News

03.11.2019 à 09h00 par - Rédacteur

Quels sont les jeux d’Hideo Kojima jouables sur Xbox One ? On dresse la liste

Perfide Snake

A quelques jours de la sortie de Death Stranding, une exclusivité console Playstation 4, les premiers tests sont tombés et déchirent littéralement la toile. Entre ceux qui sont jugés partiaux, et les autres qui sont considérés trop sévères, cela faisait un bon moment qu’un jeu n’avait pas autant divisé la critique. Aujourd’hui, on ne va pas s’étendre sur les diverses polémiques qui fleurissent sur le net, mais plutôt s’intéresser à ces productions issues de l’imagination du créateur japonais et qui sont actuellement jouables sur Xbox One, parfois grâce à la rétrocompatibilité. Et vous allez voir, malgré ce qu’on l’on pourrait imaginer, la liste est plutôt longue.

Metal Gear Solid V: Ground Zeroes

Ground Zeroes c’est avant toute chose le prologue d’un projet fastidieux qui entamera finalement le divorce entre Hideo Kojima et son éditeur de toujours : Konami. En sortant Metal Gear Solid V: Ground Zeroes séparément du jeu complet, on imagine que Kojima Productions cherchait surtout à rassurer son financeur en lui montrant d’un côté que le public répondrait présent, tout en cherchant à apporter quelques garanties pécuniaires en guise d’acompte. L’autre but étant évidemment de faire entrer un maximum de joueurs dans l’ambiance de ce nouvel opus, après trois épisodes exclusifs Playstation (Snake Eater, Peace Walker et Guns of the Patriots), quitte à l’inscrire dans l’un des premiers Games with Gold de la Xbox One (août 2015).

Lire le test de Metal Gear Solid V: Ground Zeroes

Metal Gear Solid V: The Phantom Pain

Sorti 18 mois après son prologue Ground Zeroes (en septembre 2015), Metal Gear Solid V: The Phantom Pain vient mettre fin à une communication dantesque débutée en fin d’année 2012 avec la révélation d’une première cinématique attribuée au studio fantaisiste Moby Dick et son producteur Joakim Morgren (Joakim étant l’anagramme de Kojima). Malheureusement, beaucoup considèrent encore aujourd’hui que le jeu lui-même n’est pas parvenu à se hisser à la hauteur des précédents épisodes de la franchise. Le divorce entre Konami et Kojima laissent d’ailleurs penser que ce Metal Gear Solid V était tout simplement le dernier de la saga. Petite consolation, il est actuellement disponible au sein du Xbox Game Pass.

Lire le test de Metal Gear Solid V: The Phantom Pain

Castlevania: Lords of Shadow

Disponible depuis 2010, la version Xbox 360 de Castlevania: Lords of Shadow est aujourd’hui rétrocompatible pour la Xbox One. Affiché comme une nouvelle licence dans les premiers mois de son développement, Konami applique finalement la marque Castlevania pour raccrocher les joueurs au projet. Le joueur y suit Gabriel Belmont dans une quête qui ne concorde plus vraiment avec l’esprit insufflé par Koji Igarashi depuis quelques années. Lords of Shadow s’attache beaucoup à la mise en scène, facteur important chez le créateur nippon. Il ne s’agit toutefois pas d’un projet dans lequel Hideo Kojima s’impliquera à 100%, et il ne participera carrément pas du tout à sa suite.

Lire le test de Castlavania: Lords of Shadow

castlevania-lords-of-shadow-focus

Metal Gear Solid HD Collection

Difficile de dire comment cette compilation est parvenue jusqu’à nos Xbox 360. Peut-être parce que Metal Gear Solid 2 était sorti au préalable sur la toute première Xbox dans une version Substance. Toujours est-il que cette collection regroupe Metal Gear Solid 2 et Metal Gear Solid 3: Snake Eater (considéré par beaucoup comme l’un des meilleurs épisodes de la franchise avec le premier). Metal Gear Solid HD Collection possède également l’énorme avantage d’être disponible dans le Xbox Game Pass depuis septembre dernier.

Zone of the Enders HD Collection

Ces deux shoot’em up sortis à l’origine en exclusivité sur Playstation 2 entre 2001 et 2003 ont également fait le voyage vers la Xbox 360 à l’occasion d’une compilation ressortie des cartons par Konami. Malgré de nombreuses demandes de fans durant plusieurs années, Hideo Kojima n’a jamais répondu favorablement à la conception d’un troisième épisode, faisant de Zone of the Enders l’une des franchises les plus éphémères du monde du jeu vidéo.

Lire le test de Zone of the Enders HD Collection

Metal Gear Rising: Revengeance

A l’image de Metal Gear Solid V, l’histoire de la création de Metal Gear Rising: Revengeance est loin d’être une promenade de santé. Présenté sous le nom de Metal Gear Solid: Rising en 2010, le titre met le joueur dans la peau de Raiden. La première démo du jeu le montre en train de couper des pastèques avec une maitrise du sabre plutôt bluffante pour l’époque. Le titre est également présenté en grandes pompes durant la conférence E3 de Microsoft. Pour d’obscures raisons, Kojima Productions laisse finalement le développement aux mains de PlatinumGames qui rebaptise donc le titre pour le sortir trois ans après sa première apparition, en 2013. Pour le fun, on ne résiste pas à vous remettre cette fameuse présentation de 2010.

Lire le test de Metal Gear Rising: Revengeance

  • 03.11 à 12:20

    Faudrait que je me refasse MGS 2 et 3 sur One un jour d’ailleurs !

    [img:1me311ul]https://media0.giphy.com/media/133zSr05XK16Kc/source.gif[/img:1me311ul]

Actu 24/24

+

On en parle aussi