Jeux

Farming Simulator 15

Gestion | Edité par Focus Home Interactive

4/5
One : 19 mai 2015
02.06 à 21h12 par

Test : Farming Simulator 15 sur Xbox One

Graal des fermiers virtuels et fraîchement débarqué sur Xbox One, Farming simulator 2015 propose de la gestion de terrains, de champs et de récoltes jusqu’à devenir l'entrepreneur le plus riche de la région. Dans un genre peu représenté sur notre console, il s'agit d'une bouffée d'air frais et change de tous les jeux de tir surchargés d'explosions que l'on voit trop souvent. Besoin d'originalité et d'une ambiance relativement calme ? Ce jeu est certainement fait pour vous, meuuuuh oui !

Le jeu de gestion est un genre peu représenté sur console, la sortie d’un de ses fiers représentants fait donc plaisir ! Au départ, le jeu donne le choix entre trois niveaux de difficulté qui correspondent simplement au montant d’argent plus ou moins élevé que l’on gagne durant la partie. C’est ensuite avec peu de moyens qu’il faudra donc investir intelligemment ses deniers pour faire monter le compte en banque, voire le soigner si l’on est à découvert. Acheter divers engins tels que des tracteurs, moissonneuses batteuses, arracheuses de betteraves et autres joyeusetés motorisées sera nécessaire pour cultiver les champs qui seront au nombres de trois, du moins si l’on commence par la première ville proposée (ce que nous vous conseillons). Employer des cultivateurs est également une étape obligatoire pour une gestion efficace de ses terres. Une fois qu’un certain rendement sera effectif, il sera alors possible d’investir sur d’autres terrains.

farming2

De nombreuses autres possibilités sont données comme acheter des poules pour vendre des œufs (oui oui), se procurer des capteurs solaires qui rapportent de l’argent chaque heure passée ou encore dénicher un équipement forestier approprié pour abattre les arbres, les transporter, les réduire en copeaux de bois pour ensuite les vendre. Le jeu est plutôt complet dans son genre et offre beaucoup de possibilités. Il est en tout cas conseillé de commencer par la première map car beaucoup d’arbres y sont disponibles, contrairement à la ville américaine, moins « campagnarde ». De plus, elle propose de rechercher cent pièces d’or cachées, qui, contrairement à d’autres jeux, ne servent pas seulement à débloquer des succès, mais aident surtout à remplir entièrement un silo avec la plupart des cultures récoltées. Ce qui donnera un gros paquet d’argent à la revente.

«Dans votre quête de devenir l’agriculteur de ces dames, vous pourrez engager des ouvriers pour qu’ils travaillent à votre place, ce qui est grandement utile lorsque l’on possède plusieurs terrains à gérer »

Le bon cultivateur qui sommeille en vous devra également surveiller la météo car la pluie comme la neige peuvent saboter votre travail. Dans votre quête de devenir l’agriculteur de ces dames, vous pourrez engager des ouvriers pour qu’ils travaillent à votre place, ce qui est grandement utile lorsque l’on possède plusieurs terrains à gérer. L’IA hasardeuse foire cependant régulièrement le travail. Les bugs sont assez nombreux, autant pour ce qui concerne l’intelligence des ouvriers que pour les collisions entre les véhicules et le décor. Rien de trop dramatique mais la frustration peut rapidement se manifester face aux soucis sus-mentionnés. Graphiquement parlant, on alterne entre le plutôt joli et le grandement passable. Le titre suinte tout simplement le cross-gen. Certaines textures ne font tout simplement pas honneur à la Xbox One, tandis que les divers engins, eux, flattent la rétine par leur modélisation du haut vol.

farming1

L’agriculture, c’est du «serious business» ! On retrouve donc les marques officielles des divers véhicules, qui respectent leurs caractéristique de puissance et de masses avec lesquelles ils sont compatibles. À noter que malgré la présence de quelques passants et voitures se baladant, on aurait aimé un peu plus de vie dans les alentours, comme des animaux sauvages ou un peu plus de circulation. Concernant le multijoueur en live à six joueurs, chacun peut rejoindre la partie d’un autre et aider son ami. Tout ce qu’il apporte est enregistré pour sa propre partie solo. Nos essais à plus de deux joueurs se sont malheureusement révélées chaotiques avec la présence de nombreux bugs.

4/5
Farming Simulator 2015 est très complet dans son genre. Un jeu relativement lent et calme qui convient aux amoureux de la gestion, à ceux qui aiment l'agriculture et aux personnes souhaitant se changer les idées sur un genre différent. La durée de vie peut être très longue pour peu que l'on souhaite explorer toutes les possibilités offertes par le titre, malgré ses quelques défauts. Quoi qu'il en soit, pouvoir répandre sa semence à tout bout de champ du matin au soir quand on a la fièvre de la fève, ça n'a pas de prix !

+

  • Gestion réaliste
  • Pouvoir s'entraider en multijoueur
  • Nombreuses possibilités
  • Durée de vie

-

    • L'IA parfois désastreuse des ouvriers
    • On aurait aimé des graphismes un peu plus travaillés
  • 27.06 à 09:47

    Très bon test batto ;)