News

14.06.2019 à 12h22 par - Rédacteur en Chef |Source : Famitsu via Gematsu

Famitsu dévoile de nombreux détails sur Tales of Arise, une nouvelle ère pour la saga

Yuusuke Tomizawa nous dit tout

Très belle surprise de cet E3 2019 en dépit d’une annonce qui aura fuité quelques heures avant l’heure-H, Tales of Arise se dévoile plus en détails avec une interview de son producteur, Yusuke Tomizawa, pour Famitsu et dont nous avons pu avoir la traduction en anglais via Gematsu (que l’on remercie pour cela).

Voici les grandes lignes à retenir de cette interview :

  • Le projet Tales of Arise a été lancé longtemps avant Tales of Vesperia Remastered, sorti en janvier dernier sur Xbox One notamment.
  • Tales of Arise sera un titre offrant un certain challenge.
  • L’objectif des développeurs est d’assurer avec ce titre «la succession et l’évolution» de la saga.
  • Après avoir étudié l’historique des Tales of, les équipes ont définit les axes à développer, ceux à mettre en retrait et les nouvelles choses à intégrer. Le but est d’ouvrir la série à un public plus large, tourné vers celui des jeunes notamment.
  • D’un point de vue technique, le moteur maison utilisé jusqu’ici est mis de côté au profit de l’Unreal Engine 4. Celui-ci permet selon Tomizawa des éclairages et une atmosphère plus denses, le rendu aquarelle voulu et des plus grandes possibilités en termes de chara-design.
  • Tales of Arise se veut être une expérience «hautement immersive». Les développeurs travaillent à l’amélioration des animations pour que les joueurs aient le sentiment que les personnages font partie intégrante du monde. Le rendu aquarelle va dans cette optique d’intégration, tout comme la taille et l’apparence des personnages pensées pour les rendre plus humains.
  • C’est Minoru Iwamoto qui sera à la tête des équipes artistiques et qui officiera chara-designer. Cet homme de la maison Bandai-Namco qui a officié sur les épisodes Vesperia/Zestiria/Berseria se voit confier cette double casquette dans un but précis : amener de la cohérence, de l’unité et soutenir ainsi au mieux ce nouveau départ pour la série.
  • Bandai-Namco vise haut en termes de performances. Au regard des animations faciales par exemple, l’objectif est de se rapprocher du niveau des animés télévisés en 3D.
  • Tales of Arise conservera néanmoins une part d’animé 2D propre à la saga.
  • Le développement est assuré à 100% par Bandai-Namco et parmi les membres du staff, on retrouve des personnes qui ont travaillé sur Tales of Phantasia.
  • Le compositeur de la bande-originale a été choisi mais son identité est pour le moment tenue secrète.
  • Le héros de Tales of Arise vit sur la planète Dahna et la planète qui flotte dans les cieux au-dessus d’elle est Rena. Dahna est une planète riche mais vivant à un stade comparable à celui du Moyen-Age. Sur Rena en revanche, on a développé la magie et la technologie, ce qui a donné des ambitions de conquête à ses dirigeants qui ont envahit Dahna 300 ans auparavant. Depuis, les habitants de Dahna ont été réduits en esclavage et c’est à partir de ce point, trois siècles après l’invasion donc, que débutera Tales of Arise.
  • Le protagoniste principal va tenter de porter son peuple vers un soulèvement. Bien qu’équipé d’un casque et d’une armure, il apparaîtra sous d’autres aspects, selon la situation.
  • L’héroïne vient en revanche de Rena et elle est une femme forte et attirante. Les deux protagonistes principaux ne débuteront donc pas en de très bons termes, alors que leur rencontre se produira à un moment où la population de Dahna vit une forme d’oppression particulière.
  • Le système de combat reste dans la veine des Tales of mais il y a une volonté des les rendre plus dynamiques, agréables à regarder.
  • Un soin particulier est apporté au bestiaire, pour que les joueurs puissent avoir un grand sentiment d’accomplissement lors des victoires. Les développeurs ne veulent pas d’un design trop effrayant qui pourrait ne pas plaire au public féminin, mais il y a avant tout la volonté de créer de la satisfaction en permettant aux joueurs d’affronter de grands ennemis.
  • Une attention particulière est également apportée aux dialogues : les développeurs s’efforcent de tirer le meilleur du système passé et cherchent des moyens de les rendre encore plus prenants.
  • Sans rien promettre, Tomizawa dit espérer pouvoir proposer plus d’opportunités de «hands-on» que par le passé.
  • Arise était le nom de code de cet épisode, sensé symboliser le renouveau de la série autant que la thématique du scénario. Convenant finalement à tout le monde, il a été décidé de le conserver comme titre final, même si cela vient briser la tradition qui veut que l’abréviation des Tales of soit différente à chaque épisode. Le TOA de Tales of Arise vient ainsi concurrencer celui de Tales of the Abyss.
  • Enfin, Torizawa nous dit ce dont on pouvait se douter : aucune fenêtre de sortie n’est encore planifiée.
  • 15.06 à 12:23

    Ma plus grosse attente sur Xbox One. Au même niveau que Trials of Mana sur Switch.

  • 14.06 à 11:42

    C’est clair que cette licence avait besoin d’un nouveau souffle. Graphiquement, c’était pénible. J’espère néanmoins que le gameplay restera intéressant… (FF15 a été si mauvais à ce niveau que le succès du jeu me fait redouter une contamination des prochains JRPG)

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+