata

1. Shadow of the Tomb Raider
En d’autres circonstances, j’aurais pu placer certains titres à la première place de ce classement 2018, notamment Detroit et Spider-Man. Mais comme vous le savez tous, pas de titre exclusif à la PlayStation ici et donc je me dois de choisir parmi les rares jeux auquel j’ai pu jouer en 2018. Pourquoi choisir la dernière aventure de Lara Croft alors qu’il n’est qu’un titre parmi tant d’autres en comparaison des deux autres jeux qui l’ont précédé dans mon Top 2018 ? Tout simplement parce que Shadow of the Tomb Raider se différencie assez des deux premiers épisodes depuis le reboot et gère parfaitement ce qu’il fait.

SOTR test 4

Ce dernier épisode de la trilogie propose un retour aux sources, avec une Lara Croft lorgnant bien plus vers l’exploration et la plateforme. On retrouve même une ambiance parfois un peu dérangeante, à l’image de celle de l’épisode du reboot. Retirez du gunfight pour des séquences d’infiltration à la Rambo, ajoutez une histoire qui ne paye pas de mine mais bien plus intimiste que les deux premiers (et surtout bien plus plaisante) ainsi qu’un visuel de haut niveau et vous vous retrouvez avec mon titre de l’année. Clairement pas le plus marquant, mais celui pour lequel on ne ressent pas de sentiment de lassitude et de répétitivité. Le jeu popcorn par excellence.

A lire également : Test de Shadow of the Tomb Raider

Flop 3

3. Microsoft
Alors OUI, Microsoft a fait une belle conférence E3 2018. Oui Microsoft avance doucement mais surement vers le bon sens avec le Xbox Game Pass qui devient de plus en plus important, le nombre de titres Xbox 360 rétrocompatibles et le rachat de divers studios. Mais il y a trois choses qui fâchent. Les Inside Xbox sont une très bonne idée sur le papier mais c’est inutilement long et rempli de blabla qui ne sert pas les titres présentés. Diffusez du gameplay et parlez du titre par dessus ! Donnez-nous envie d’acheter le jeu et non pas de s’endormir !

microsoft_game_studios_e3_2018

En parlant de donner envie, il faudrait peut-être des exclusivités pour cela et en dehors d’un Sea of Thieves innovant mais qui était déjà bien boudé avant sa sortie, un State of Decay 2 qui avait largement besoin de plus de budget et de temps et un Forza Horizon 4 qui est, comme les précédents, très bon, nous ne retrouvons rien d’autre d’exclusif et pour le joueur qui ne possède qu’une Xbox One cela fait un peu mal. Et la troisième chose c’est l’absence totale de la rétrocompatibilité de la première Xbox après une première grosse salve en avril mais depuis, plus rien. Nous imaginions au moins deux salves d’une quinzaine de titres par ans mais même pas ! Peut mieux faire.

2. Prey – Mooncrash
C’est un studio tricolore qui se retrouve dans le FLOP 2018 avec Arkane Studios et le DLC Mooncrash pour le reboot de Prey. Alors que le jeu de base était dans le TOP 2017, il faut avouer que cette extension ne vole pas sa place du côté opposé cette année. Elle n’est pas mauvaise en soit, bien au contraire, mais elle n’est clairement pas adaptée aux fans qui ont acclamé le Prey de 2017.

prey dossier

Exit la tension des couloirs de la station spatiale et la préparation via l’infiltration et on souhaite la bienvenue à l’action dynamique et aux nombreuses morts car Mooncrash est un Rogue-Like et toute cette expérience de jeu trouvera son public, mais ce public n’est pas forcément celui de Prey.

 A lire également : Test de Prey – Mooncrash

1. Vampyr
Après la merveilleuse claque Life is Strange, Dontnod avait toute mon attention et plus encore lorsque l’annonce de Vampyr a fuité sur le net. Imaginez un RPG avec des choix cruciaux dans lequel vous contrôlez un Vampire capable de vider le sang de n’importe quelle victime et qui aura un impact sur la vie des autres citoyens.

vampyr dossier 1

C’est dingue non ? Malheureusement, le projet a semblé bien trop gros pour Dontnod qui avait les meilleures intentions du monde et au final le titre est une véritable déception. Histoire inintéressante, difficulté frustrante, rythme de jeu aussi lent que répétitif et une technique malheureusement en retard. Vampyr était mon attente de 2018 et elle est également ma plus grande déception.

Pages : 1 2 3 4 5

  • 06.01 à 01:45

    C’est vrai que j’ai bien aimé jouer a Shadow of the Tomb Raider, mais j’ai l’impression que sa place dans le top n’est mérité que parce que tout le reste est vraiment médiocre.
    FH4 est chouette, mais non après 3 missions, j’ai arrêté, c’est bon je suis lassé des FH… J’ai pas fini FM7 tellement je trouve rien de plus que FM6 et FH4 c’est pareil, j’ai déjà assez passé de temps sur FH2 et FH3… Pourtant il est chouette, mais c’est trop vu et revu pour le coup…
    Et celui qui parle des flops de MS en y incluant Surface faut qu’il revoit sa copie ! Surface c’est la seule chose qui marche niveau Hardware chez MS !!!

  • 02.01 à 12:29

    On est sur le site/forum le moins fanboy du net et c’est plutôt une grosse qualité.

  • 02.01 à 10:55

    Dingue toutes ces critiques sur Microsoft. On est sur Xbox mag là ?

    Sinon je suis assez d’accord que l’année 2018 chez Xbox a été assez triste niveau exclue, mais je trouve que la X est une super machine qui fait vraiment le taf sur les tiers et le gamepass est un excellent service.

  • Stv
    01.01 à 11:08

    Mais qu’est-ce que c’est, ces 4 grincheux au bout de la table, là ?

    On passait un bon moment et ils viennent nous plomber l’ambiance redaface2 "Gneugneugneu les exclus elles sont nulles." "Gneugneugneu y a pas de jeux!"

    OH ! :evil: On est sur un site Xbox ou quoi ? Laissez-nous nous caresser devant des fonds d’écran de Phil Spencer avec un t-shirt "on a sorti une nouvelle manette", tout en se régalant avec l’émission bêtisier locale, à base de compil de bugs sur State of Decay 2. Quand le complot anti-Xbox éclatera au grand jour, vous ferez moins les marioles ! :rocket:

    Blague à part, même si je retiens, il est vrai, un E3 exceptionnel de Xbox, il n’en reste pas moins que les fruits de cette stratégie porteront seulement sur la nouvelle génération. La One restera pour moi une machine miraculée au regard de son lancement calamiteux (la WiiU n’a pas eu cette chance), mais également un sacrifice nécessaire, le véritable coup de pied au cul que Microsoft aurait dû se prendre depuis 2011 et le virage entrepris avec Kinect, et la fermeture des vannes côté contenus exclusifs.

    Perso, ce sont Gears, Ori, et Killer Instinct qui m’ont fait rester chez Xbox. Sans ça, j’aurais sûrement changé de crémerie.

    Concernant vos tops et flops, je ne suis pas client, mais je trouve ça cool de voir un projet comme Kingdom Come faire son trou parmi la mêlée. Idem pour NieR Automata, un grand jeu que j’ai beaucoup apprécié alors que j’abhorre tout ce qui ressemble de près ou de loin à un rpg jap (par contre, je l’ai pas mis dans mon top, vu qu’il est sorti en 2017 chez Playstation :jap: ).

  • 01.01 à 09:21

    [quote="Zur-en-arrh":3weiefc0]Quand je vois l’enthousiasme général envers Microsoft de la part des autres sites spécialisés Xbox, on va passer pour les grincheux du bout de table. :mdr:[/quote:3weiefc0]

    Moi je trouve que le regard posé part les différents membres du staff est assez juste : ils savent reconnaître les forces de Microsoft, mais aussi le chemin qui leur reste à parcourir. Certains veulent voir un retour en force du constructeur américain en cette année 2018, mais le résultat reste en demie teinte : les inside XBOX sont chiants, la rétro de la 1ère XBOX ne décolle pas, la console manque toujours sérieusement de titres phares, l’avenir de la marque pose encore beaucoup de questions… Et quand tu fais le tour des top-flops, tu remarques que dans tous les flops, MS est cité 1 à 2 fois sur 3, que ce soit à travers leurs exclus ou leur politique, c’est que quelque part il y a un malaise…

    La firme de Redmond a su redonner la foi grâce à de nombreux signaux positifs en 2018, et beaucoup de joueurs veulent croire à un bel avenir pour la XBOX, mais des promesses restent à se concrétiser! Je pense qu’il y a beaucoup d’impatience chez certains et que celle-ci est exacerbée par l’incertitude de cette période d’entre deux gen où on se demande à la fois comment va finir la génération actuelle et comment va débuter la prochaine. Perso, j’attends toujours que Microsoft m’émerveille de nouveau et ce qui est sûr, c’est que ça passera avant tout par les jeux! Je ne me fais pas trop de films pour 2019, il va falloir encore patienter je pense pour voir les nouveaux studios accoucher de quelques choses. J’espère au moins que Halo & Gears vont savoir se renouveler. Sinon je n’ai qu’une hâte, c’est que la prochaine génération se dévoile et qu’on tourne la page XBOX One qui, en ce qui me concerne, m’a déçu.

  • 31.12 à 07:22

    Quand je vois l’enthousiasme général envers Microsoft de la part des autres sites spécialisés Xbox, on va passer pour les grincheux du bout de table. :mdr:

On en parle aussi

Planning

+