News

31.10.2019 à 16h28 par - Rédacteur

Dragon Ball Z: Kakarot résume l’arc Buu pour la Paris Games Week

DBZ résume son dernier Buu

Toujours solidement calé au 17 janvier 2020, DBZ: Kakarot n’a pas manqué de faire un tour à la Paris Games Week qui se tient actuellement au Parc des Exposition de la Porte de Versailles. Et pour enfoncer le clou, Bandai-Namco en profite également pour diffuser un trailer totalement inédit du jeu mettant en scène Goku et ses amis. On y découvre une nouvelle fois l’arc Buu qui devrait logiquement mettre un terme à l’aventure.

Si vous connaissez bien le manga et/ou l’anime, vous y retrouverez donc à peu près tout le déroulement de cet arc en quelques dizaines de secondes. Du 25ème Tenkaichi Budokai à la fusion de Vegeta et Goku, en passant par le combat de Majin Vegeta et l’apparition de Gotenks, le titre promet d’être exhaustif sur les événements relatés par Akira Toriyama. Plus encore, les quêtes annexes apporteront un peu de profondeur à l’ensemble, tout comme la présence d’activités telles que le base-ball.

On a vraiment hâte.

  • 31.10 à 05:52

    Ca fait longtemps que je n’avais pas eu des frissons en regardant un truc sur la licence. La musique aide beaucoup en même temps, ça fait plaisir de voir chaque tenue portée par les personnages (j’aimais bien Gohan avec la tenue d’entrainement bleue par exemple, et c’est rare de voir dans un jeu la version de Super Buu avec l’uniforme orange après avoir absorbé Gohan). L’arc Buu est peut-être le moins apprécié de la saga Z mais le renouvellement des personnages avait fait tellement de bien à l’époque: Majin Vegeta, Goku SSJ3, Gohan ado, Trunks, Goten, les Kaoishin et les fusions… Les couleurs et les détails des décors qui flattaient la rétine. C’était tellement beau à l’époque et ça rend tellement bien dans ce nouveau jeu.

    Ils ont vraiment tout foutu en l’air avec Dragon Ball Super: Gohan est ridicule, Trunk et Goten qui font parti du décor, deux couleurs fluo dégueulasses qui se battent en duel (hors passage sur Terre) et un seul arc en 130 épisodes proposant un vrai méchant (duo Black Goku et Zamasu) et le combat est tellement haché et dégueulasse que ça en devient gênant. Même la transformations "Blue" est une belle solution de facilité.

Actu 24/24

+

On en parle aussi