Jeux

Halo : Combat Evolved Anniversary

FPS | Edité par Microsoft Studios | Développé par 343 Industries

4/5
360 : 15 novembre 2011
23.11 à 19h13 par |Source : http://xbox-mag.net/

Test : Halo : Combat Evolved Anniversary sur Xbox 360

Voilà donc dix années que Halo : Combat Evolved est sorti sur la Xbox première du nom. Porte-étendard du line-up de la console de Microsoft, le jeu de Bungie est parvenu grâce à ses qualités mémorables à s'imposer comme LA licence phare de la Xbox puis de la Xbox 360. Pour célébrer cet anniversaire - et en attendant Halo 4 - Microsoft a tenu à rendre hommage à sa franchise préférée en confectionnant un remake du "FPS de la décennie" comme le clame la campagne publicitaire. Mérite-t-il encore aujourd'hui cette appellation ?
Halo : Les Origines

Non, il ne s’agit pas ici d’un test de Halo : Combat Evolved (que vous pouvez lire via ce lien). Nous connaissons tous (ou presque) le jeu de Bungie et ses immenses qualités. Ce que nous allons juger ici, c’est la pertinence du remake, et tenter de définir si les qualités d’hier sont toujours des qualités aujourd’hui. Et ce, malgré l’essor du FPS ces dernières années, dont le rouleau-compresseur nommé Call of Duty est devenu la figure majeure. Il faut dire que Halo est resté un FPS à part : là où la majorité des concurrents proposent une action hollywoodienne, qui en met plein les yeux grâce à de très nombreux scripts et une mise en scène efficace, Halo propose une autre facette du FPS. Vouée à disparaître ?

Une facette où le gameplay est le maître mot. Nous prenons ainsi plaisir à redécouvrir le minimalisme de l’armement composé de huit armes au total, sans oublier les deux grenades). Au passage, on se rend rapidement compte que la puissance du fusil plasma a été nettement dévaluée au fil des épisodes. De même, on retrouve rapidement les joies du pilotage dans des séquences ne sont pas sur des rails comme dans 99% des jeux aujourd’hui. Et enfin, l’Intelligence Artificielle qui, même datée de dix ans, surpasse bien des jeux bien plus récents. Il est toujours agréable de voir des Elites se mettre à l’abri dès que leur bouclier disparaît, de voir la réaction paniquée des grunts dès que leur leader est éliminé. Tous ces éléments réunis offrent des sensations toujours aussi plaisantes malgré le poids des âges.

Qui veut aller à la Bibliothèque ? Personne !

Malheureusement, tout n’est pas rose. En 2001, nous étions déjà nombreux à pester sur la séquence de la bibliothèque : un niveau qui est toujours une purge sans nom. De même que les nombreux couloirs et les salles "copiées collées" sont plus difficilement justifiables de nos jours. Quelques petits défauts dans un océan de perfection ? Oui et non. La partie technique, même si elle reste très jolie et agréable déçoit sur quelques points. Si le moteur graphique du jeu (un moteur maison basé sur celui utilisé il y a dix ans) s’apparente beaucoup à celui de Halo : Reach, son rendu se situe surtout entre Reach et Halo 3. Les personnages, par exemple, ne ressemblent pas à grand chose de plus qu’une bouillie infâme de pixels (cela dit, on a un peu l’habitude avec Halo…), les niveaux "humains" comme l’intérieur du Pillar of Autumn ou les structures souterraines covenants (au contraire de leurs vaisseaux) sont désespérément vides et manquent de détails à l’instar des nombreux couloirs. Certes, 343 Industries voulait visiblement rester le plus fidèle possible par rapport à l’original mais pourquoi ne avoir comblé tout ce vide avec des éléments de décors aussi artificiels soient-ils ? Cela aurait peut être pu changer quelque peu la donne, d’autant que les passages en extérieur ont été superbement refaits. Le fait de pouvoir alterner à la volée (d’une simple pression du bouton back) entre la version originale et la version remastérisée a-t-il handicapé les développeurs bien que ce soit une excellente idée du point de vue nostalgique au départ ? Possible…



Autre point négatif à aborder : le minimalisme de la mise en scène ainsi que l’absence de réelle transition entre les missions (via des cinématiques par exemple). Le récent Halo : Reach nous avait montré qu’une bonne (sans être excellente) mise en scène avec quelques scripts pouvait aider le joueur à s’immerger davantage dans l’aventure. Mis à part la séquence du débarquement du Cartographe Silencieux ou le Truth and Reconciliation, il n’y a pas de réelle séquence pour laquelle on frissonne à l’idée de s’élancer au milieu de la bataille.

Concernant la partie multijoueur, il est étonnant de voir qu’il est directement rattaché à celui de Reach. Quand vous serez en ligne, vos amis vous verront donc en train de jouer à Halo : Reach et non pas Halo : CEA. Une étrangeté qui fait que les succès du multijoueur sont reliés à ceux de Reach; les 44 succès d’Anniversary concernent tous la campagne. Autre étrangeté, le multijoueur propose donc six des maps issues des deux premiers opus en deux versions : une "originale" (avec les nouveaux graphismes et fidèle au modèle) et une "remixée" (exactement la même que "l’originale" tout en proposant de nouveaux raccourcis, emplacements d’armes et spots). Au niveau des modes, on en retrouve tout un florilège avec deux gameplay bien distincts : celui de l’époque mais aussi celui de Reach avec toutes les armes les plus récentes et les bonus d’armement. Forcément, il n’est pas facile de s’y retrouver entre deux parties. Malgré tout, ceux qui adhèrent au multi de Halo seront plus que comblés, d’autant plus que les maps sont une belle réussite visuellement parlant. Pour terminer, il faut également souligner que la coopération est de la partie. Il est donc possible de jouer jusqu’à deux (et non pas quatre) aussi bien en offline qu’en online (petite nouveauté). Ce qui est toujours appréciable même si certains râleront sur le fait que le partage d’écran ne soit pas très bien optimisé.



Alors que faut-il penser de ce Halo : Combat Evolved Anniversary proposé à moindre prix (40€) ? Il est évident que Microsoft et 343 Industries auraient pu soigner davantage ce remake ou alors attendre quelques années de plus pour que le choc visuel soit plus important. D’autant plus que les fans n’ont sans doute pas attendus ce remake pour refaire la campagne : n’oublions pas que la version Xbox est rétro-compatible et que le jeu est présent dans le catalogue des Jeux à la Demande depuis quelques bonnes années. Néanmoins, il faut bien avouer qu’à l’heure des remakes "HD" qui se contentent d’un lifting de la résolution, le travail visuel réalisé par les développeurs fait tout de même plaisir à voir. Et cela permettra aux néophytes de la série de mieux comprendre pourquoi la franchise est, aujourd’hui, mondialement renommée tant les qualités du premier opus sont évidentes même une décennie plus tard.

http://www.dailymotion.com/video/xm2urs

S'il est évident que de l'eau a coulé sous les ponts depuis le 15 novembre 2001, l'expérience de jeu, elle, n'a pas changé d'un iota. C'est toujours un plaisir de se refaire une énième fois tous les niveaux mythiques que propose Halo : Combat Evolved. Néanmoins, il est aujourd'hui encore plus difficile de fermer les yeux sur ses quelques défauts de l'époque : la Bibliothèque (qui est encore plus pénible à traverser), les nombreux allers-retours, les couloirs sans vie et copiés collés. Sans compter que cet "Anniversary" est certes très joli pour un remake mais il aurait pu l'être davantage. Quoiqu'il en soit, à petit prix, ce Halo : Combat Evolved Anniversary est une excellente affaire pour les fans les plus absolus de la série ainsi que pour ceux qui veulent découvrir ce premier opus sans se déchirer les yeux. Le FPS de la décennie ? A vous d'en juger !

+

  • Des niveaux mémorables
  • Le feeling Halo, tout simplement
  • Une campagne toujours aussi mythique
  • Les musiques et les dialogues
  • Le petit prix
  • Visuellement très joli par moments
  • Une I.A. toujours au top !

-

    • La bibliothèque...
    • Les allers retours et les salles copiées collées
    • Quelques soucis de textures ou de frame-rate
    • Une navigation dans les menus trop sensible
    • Techniquement un peu limité par rapport à Reach
  • 01.12 à 11:38

    [quote="timOM73":tppenr00][quote="Kaiser Panda":tppenr00]La VF est-elle celle de l’époque ?[/quote:tppenr00]

    :arrow: viewtopic.php?f=25&t=73466&start=120#p1772621[/quote:tppenr00]

    Merci beaucoup !

  • 27.11 à 02:37

    J’ai pas du tout galéré à ce niveau hein redaface2 (et j’ai joué tout seul, spice de noob). C’est juste que c’était ultra chiant mais d’une force ce niveau de merde…

  • 27.11 à 02:32

    [quote="Dou":30fue2y6]La Bibliothèque en point négatif… ils sont devenu fou chez XM :bravo:

    C’était le maxi challenge du dimanche soir en légendaire-coopération :cobra:[/quote:30fue2y6]

    Ba qd tu vois le gars qui fait le test… tu m’étonne qu’il galère.
    Hier soir coop légendaire sur la bibliothèque torché sans trop de difficulté, beaucoup moins dur qu’a l’époque.

  • 27.11 à 10:18

    [quote="Kaiser Panda":2h2cplia]La VF est-elle celle de l’époque ?[/quote:2h2cplia]

    :arrow: viewtopic.php?f=25&t=73466&start=120#p1772621

  • Dou
    27.11 à 01:03

    La Bibliothèque en point négatif… ils sont devenu fou chez XM :bravo:

    C’était le maxi challenge du dimanche soir en légendaire-coopération :cobra:

  • 26.11 à 12:29

    La VF est-elle celle de l’époque ?

  • 24.11 à 11:34

    [quote="Matfer":1cd6od61]Voilà.

    Comme je l’explique dans mon test, les défauts ont été minimisés en 2001 tant le jeu faisait preuve d’une maîtrise exceptionnelle. Mais, dix ans après, c’est désormais beaucoup plus dur de fermer les yeux sur ce niveau et tous les couloirs et salles copiés collés. C’est pour ça que je me demandais pourquoi 343 Industries n’a pas fait l’effort de "combler" un peu plus le vide même de manière artificielle.[/quote:1cd6od61]

    ouais, autant sur certaines zones on se dit qu’ils se sont bien appliqués (les marécages :D ) mais d’autres comme la bibliothèque c’est assez baclé au niveau des décors ^^’

  • 24.11 à 08:28

    [quote="Downtett":3csmwo83]A quand une explication sur "De nouvelles missions" qui est marqué au dos de la boite ?[/quote:3csmwo83]

    Juste une mauvaise traduction francaise de la jaquette arrière anglaise : "Brand New Firefight Mission" traduit en français par : "De nouvelleS MissionS" lol au pluriel en +^^

    donc c juste pour stipuler qu’il y a une nouvelle map "Baptême du feu"

  • 24.11 à 07:50

    Voilà.

    Comme je l’explique dans mon test, les défauts ont été minimisés en 2001 tant le jeu faisait preuve d’une maîtrise exceptionnelle. Mais, dix ans après, c’est désormais beaucoup plus dur de fermer les yeux sur ce niveau et tous les couloirs et salles copiés collés. C’est pour ça que je me demandais pourquoi 343 Industries n’a pas fait l’effort de "combler" un peu plus le vide même de manière artificielle.

  • 24.11 à 07:47

    J’ai passé le level de la bibliothèque hier soir et je crois savoir pourquoi il est dans les points négatifs. Enfaite la bibliothèque c’est un enchainement de 4 étages avec un level design assez plat, et chacun des étages est… identique.

    ça ne m’avais pas sauté aux yeux en 2001, mais en 2011 si ^^
    Ils y pouvaient rien en même temps en faisant ce remake, si ce n’est que de détaillé peut être un peut plus les locaux…