Dossier

15.03.2020 à 10h40 par - Rédacteur en Chef

Les 15 jeux rétrocompatibles à ne pas manquer en promo sur le Xbox Live

Un peu d'amour pour les vieux

Depuis quelques jours et jusqu’à mardi matin, de nombreux jeux Xbox 360 rétrocompatibles ont été ajoutés à la longue liste des promotions de la semaine sur le Xbox Live. L’occasion pour nous, grands nostalgiques et amoureux transits de la Xbox 360, de vous donner la liste des quinze titres que vous devez absolument lancer un jour sur votre Xbox One.

On recense à l’occasion des « Backward compatibility sales » plus d’une centaine de titres Xbox 360 jouables sur Xbox en promotion. Nous allons forcément passer à côté de très bons jeux en vous dressant ici la liste des quinze jeux à ne pas manquer, alors n’oubliez pas bien sûr d’aller voir du côté du Store Xbox tout ce qui peut s’y trouver et peut-être avoir la joie de découvrir un titre que nous n’avons pas évoqué. Par commodité, les jeux sont présentés ici dans l’ordre alphabétique.

A lire également : Liste des jeux rétrocompatibles

Alice : Retour au Pays de la Folie

Sorti en 2011 sur Xbox 360, Alice : Retour au Pays de la Folie (Alice : Madness Returns) marque le retour du studio American McGee dans une adaptation de l’univers d’Alice au Pays des Merveilles. S’il n’est peut-être pas, à mon humble avis, une réussite totale d’un point de vue de sa proposition manette en main (action/aventure à la troisième personne relativement consensuelle), Alice : Retour au Pays de la Folie n’en demeure pas moins une formidable adaptation du roman de Lewis Carroll.

L’univers y est dépeint avec beaucoup de soin, l’ambiance d’un niveau à l’autre est complètement folle, surtout dans la dernière partie du jeu. Pour son caractère original, assez unique en son genre, Alice : Retour au Pays de la Folie est un jeu à essayer absolument.

Alice focus

Asura’s Wrath

Fièrement porté aux nues par Shenmue, marque de fabrique des jeux Quantic Dreams, le QTE a probablement connu son apogée avec Asura’s Wrath. Après lui, on a eu tendance à observer un certain déclin de la pratique, bien que toujours très ancrée dans les esprits. Pourtant, s’il est un jeu dont on a beaucoup parlé pour son utilisation jusqu’à l’épuisement du QTE, il est aussi celui qui en a fait la meilleure utilisation.

Asura’s Wrath, c’est un gameplay déconcertant de simplicité au service d’une aventure complètement WTF. De l’action débridée comme vous en croiserez rarement, quelle que soit l’époque, qu’importe le support. Comme pour d’autres titres dans cette liste, le jeu édité par Capcom vaut pour son aspect unique et mérite amplement d’être essayé.

Bully Scolarship Edition

S’il est possible avec les promotions en cours (et d’une manière générale plusieurs fois par an) de découvrir depuis une Xbox One les excellents Red Dead Redemption et autres GTA IV, c’est Bully que l’on a choisi de placer dans cette liste. Né sur PS2, porté un peu plus tard sur Xbox 360, Bully Scorlarship Edition c’est l’icone de Rockstar Games «pré-online». Le marqueur d’une époque où le développeur comprenait à merveille la société et jouait brillamment avec ses travers.

Moins ambitieux que les GTA mais inégalable pour le thème scolaire choisi et exploité avec brio (parole d’ex-interne au lycée), Bully est une expérience à part entière.

bully focus

Burnout Revenge

Comme Bully, Burnout Revenge fait partie des jeux qui sont les marqueurs d’une époque, d’une génération. Après lui, le genre de la course arcade survitaminée et complètement dingue a eu du mal à survivre, les joueurs préférant le plus souvent se tourner vers des expériences plus ouvertes et donc moins adaptées aux takedowns (Burnout Paradise n’est pas passé loin de se casser les dents sur la question). Aussi est-il toujours plus valable de profiter de la rétrocompatibilité pour jouer à Burnout Revenge.

Bien qu’il souffre sur certains aspects du poids des années (il fut disponible au lancement de la la Xbox 360 et sorti aussi sur Xbox première du nom), Burnout Revenge n’a rien perdu de sa force, sa vitesse, de son univers décalé fait de tracés dingues et d’une bande-son absolument fantastique. Un must have.

Condemned

Ici encore, on parle d’un jeu qui a accompagné le lancement de la Xbox 360. Il faut donc s’attendre à un petit voyage dans le temps au lancement de Condemned mais croyez-le, il vaut largement l’effort d’adaptation. Lui aussi fait partie de ces jeux qui n’ont jamais vraiment connu d’équivalent par la suite ; pas même Bloodshot, le second épisode, n’est parvenu à recréer l’expérience exceptionnelle proposée par Condemned.

Enquête au-delà du réel et basculant rapidement le joueur dans un monde d’une extrême violence, Condemned est une aventure intense dont on ne sort pas indemne. Essayez-le, et on parie que vous nous rejoindrez dans la secte des joueurs qui rêvent secrètement d’un troisième épisode.

Condemned

Dragon Age : Origins

Le Bioware que l’on aime. A l’époque où le développeur a déjà confirmé -si besoin était- son immense talent avec Mass Effect notamment, il nous livre un Dragon Age : Origins qui se pose comme le RPG disposant de tous les arguments -ou presque- pour nous faire vivre la grande aventure.

Des personnages archi-soignés, des dialogues nombreux et extrêmement bien écrits, un système de combat stratégique autant que dynamique : on se prend facilement au jeu, on apprécie de voir le soin apporté aux relations entre les personnages et aux nombreuses possibilités scénaristiques offertes. Bref, on vit un grand moment de RPG… Vous auriez tort de vous en priver.

Fallout : New Vegas

A l’époque où Bethesda déploie progressivement son modèle de jeu d’aventures avec successivement Oblivion et Fallout 3 qui s’imposèrent dans le cœur des joueurs en dépit de plusieurs faux-pas, Obsidian met tout le monde d’accord en se voyant confier le développement de Fallout : New Vegas.

Prenez tout ce qui fait les qualités d’un open world de type Elder Scrolls, ajoutez-y la grande qualité d’écriture d’Obsidian et quelques-unes de leurs bonnes idées (les éléments liés à la survie notamment) et vous obtenez ce qui est probablement le meilleur Fallout depuis le passage à la 3D. Un indispensable, tout simplement.

THQ-Nordic-Amalur_09-06-18

Les Royaumes d’Amalur : Reckoning

On parle beaucoup de RPG dans ce classement, peut-être parce qu’il s’agit d’un genre qui résiste mieux aux affres du temps que les autres. Mais si l’on évoque régulièrement des titres dont la principale qualité réside dans leur qualité d’écriture, ce n’est pas vraiment ce à quoi on pense en citant Les Royaumes d’Amalur : Reckoning.

Ce RPG, c’est plutôt celui de la grande liberté, de la profusion de choses à faire et à voir dans un monde très grand où vous trouvez une quête tous les dix mètres. On pourrait trouver cela rebutant de prime abord, mais il n’en est rien. Sous ses airs de MMORPG à jouer en solo, Les Royaumes d’Amalur : Reckoning profite d’un système de combat riche et dynamique, d’un monde varié et invitant vraiment à l’exploration, pour se poser comme une excellente alternative RPG aux titres cités par ailleurs.

Lost Planet

2006 fut une grande année pour le jeu vidéo. De mémoire, l’une des meilleures périodes vécues personnellement sur Xbox 360. Aux côtés des excellents Oblivion, Dead or Alive 4, Ridge Racer 6, Ghost Recon Advanced Warfighter et bien évidemment Gears of War, on découvrait cette année-là un certain Lost Planet.

TPS exigeant, brutal, dynamique et stressant comme jamais grâce à son système de gestion de la chaleur recouvrant le personnage dans des conditions extrêmes, Lost Planet est un jeu d’action absolument fabuleux. Un titre qui, sans mauvais jeu de mot, vous est chaudement recommandé 14 ans après sa sortie.

lost planet

Mafia II

A titre personnel encore une fois, j’ai trouvé que Mafia III était un bon GTA-like. Un jeu certes très banal dans ses mécaniques, mais extrêmement soigné sur la forme. Il est le digne représentant d’une saga qui mérite d’être jouée et à ce titre, Mafia II sur Xbox 360 fait encore et toujours office de pièce de choix.

Il est certes lui aussi assez inégal, sa map est assurément sous-exploitée et on peut regretter que le jeu ne nous pousse pas lui-même à aller plus fort au contact de cette ville, de cette ambiance si particulière. Mais pour tout ce qui touche au scénario, personnages, univers, Mafia II se pose en Parrain. L’aventure est prenante, du genre que l’on aimerait voir se prolonger pour encorde des heures une fois les crédits s’affichant à l’écran.

Mass Effect 2 et 3

Les deux épisodes étant en promotion sur le Xbox Live et tous deux étant autant des indispensables, les voici ensemble dans ce classement. Parce que si le premier Mass Effect est parvenu avec brio à poser les bases d’un univers incroyablement bien fichu et passionnant à découvrir, ce sont ses suites qui ont porté bien au-delà de ses limites la recette initiée en 2007.

Plus dynamiques, bien mieux équilibrés pour leur gestion des affrontements et renvoyant le Mako au garage (pour le meilleur et pour le pire) Mass Effect 2 et 3 ont apporté à la saga un ensemble de choses qui en font un grand nom du jeu vidéo. On profite de l’occasion pour vous rappeler que les trois titres sont proposés aux abonnés EA Access, ce qui constitue une possibilité très intéressante de les découvrir si vous n’êtes pas particulièrement attaché à la propriété des jeux.

focus-mass-effect-universe

Persona 4 Arena

C’est peut-être là le choix le plus personnel de ce classement, bien qu’il repose naturellement sur la prise en compte des grandes qualités ludiques du titre. Persona 4 Arena, c’est bien sûr un choix guidé par l’affection profonde que porte votre serviteur pour la saga d’Atlus, malheureusement absente des consoles Xbox sous sa forme RPG. Persona, c’est probablement ce qui se fait de mieux en termes de JRPG, tout simplement.

Alors, quand un jeu de baston en 2D vous propose de retrouver les personnages du jeu, des stages inspirés par le RPG, les musiques qui vont avec et un mode solo scénarisé ; tout cela dans un jeu conduit par l’un des maitres du jeu de baston, Arc System Works (Guilty Gear, BlazeBlue), difficile de ne pas vous conseiller de vous y mettre.

Spec Ops : The Line

Depuis le temps que l’on vous répète d’y jouer, on espère que vous l’avez déjà tourné et retourné. Dans le cas contraire, on vous urge une nouvelle fois de faire l’acquisition de Spec Ops : The Line, le TPS de Yager. Pourquoi ? Parce que c’est l’addition entre un TPS de guerre agréable à jouer et un traitement scénaristique enfin digne de son sujet.

Prenant, surprenant, multipliant les moments forts (shooter sur fond musical signé Deep Purple est un moment inoubliable de ma vie de joueur), Spec Ops : The Line offre un moment intense. Un peu court, mais très intense.

Spec Ops focus

Star Wars KOTOR (Xbox)

Oui, il a pris un certain coup de vieux mais franchement, Star Wars KOTOR pour Knights of the Old Republic n’en demeure pas moins une grande adaptation de la saga Star Wars en jeu vidéo. On parle donc ici d’un jeu né sur la première Xbox et qui peut donc vivre une nouvelle vie sur Xbox One grâce à la rétrocompatibilité.

On ne va pas répéter nos louanges à propos du Bioware de l’époque mais si vous voulez un avis récent sur les attraits de Star Wars KOTOR, nous avions publié il y a quelques mois un nouveau test du jeu à l’occasion de son passage à la rétrocompatibilité. Il est à retrouver ici.

Virtua Fighter 5 Final Showdown

Pouvait-on décemment faire un classement sans y introduire un jeu SEGA ? Vous me répondrez peut-être oui après tout, mais seulement si vous n’avez jamais joué à Virtua Fighter 5. C’est la version Final Shodown qui est rétrocompatible (en substance une version Xbox Live Arcade ne disposant pas du mode solo de la version retail) et nous allons répéter ce que vous avez déjà sûrement entendu ailleurs : si vous aimez la baston en 3D, vous devez y jouer.

Titre très exigeant mais néanmoins capable de prodiguer de bonnes sensations aux nouveaux venus (et puis bon, il faut bien commencer quelque part), Virtua Fighter 5 fait partie de ces jeux qui continuent de faire vivre l’âme du SEGA constructeur. Un jeu costaud, équilibré, encore plutôt joli et que tout le monde devrait avoir dans sa ludothèque.

virtua 5

Nous aurions pu citer également dans ce classement : Battlefield 1943, Bioshock, Catherine, Crysis, les trois Dead Space, Beyond Good & Evil, Daytona USA, Jet Set Radio, The Darkness, Oblivion, GTA IV, Red Dead Redemption, Mirror’s Edge, Rayman, Shadows of the Damned, The Witcher 2 ou encore XCOM.

Dans tous les cas, nous vous invitons à aller jeter un œil à ces offres. De très grand jeux s’y trouvent !

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+