Jeux

Full Auto

Course | Edité par Sega | Développé par Pseudo Interactive

2/5
360 : 10 février 2006
09.03 à 15h45 par |Source : http://www.xbox-mag.net/

Test : Full Auto sur Xbox 360

Présenté l’année dernière lors de l’E3 à Los Angeles, Full Auto a tout de suite été un titre intéressant. C’était d’une part un des rares titres Xbox 360 jouable sur le salon mais en plus cette première ébauche semblait très fun, jouable et intéressante à son niveau de développement. Son attrait principal mettant en scène le retour dans le temps lors de vos courses était alors un très bon point positif. Est-ce toujours le cas ? Le jeu a-t-il prit le temps de bien évoluer ?

Vroum vroum, bang bang.

En fait Full Auto n’est pas le premier jeu de courses à proposer cette fonction de retour dans le temps. Elle est déjà disponible dansSCAR sortit l’année dernière sur consoles. Bien sûr, le titre Xbox 360 de Pseudo Interactive a su plus profiter de l’engouement next-gen en vogue depuis quelques mois. Vous l’aurez sans doute compris, Full Auto n’est pas une simulation pure et dure. Ici, place à l’action, place aux explosions, place à l’arcade. Avant de pouvoir nous faire plaisir avec cet argument de vente, intéressons-nous à ce que propose vraiment le jeu. Outre les modes multi joueurs sur lesquels nous reviendrons plus tard, nous sommes face à une pléthore de modes de jeu en solo. Des plus classiques : courses sans armes face aux adversaires et courses chrono face au temps, aux plus explosives : courses contre sept concurrents armés ou encore petite virée en périphérie urbaine où vous devrez détruire le plus grand nombre de véhicules « normaux » possible. On peut dire que Full Auto n’y va pas avec le dos de la cuillère niveau munitions à utiliser. Malgré tous ces modes de jeu, on fait au final vite le tour du propriétaire… Au départ, il faudra passer par un petit tutorial pour vous familiariser avec les principaux boutons du pad, les modes de jeu, les objectifs et les armes. Une fois cette dizaine de circuits passés, vous pourrez choisir parmi des courses dans la classe C. Plus vous gagnerez des courses dans les différents modes, plus vous aurez des voitures plus rapides et des armes plus performantes. Viennent ensuite logiquement la classe B puis la classe A où vous aurez la plus grosse artillerie et les meilleurs bolides. Forcément, les voitures les plus rapides seront les moins résistantes et inversement pour les voitures les moins rapides qui auront une plus grande longévité. Le panel de véhicules proposé est assez dense, des vieux standards américains (ou plutôt des copies sans marques) aux gros pick-up en passant par les berlines de course sur vitaminées, il y en aura pour tous les goûts. Pour les armes, idem, plusieurs combinaisons possibles et finalement un peu répétitives mais privilégiez tout de même l’alliance d’armes avant et arrière, au cas ou vous soyez toujours premier. Vous aurez alors la possibilité d’élimer les ennemis derrière vous pour gagner des points et remplir vos objectifs. En effet, à chaque course du mode carrière, vous aurez des objectifs à remplir pour remporter trois types de médailles : « de base », « Semi-Auto »,« Full Auto ».

Combien de chevaux dans ta 3’60 pour afficher tout ça ?

Comme il a été précisé plus haut, nous avons découvert Full Auto lors du dernier E3. En mai 2005 donc. Finalement, en essayant de se remémorer les premiers instants de jeu au salon et en les comparant avec le jeu final testé dans ces lignes, il semble que peu de choses aient vraiment évoluées. Certes, le jeu est assez réussi graphiquement, les explosions ont vraiment de la gueule, la destruction de pans de murs entiers en jette, les effets de particules sont bien retranscrits mais il manque quelque chose. Les décors sont finalement assez répétitifs en ville, pas si détaillés que ça si on regarde bien et les voitures ne regorgent pas de pixels en surnombre. Attention, loin de moi l’idée de dire que le jeu n’est pas beau. On aimerait simplement qu’il le soit plus encore que ce qu’il l’est dans cette version finale. Le côté super next-gen que l’on attend tous, LA vraie claque dans tous les sens du terme, à tout moment dans le jeu, voilà ce qu’il manque. A à ce moment là s’ajoute un autre problème récurrent de Full Auto : son frame rate. On peut légitimement se demander comment les développeurs sont arrivés à faire un jeu avec de telles baisses de frame rate. On tombe bien souvent en dessous des dix images par secondes, lors des grosses échauffourées à plusieurs voitures, qui tirent toutes en même temps par l’avant et par l’arrière. Le téléviseur devient alors une immense boule de lumière qui s’affiche image par image où l’on ne peut presque plus rien contrôler. Deux solutions : continuer à bourriner comme un malade pour espérer sortir premier de cet amoncellement de tôle et gagner quelques points en tuant des ennemis ou alors tout stopper et attendre que la vague de feu passe son chemin. C’est bien dommage, un jeu de course arcade bourrin comme celui-ci perd alors toute sa rythmique, l’action n’est plus aussi prenante. Si l’on compare par exemple Full Auto à Burnout Revenge (voire même le 3, Takedown), bien qu’ils soient sortis seulement sur Xbox, la différence est flagrante. Sur Xbox, on enchaîne les Takedown à un rythme effréné, sur Xbox 360, parfois ça va vite, parfois ça mouline salement dans le cambouis. L’envie de jouer en prend alors un sacré coup.

A plusieurs, c’est meilleur ?

Après de nombreuses parties en solo, il nous tarde vite d’aller faire un tour dans les parties online. Finalement, les fonctionnalités Xbox Live du titre sont très simples d’accès et on arrive rapidement dans une nouvelle partie qui peut enrôler jusqu’à 8 joueurs simultanément. Le choix des modes de jeu ne diffère pas beaucoup des modes solos et vous retrouverez vite vos marques. On prend alors un nouveau plaisir à jouer au jeu. Les adversaires sont bien sûr encore plus coriaces que dans le mode solo, ce qui nous fait tout de suite redescendre sur Terre : vous n’êtes pas le meilleur joueur du monde. Sur les multiples parties en ligne organisées par vous même ou intégrées par défaut, les problèmes de connexions ou de lag sont quasi inexistants. Ca va vite, très vite, parfois trop vite. Comme en mode solo, les trop gros rassemblements de voitures et d’explosions au même endroit au même moment mettent un coup dans l’aile au frame rate qui chute alors très bas. Heureusement, si l’on peut dire, les occasions seront moins nombreuses puisque vous pourrez en fait assez facilement soit passer tout devant et poser vos mines soit perdre le contrôle et finir dernier. Un système de classement a aussi été mis en place, vous aurez 10 niveaux à atteindre pour débloquer des GamerPoints notamment. Le seul problème est que le défi est un peu trop simple mais bon, ce n’est que la rançon de la gloire d’un jeu d’arcade au fond.

Full Auto n’est pas la bombe que nous attendions. L’ambition des développeurs n’est aujourd’hui pas tenue et on regrette plusieurs points sombres. Tout d’abord le titre est vraiment trop court, l’arcade c’est bon, mais sur une longue période de jeu qui sait se renouveler c’est encore meilleur. Ensuite, le titre souffre indéniablement de problèmes de frame rate insupportables en pleine course. Il était pour moi inconcevable d’en arriver là sur Xbox 360, console nouvelle génération, mais les développeurs y sont arrivés, chapeau. Après avoir tout terminé dans le jeu, débloquer les 1000 GamerPoints, vous y re-goûterez certainement pour quelques parties sur le Live, histoire de vous défouler quelques instants après une dure journée. Dommage. On aimerait se prendre à rêver à un Full Auto 2 beaucoup plus poussé tirant vraiment partit des capacités de nos consoles et avec un potentiel plus important sur la durée de vie.

+

  • Explosions très réussies
  • Défoulant, en solo et/ou en multi
  • Mode Xbox Live facile d’accès

-

    • Trop répétitif à la longue
    • Confusion totale lors des grosses explosions
    • Chutes de frame rate impardonnables
    • N’exploite pas les capacités de la console
  • 09.03 à 04:33

    [quote="reneyvane":607q282h]Full Auto 2 est annoncé sur PS3, la 360 aura elle l’honneur d’avoir un second mauvais épisode ? :roll: :oops:[/quote:607q282h]

    Non non… moi je le trouve bien marrant en multi-joueurs, et certe il a beaucoup de défauts et ils auraient pu en faire un super jeu (si franchement, c’est un bon principe. Ca change :roll: ) mais c’est pas non plus une grosse daube. :)