News

15.06.2019 à 15h23 par - Rédacteur en Chef |Source : GameInformer via VG247

Fortnite : quand Rod Fergusson (Gears 5) voulait annuler le jeu

Le bonheur des uns fait le bonheur des autres

Avant d’être le «Gears Man» des conférences Microsoft, Rod Fergusson bossait pour la maison Epic Games. De Gears of War au futur Gears 5 à la tête des studios The Coalition, Fergusson incarne une certaine image de la réussite dans le domaine vidéoludique. Pourtant, la frontière qui sépare la réussite de la grosse gamelle honteuse peut être fine, avec un F comme Fortnite.

Dans une interview donnée à Game Informer, Rod Fergusson se dit très heureux du succès rencontré par Epic Games et son Fortnite. Mais il rappelle une chose importante : s’il était resté chez Epic (qu’il a quitté en 2012), il aurait assurément annulé Fortnite. J’entends d’ici vos «quoi ?» et autres cris d’effroi.

Il faut savoir qu’à l’époque, Fortnite n’officiait pas encore sur le terrain du Battle Royale qui a fait son succès. Cantonné au PVE avec une offre intéressante mais pas forcément taillée pour exploser (notre test de l’époque, antérieur au Battle Royale, allait dans ce sens), Fortnite était pour Fergusson un projet voué à l’échec.

Heureusement pour Epic Games, Fergusson a levé le camps et de ce changement de direction a fini par éclore un mode Battle Royale encore aujourd’hui extrêmement populaire. De son côté, Rod Fergusson semble porter avec Gears 5 un épisode solide et ambitieux. Bref, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.

Vous pouvez retrouver l’extrait de l’interview dans cette vidéo de Game Informer.

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+