News

15.09.2020 à 16h59 par - Rédacteur en Chef

Le Cloud Gaming n’enthousiasme pas vraiment Strauss Zelnick, PDG de l’éditeur Take-Two

Prudence, mère de toutes les vertus

Hasard du calendrier, le PDG de l’éditeur Take-Two, Strauss Zelnick, s’est exprimé sur plusieurs sujets auprès de Protocol.com, dont le Cloud Gaming, dans un article publié hier. Plus ou moins au moment donc où Microsoft lance en grande pompe son service de jeu en streaming, inclus dans le Xbox Game Pass Ultimate et disponible sur les appareils android.

S’il considère bien sûr que tout nouveau service de distribution qualitatif, performant et compétitif est un avantage pour une société telle que Take-Two, il n’exprime pas un fort enthousiasme vis-à-vis du Cloud Gaming. Strauss Zelnick semble vouloir jouer la carte de la prudence, rappelant que le battage médiatique autour de la VR ne l’a pas beaucoup impressionné et il se félicite que sa société n’ait pas «gaspillé trop d’argent là-dessus«.

Ce type de battage médiatique concernant la VR est comparable selon lui à ce que l’on peut entendre aujourd’hui autour du Cloud Gaming. Il en ressortirait une idée selon laquelle on pourrait capter un plus large public en élargissant les plateformes sur lesquelles le jeux consoles sont disponibles, via le streaming ; mais pour Strauss Zelnick, tout cela n’est que mathématique.

Il doute qu’il existe de nombreuses personnes qui aient renoncé à l’achat d’une console en dépit des titres qu’elle propose, mais qui seraient en revanche prêtes à dépenser leur argent pour jouer à ces mêmes jeux dès lors que le streaming le permettrait. Cela reviendrait à considérer que la seule chose qui se place entre le joueur et le jeu serait le coût d’achat de la console : pour Zielnick, si quelqu’un n’a pas sauté le pas de l’acquisition d’une console pour accéder à des titres, ce n’est pas le Cloud Gaming qui en fera un acheteur.

Rappelant que se pose également la problématique territoriale et technologique autour du Cloud Gaming, Strauss Zelnick ne voit pas ce système de distribution comme quelque de capable de modifier véritablement le paysage de l’industrie. Bien sûr Zielnick aimerait bien savoir que cela doublerait ou triplerait les ventes déjà titanesque de GTA V (135 millions) ou Red Dead Redemption 2 (32 millions), mais il conclut par de sérieux doutes.

  • 15.09 à 07:40

    Dire que certains analystes nous annonçaient la mort des consoles physiques sur les prochaines générations…

  • 15.09 à 06:47

    Sur le principe il n’a pas tord. C’est encore loin d’être au point.

On en parle aussi

Planning

+