Jeux

Batman : A Telltale Game Series

Point'n Click | Edité par TellTale Games | Développé par TellTale Games

4/5
One : 02 août 2016
19.12 à 20h50 par

Test : Batman : A Telltale Game Series sur Xbox One

I'm Batman !

Fort de ses nombreux succès critiques et commercial (The Walking Dead, The Wolf Among Us, Game of Thrones, Tales from the Borderlands et Minecraft dernièrement), Telltale Games enchaîne avec une nouvelle adaptation et cette fois-ci il s'agit de Batman. En effet, le studio Californien se lance dans une adaptation du comics du plus célèbre Dark Knight avec une aventure qui s'annonce aussi sombre que son héros. Que vaut cette première saison ? Est-ce une réussite digne du studio ? C'est ce que nous allons décrypter ci-dessous.

Tout le monde connait la tragique histoire de Bruce Wayne, jeune héritier de la riche famille des Wayne lorsque ses deux parents trépassèrent suite à l’agression d’un criminel de bas étage, transformant l’enfant en homme en quête de justice. En effet, pendant de longues années, Bruce s’est efforcé de garder la tête haute publiquement mais de surtout s’entrainer aussi bien mentalement que physiquement afin d’éradiquer le crime à Gotham. C’est donc dans ce contexte que nous débutons directement sous le costume de Batman afin de stopper un cambriolage à la mairie de Gotham.

Après une série d’action contextuelles, QTE pour les intimes, nous faisons face à un mystérieux personnage et c’est ainsi que nous avons droit à une première scène de course poursuite avec une police à cran et un adversaire ne voulant pas coopérer. Une fois cette rencontre terminée, nous portons le costume réel de Batman, celui de Bruce Wayne, pour un gala organisé dans le but d’obtenir le maximum de votes possibles pour votre ami, le procureur Harvey Dent. C’est dans cette soirée que vous ferez différentes rencontres, plus ou moins importantes et que vous commencez à façonner votre vision de Bruce Wayne. Allez-vous être froid avec vos invités et faire déguerpir les personnes n’étant pas invités ou allez-vous publiquement afficher votre soutien avec la mafia ? C’est à vous de voir, mais comme vous pouvez le constater cette longue scène d’introduction nous permet de faire face à nos devoirs, nos deux identités et de forger le caractère de notre personnage et le tout avec une première apparition de Batman aussi classe que violente.

Nous débutons ainsi le premier des cinq épisodes qui composeront ce Batman : A Telltale Game Series et il faut avouer que le studio s’efforce de rendre une copie rendant honneur aux comics avec une ambiance parfaitement retranscrite, une direction artistique qui a fait ses preuves et un rythme qui ne laisse jamais le joueur sur sa faim malgré les moments de calmes. Par ailleurs, Telltale n’a pas seulement proposé un simple copier/coller des aventures de Batman en comics, non, le studio a décidé de réinventer certains personnages. Nous évoluons donc dans un univers que nous connaissons parfaitement mais l’histoire s’annonce surprenante avec des personnages qui prennent des directions plus ou moins inattendues. Telltale Games confirme donc encore une fois une parfaite maitrise de son écriture et surtout de la narration en elle-même et ce n’est pas les différentes phases de jeux qui prouveront le contraire.

En effet, nous retrouvons les points forts amenés par les anciens opus du studio (notamment The Wolf Among Us et Tales from the Borderlands) avec des phases d’enquêtes et d’actions en plus des traditionnels phases de dialogues avec des choix moraux à la clé (via Bruce Wayne ou Batman) qui se relèveront impactants, ou non, lors des prochains épisodes. Au niveau des enquêtes nous restons sur quelque chose de très simpliste avec l’analyse des pièces à convictions afin de refaire la scène du crime (plus ou moins à la manière de Batman : Arkham Origins) en reliant deux éléments. Certains pesteront sur la simplicité des énigmes mais cela permet de garder un bon rythme tout comme les phases de combats qui sont toujours aussi simples que grisantes avec même une Bat-jauge à la clé.

« Le Batman de Telltale Games nous permet d’honorer le nom de Wayne en public mais d’être aussi torturé que brutal une fois le costume enfilé.  »

C’est d’ailleurs dans ces phases d’actions contextuelles que nous pouvons admirer le talent et la brutalité de ce jeune et fongueux Batman qui est prêt à se salir les mains, sans pour autant dépasser la ligne de non-retour, afin d’arriver à ses objectifs. La brutalité de ce Batman est également entre nos mains puisque nous pourrons nous défouler sur du vilain afin d’obtenir une information importante ou bien décider de simplement l’effrayer afin de pas se mettre la police et la ville de Gotham à dos. Le jeu nous proposera également quelques passages stratégiques où il faudra détecter les malfrats et choisir de quelles façons ces derniers seront mis K.O. Ajoutons à cela une bande originale qui se permet d’amplifier cette aura que possède Batman avec des musiques aussi épiques que sombres afin de coller parfaitement à l’ambiance mature du titre. En sus, nous bénéficions de doublages plus que convaincants avec notamment Troy Baker (le Joker dans Batman : Arkham Origins) dans le rôle de Bruce Wayne et Laura Bailey (Fiona dans Tales from the Borderlands) pour doubler Selina Kyle, alias Catwoman.

Pour finir, nous allons parler de ce qui ne convient pas réellement dans ce Batman : A Telltale Game Series en dehors de l’attente déjà interminable concernent la suite. Premièrement, l’épisode reste dans la durée moyenne des épisodes du studio (environ deux heures de jeu). Deuxièmement, la technique n’est toujours pas au rendez-vous malgré le changement de moteur. En effet, les jeux Telltale Games n’ont jamais brillé pour leur qualité technique, symbolisés par des textures indignes de la génération actuelle ou d’un framerate qui tousse lors de chaque phase d’action, ou encore pire, de freezes intervenant même lors de séquences de dialogues. Qu’en-est-il de ce Batman ? Et bien il faut avouer que certaines textures font toujours autant peine à voir mais la direction artistique toujours aussi inspirée permet de passer outre contrairement à d’autres adaptations. Concernant le framerate, nous constatons avec regret la présence de quelques chutes de framerate lors des scènes d’action dont nous nous serions bien passés même si nous pouvons noter une légère amélioration par rapport aux anciennes productions. Par ailleurs, coup de chance ou simple normalité, nous n’avons subi aucun freeze que cela soit en plein dialogue ou durant les phases d’action, ce qui est à souligner.

Épisode 2 : Children of Arkham

Alors que le bal des grosses sorties de fin d’année s’ouvre doucement mais surement, Telltale Games revient après un mois d’absence avec le second épisode de Batman – A Telltale Game Series. Nous nous sommes donc directement attelé au téléchargement de l’épisode afin de poser nos petites pattes dessus le plus rapidement possible et, comme d’habitude, le jeu nous propose un petit résumé de l’épisode précédent pour nous remettre dans le bain. Nous commençons donc dans la peau de Bruce Wayne, se trouvant à Crime Alley, la dernière ruelle qui a accueilli Thomas et Martha Wayne, afin de se remémorer la scène et tenter de répondre à ses propres questions. Forcément, les réponses appellent d’autres questions et c’est ainsi que Bruce Wayne, accompagné d’Harvey Dent, se rend au commissariat afin de trouver de nouvelles réponses.

C’est donc durant moins de deux heures, malheureusement, que nous poursuivons notre enquête dans moult péripéties. Tantôt dans le rôle de Bruce Wayne, tantôt dans le rôle de Batman avec même la possibilité de choisir notre approche lors d’un interrogatoire. Une façon comme une autre de forger notre propre personnage : Inspirer l’espoir ou la peur ? Laisser Bruce Wayne enquêter ou le mettre à l’écart ?  Comme toujours dans les jeux Telltale Games, le joueur a le choix même s’ils sont souvent artificiels. Mais force est de constater que le studio continue de parfaitement maitriser sa narration et son rythme avec une histoire prenante et qui est accentuée par des scènes d’actions mémorables dont une scène finale qui devrait impacter le reste de nos relations avec un choix moral important.

Pour finir, nous ne pouvons que remettre en lumière une direction artistique géniale et une bande originale majestueuse qui donnent sens au travail de Telltale même si nous regrettons le manque d’optimisations avec quelques baisses de framerate lors des cinématiques et la durée de l’épisode qui s’avère encore plus court que le premier épisode.

Épisode 3 : New World Order

Quelques semaines à peine après le second épisode, Telltale Games continue sur sa très bonne lancée avec son épisode mensuel de Batman : A Telltale Game Series. Après deux épisodes que nous avons réellement appréciés, que pensons-nous de ce troisième épisode tant attendu ? Nous reprenons le jeu quelques jours après la fin tragique du dernier épisode, la ville de Gotham est ravagée par les récents événements et Bruce Wayne est, à l’image de sa ville, dans une position plus que compliquée. C’est d’ailleurs dans ce troisième épisode que le Bat-Signal fait sa toute première apparition, Gotham a besoin de Batman et Jim Gordon est le premier à l’avouer ouvertement. Gotham a aussi besoin de se rassurer avec un visage connu et l’épisode met encore plus en avant Bruce Wayne avec des répercutions qui mettront à mal notre playboy milliardaire préféré.

Comme d’habitude nous n’irons pas plus loin que les premières minutes afin de ne pas gâcher le travail effectué par Telltale Games mais sachez que nous sommes dans la continuité des épisodes précédents avec une caractérisation parfaite, notamment la relation entre Bruce Wayne et Selina Kyle qui n’aurait presque rien à envier à un récit de Paul Dini ou de Jeph Loeb. Forcément, le studio apporte sa petite touche qui permet de se démarquer mais sans jamais trahir les fans si ce n’est la révélation finale qui est aussi surprenante que déconcertante et qui pourrait déranger certains fans pointilleux.

Malheureusement, l’épisode 3 est à l’image du précédent, bien trop court avec moins de deux petites heures au compteur et avec un rythme plus posé (Bruce Wayne oblige) mais la seconde partie rattrape le tout. Nous pouvons également confirmer que les soucis d’optimisation sont toujours de mise avec quelques baisses de framerate et des phrases parfois non traduites même si cela n’arrive que très rarement.

Épisode 4 : Guardian of Gotham

Batman : A Telltale Game Series revient ce mois-ci pour le quatrième épisode et c’est donc avec enthousiasme que nous avons lancé l’avant dernier épisode avec beaucoup d’attentes. L’histoire se situe juste après un final totalement surprenant et qui mettait en très mauvaise posture Bruce Wayne et ce qui prévoyait donc une suite très intéressante et malheureusement le potentiel est plutôt gâché.

En effet, l’épisode 4 se débarrasse très rapidement de cette situation très déconcertante pour notre playboy milliardaire en lui permettant de quitter un établissement très peu commode. Nous avons presque l’impression que ce passage n’était rien d’autre qu’un teaser pour une éventuelle seconde saison via la présentation d’ennemis connus des fans. Nous n’en dévoilerons pas plus mais sachez que ce quatrième épisode n’est pas forcément le meilleur, malgré quelques moments intéressants dont un final plein d’action qui est toujours aussi grisant. Notons également une possible référence au futur de Batman avec une nouvelle vision qui n’aurait presque rien à envier au choix de Wally West de la série The Flash de la CW.

Outre la petite déception de l’épisode sur son déroulement, nous pouvons noter un énorme soucis de localisation française à ce jour. En effet, nous avons accepté d’avoir quelques petits oublis de traductions dans les anciens épisodes vu leurs raretés mais ici, seulement la moitié de l’épisode est traduit en français. Il faut donc jongler entre l’anglais et le français tout le long de l’épisode et cela impacte aussi bien les discussions que les choix à faire. Gageons que Telltale Games corrige ceci lors d’une prochaine mise à jour.

Épisode 5 : City of Light

Et voilà, après un rythme régulier d’un épisode par mois, Batman : A Telltale Game Series se termine avec un cinquième épisode qui confirme tout le talent de Telltale Games ainsi que toute la fainéantise du studio. Suite au choix final du quatrième épisode qui nous confrontait à un des deux méchants, le début du cinquième épisode en profite pour se débarrasser du second afin de régler un problème de gestion des choix. C’est fait de manière intelligente et cela permet de garder la maitrise du scénario sans devoir tout chambouler suite aux décisions des joueurs même si certains regretterons le parti pris de la facilité. Cependant, ce cinquième épisode conservera son fil rouge avec des révélations cauchemardesques, des scènes fortes et une dualité Bruce Wayne/Batman parfaitement gérée. Pour résumer, nous avons devant nous toute la maitrise d’écriture du studio et le tout sans jamais dénaturer le Batverse tout en proposant sa propre version. Cela ne fait que confirmer la réussite des licences tels que The Walking Dead, Borderlands, Fables ou encore Game of Thrones et rien que pour cela, chapeau !

Pour résumer, ce final est surement l’un, si ce n’est le, meilleur épisode de la saison avec un combat final parfaitement rythmé et surtout une maitrise parfaite des personnages avec forcément une intronisation d’une seconde saison pour notre plus grande joie. Pour contrebalancer, nous faisons face aux mêmes problèmes que l’épisode 4 avec une bonne partie du texte qui n’est pas traduit, mieux il y a même des choix qui sont traduits alors que d’autres non et ce dans la même phase de jeu. Forcément il n’est clairement pas acceptable pour un studio de la renommée de Telltale Games de laisser ce manque d’optimisation se produire. Nous espérons que l’abandon des versions Xbox 360 et PS3, pour la troisième saison de The Walking Dead, permettra d’optimiser le moteur et de ne plus subir de problème de framerate, toutefois bien moins présent que sur les autres projets du studio, et de ne plus subir ce soucis de traduction.

4/5
Nous pouvons l'avouer sans sourciller après cinq épisodes de qualités, Telltale Games a encore fait du très bon boulot avec Batman : A Telltale Game Series. Le studio a su profiter de son expérience passée en proposant des phase d'enquêtes maîtrisées (The Wolf Among Us), de scènes d'actions dynamiques (Tales from the Borderlands) pour donner pleinement vie au Chevalier Noir. Profitant d'une ambiance aussi épique que mature, le studio américain réinvente à sa sauce les origines du justicier afin de proposer sa propre vision du Batverse et il faut avouer que c'est avec toujours autant de réussite que nous découvrons la narration aux petits oignons de Telltale Games. Écriture exemplaire, ambiance parfaitement retranscrite, scènes de combats dynamiques et choix moraux sont toujours au cœur du jeu, tant pour Bruce Wayne que pour Batman. Un véritable plaisir de se forger notre propre personnage : Un Batman violent à l'image de la version de Frank Miller ou un Batman plus sensé à l'image de celui de Paul Dini. Profitant d'un doublage de haut niveau (notamment Troy Baker et Laura Bailey), d'une bande son de qualité et d'une direction artistique réussie, Batman : A Telltale Game Series est autant une porte d'entrée pour les novices qu'un régal pour les vétérans des comics. Malheureusement tout n'est pas parfait et Telltale Games reste encore dans ses travers avec quelques soucis au niveau du framerate, même si moins impactant que les anciennes productions, et surtout d'un gros problème de localisation pour les deux derniers épisodes, un scandale.

+

  • Le Batverse de Telltale Games
  • La dualité Bruce Wayne/Batman
  • Intrigue prenante
  • Une direction artistique alléchante
  • Un gameplay qui a fait ses preuves
  • Bande son magistrale
  • Doublage de qualité
  • Les choix moraux ...

-

    • ... Qui manquent de répercutions
    • Quelques soucis techniques inhérent au studio
    • Une durée un poil (de chat) plus longue ne serait pas de refus
    • Une localisation française totalement à l'ouest
  • 20.12 à 08:59

    Je suis d’accord avec tout ce qui est dit dans le test, l’univers est parfaitement retranscrit, c’est bien narré, c’est épique, les fans de Batman devrait adorer. Il est cependant décevant d’avoir tous ces lags dans un film interactif, c’est même risible : les développeurs sont incapables de faire un petit jeu de ce genre sans freeze… :? Et les soucis de traduction dans l’épisode 4 & 5 sont lourds.