News

23.10.2019 à 10h16 par - Rédacteur

Watch Dogs Legion fixe une limite de recrutement pour les persos jouables

A déguster comme un bon 20 ?

L’une des grosses annonces du dernier E3 c’est évidemment la présentation assez détaillée de Watch Dogs Legion par Ubisoft durant sa conférence pré-salon. Mais depuis l’événement qui s’est tenu à Los Angeles en juin dernier, l’éditeur français a plutôt axé sa communication autour de Ghost Recon Breakpoint. Et maintenant que Jon Bernthal a fini de montrer ses muscles on peut espérer voir le retour du troisième opus de la franchise de hacking sur le devant de la scène.

Et le premier à rallumer la flamme c’est Kent Hudson d’Ubisoft Toronto, en charge du game-design sur le projet. Interrogé par nos confrères de Segment Next, celui-ci s’est exprimé sur l’une des principales nouveautés du jeu qui consiste à recruter des lambdas dans la rue pour mener la révolte à bien.

«Les joueurs pourront recruter 20 personnages différents dans le cadre de la résistance face à DedSec, et les choisir parmi n’importe quel personnage rencontré dans Londres futuriste«.

Car on le rappelle, le permadeath est un élément essentiel du nouveau jeu d’Ubisoft Toronto, et si vous avez déjà attiré vos vingt recrues et que l’un de vos personnages meurt, vous pourrez alors en recruter un nouveau. Kent Hudson précise d’ailleurs que «la mort d’un personnage n’affecte pas directement l’histoire, mais que chacun d’entre eux possède sa propre marge de progression, leurs propres capacités qui ne sont pas toujours identiques entre deux personnages d’une même classe, et sont capables d’apporter leur aide au personnage contrôlé par le joueur.«

Disponible dès le 6 mars prochain, Watch Dogs Legion pourrait donc bien marquer une petite révolutionner dans la manière d’appréhender les mondes ouverts.

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+