Jeux

Lego : Les Indestructibles

| Edité par Warner Bros Interactive Entertainment | Développé par TT Games

3/5
One : 27 juin 2018
11.07 à 21h28 par

Test : Lego : Les Indestructibles sur Xbox One

Parr tire un jour

L’indestructible famille Parr est de retour dans les salles obscures, moment jugé opportun par le duo Traveller’s Tales – Warner Bros pour nous livrer une nouvelle adaptation à la sauce LEGO. Reprenant les aventures dépeintes dans les deux films d’animation, LEGO Les Indestructibles joue savamment la carte du classicisme, pour un moment de détente dans la plus pure tradition des jeux LEGO.

Test réalisé sur Xbox One Standard

LEGO Les Indestructibles reprend donc les scénarios du premier et du tout nouveau second épisode des péripéties de la famille Parr mais actualité oblige, on commence par l’aventure la plus récente. Durant les quelques huit heures qu’occupe le mode histoire, on découvre pendant la première moitié les événements du film sorti récemment, pour basculer ensuite sur le scénario des Indestructibles premier du nom. L’ensemble est relativement équilibré en termes de durée de vie et s’articule autour d’un accès libre aux rues de la ville entre deux missions principales. C’est l’occasion comme toujours de débloquer de nouveaux personnages, de ramasser des pièces par millions ou encore de partir à la chasse aux briques rouges, synonymes de modificateurs. Le monde libre offre aussi la possibilité d’accomplir quelques tâches secondaires pour rendre plus douce la vie des citoyens (pourchasser des criminel) ou pour le plaisir avec par exemple des courses de voitures. Enfin, « plaisir » est ici un concept quelque peu galvaudé, la faute à la maniabilité complètement ignoble des véhicules. Ca n’a certes pas toujours été le fort des jeux LEGO mais après la très bonne expérience passée sur LEGO City Undercover, on ne peut que regretter le grand pas en arrière opéré ici. Cette impression de régression se ressent globalement sur tout l’aspect monde ouvert de LEGO Les Indestructibles, dans lequel seuls les «complétionistes» trouveront leur bonheur. Surtout s’ils passent outre des temps de chargement déjà longs pour accéder aux missions principales mais carrément interminables à chaque retour vers la ville libre.

lego indestructibles test 2

Pour autant, il n’est nullement question ici de chercher à vous éloigner de LEGO Les Indestructibles. Au contraire. Si la formule vous est familière et encore digérable, cet épisode se place sans problème dans le haut du panier des jeux LEGO. Aucune révolution dans le gameplay ou dans la progression ne sont à attendre de la part des Parr mais ce qui a fait les belles heures de la formule Traveller’s Tales est appliqué ici à la perfection. Jouable à deux en écran partagé (en permanence, donc même lorsque l’on évolue à quelques mètres l’un de l’autre), LEGO Les Indestructibles déroule une aventure particulièrement bien rythmée, ponctuée de ce qu’il faut de cut-scenes comme liant avec l’univers du film d’animation. Les énigmes sont assez vite pliées, très assistées comme toujours mais font la part belle ici à l’utilisation des pouvoirs de chacun des huit personnages jouables. Ainsi, à l’inverse de bon nombre d’autre jeux de la saga, LEGO Les Indestructibles permet de varier les plaisirs au travers de ses personnages. Certaines actions demeurent bien sûr totalement scriptées mais il est néanmoins appréciable de pouvoir détruire ou combattre de façons diverses selon le personnage incarné. Les affrontements sont d’ailleurs très fréquents, sans difficulté aucune mais du coup un peu plus appréciables que dans d’autres jeux LEGO grâce au dynamisme des super-pouvoirs. La poignée de combats de boss compense son manque de challenge par beaucoup d’humour.

lego indestructibles test 1

On combat, on détruit tout et dans tous les sens. C’est du LEGO survitaminé. La seconde partie du jeu se révèle tout de même un peu moins dynamique que la première ; on retombe dans un rythme plus proche des anciens LEGO, des moments où l’on passe plus de temps dans une même zone pour récolter les objets nécessaires au déblocage de la suite. Là où la première partie du jeu, dédiée au second film, met l’accent sur l’action. Et même si la caméra fait encore des siennes en n’offrant pas toujours l’angle optimal, même si les déplacements semblent être un peu « flottants », l’ensemble est cependant plaisant. Surtout à deux. La réalisation très correcte du titre y est pour quelque chose : coloré, agréable à regarder, pas avare en environnements différents et surtout fluide en toutes circonstances, LEGO Les Indestructibles est un bon LEGO. La partie sonore assure elle aussi un travail de bonne qualité avec des doublages français impliqués, bien que l’on ait à faire comme toujours à des différences de volume très marquées entre les cinématiques et le cœur du jeu. Veillez à ne pas égarer votre télécommande.

3/5
Couvrant les deux épisodes des aventures d’une famille pas comme les autres, avec tout de même un plus de réussite pour ce qui touche au plus récent des deux films, LEGO Les Indestructibles est un bon jeu LEGO. Il ne révolutionne pas la formule et quiconque y était hermétique jusqu’ici ne changera pas d’avis. Néanmoins, il met à profit les points positifs de ses prédécesseurs pour délivrer une expérience bien réalisée, rythmée, appréciable d’un bout à l’autre, en particulier si l’on dispose de quelqu’un pour partager l’aventure sur une même console. Les activités du monde libre devenant rapidement ennuyeuses et limitées, l’acquisition de LEGO Les Indestructibles doit s’envisager surtout pour son axe principal. Quitte à y retourner pour explorer tout cela avec d’autres personnages.

+

  • Sympathique adaptation du dessin-animé
  • Aventure bien rythmée
  • Adapté à tous
  • Réalisation soignée
  • Jouable à deux en écran partagé

-

    • Temps de chargement longuets
    • Monde libre sans grand intérêt
    • Caméra pas toujours bien placée
    • La formule n’évolue guère

Sur le même thème