Jeux

Lips : Party Classics

Musique | Edité par Microsoft Studios

2/5
360 : 26 février 2010
16.03 à 16h31 par - Rédacteur |Source : http://www.xbox-mag.net

Test : Lips : Party Classics sur Xbox 360

Après Number One Hits et avant un épisode spécial dédiée aux années 80 et ses tenues improbables, c'est Lips Party Classics qui nous fait l'honneur d'alimenter une nouvelle fois une licence qui semble chère à Microsoft. Trois jeux en quelques mois, Lips voit ses épisodes défiler aussi vite que les saisons et c'est donc au tour de l'opus hivernal de passer au crible en cette période de froid qui pourrait le forcer à aller se rhabiller, tout comme son prédécesseur.


Like a Virgin

On vous avait déjà fait un rappel en octobre dernier à l’occasion du test de Lips Number One Hits et je ne doute pas de devoir le refaire une nouvelle fois d’ici un mois, et cela à mon grand désespoir. Mais pour les nouveaux arrivants il est tout de même nécessaire de cibler un minimum le but du jeu. Alors Lips c’est quoi ? Et bien si vous avez toujours rêvé de saisir votre chance de prouver à vos amis, à votre famille, à votre animal domestique que vous chantiez comme un Dieu, le jeu d’InIS va être en mesure d’exaucer un tant soit peu cet espoir que vous caressez depuis si longtemps.

A l’aide du micro à l’allure toujours classieuse et hyper tendance vous allez pouvoir faire péter les high-score sur les 40 chansons présentes sur la galette de ce Party Classic. Et si vous avez le diable au corps, les capteurs à reconnaissance de mouvements incorporés dans l’accessoire vous donneront également l’occasion de reproduire les différents mouvements qui apparaissent à l’écran durant les clips des différentes chansons (au nombre de 40), ceci allant du air guitar, bien trop médiatisé ces dernières années, à la rotation sur vous-même digne d’un Patrick Hernandez survolté, en passant par des pirouettes parfois grotesques.



Music

Ce petit interlude destiné aux novices du genre terminé, venons-en directement à la tracklist, élément déterminant qui aura le mérite une fois de plus d’être particulièrement éclectique. Pas vraiment surprenant puisque le thème principal de cet opus n’est autre que les titres des années 60′s aux années 2000. Difficile de faire un thème plus large, sauf si Microsoft compte nous proposer un jour des compilations débarquant d’une époque plus lointaine que seuls Patrick Bruel et Régine s’étaient risqués à produire jusqu’à présent. Pour tous ceux qui rêve de s’égosiller sur du Madonna, du Earth Wind and Fire ou encore du – feu – Michael Jackson, il leur faudra aller brûler un cierge à l’église du coin et se contenter à la place de Tiffany, Cameo (rien à voir avec le jeu de Rare) ou encore Robert Palmer qui viendront mettre une ambiance de folie dans votre salon, à condition bien entendu que vous en ayez déjà entendu parler avant de lire ces lignes.

Et pour ceux qui s’attendaient enfin à avoir quelques chansons en français, c’est l’ensemble des cierges de deux ou trois cathédrales qu’il faudra aller allumer. Comme pour Number One Hits, on se retrouve donc à tourner sur 10 ou 15 chansons pour les plus mélomanes et cela même si le choix des chansons et surtout leur accessibilité pour les non-anglophones semblent être plus cohérents que dans l’opus précédent. Le principal défaut cette fois-ci est clairement le nombre de chansons inconnues au bataillon et pour lesquelles on peut légitimement se demander si Microsoft a dépensé le moindre dollar pour en obtenir les droits.

Frozen

Pour le reste, rien n’a changé ou si peu. L’interface est toujours aussi propre et n’a donc subit aucune retouche particulière, le système de classement est identique au précédent avec toujours ce besoin d’incorporer les 1000 premiers scores pour voir votre progression en temps réel pendant les chansons. Si nous avions émis plusieurs critiques lors de la sortie de Number One Hits, il semblerait qu’InIS ait tenu à corriger plusieurs de ces points depuis et c’est ainsi que les changements de disques ont été facilité même si cela ne concerne que les deux derniers opus, le passage aux chansons du premier Lips restant toujours un calvaire. L’incompatibilité de certains DLC a également été pris en compte et vous n’aurez plus besoin de débourser à nouveau 160 MS Points pour certaines chansons que vous aviez préalablement acheté via le premier épisode de Lips.

Seul bémol, la mise à jour a été réalisé sur les titres eux-mêmes et non sur le jeu ce qui signifie qu’il vous faudra tout de même retélécharger les titres mis en cause et cela avec le compte qui les avait acquis à l’origine. Un vrai casse-tête pour ceux qui en possèdent plusieurs. Mais la disparition de certains bugs signifie l’apparition d’autres problèmes puisque certains passages de certaines chansons en coop ne sont tout simplement pas pris en compte par le jeu, ce qui est plutôt regrettable pour un titre qui mise tout sur la convivialité. Pour terminer, on notera que ce Party Classics ne possède pas de codes pour télécharger un pack supplémentaire de chansons à l’instar de son prédécesseur, une initiative que l’on aurait aimé retrouvé tant la tracklist de cet épisode est discutable.



Si Party Classics corrige - ou gomme - quelques énormes défauts de Lips Number One Hits, ceux-ci sont remplacés par des bugs en mode coop et surtout une tracklist frôlant l'abomination et le gâchis. Malheureusement on commence sérieusement à se lasser du manque de considération et de moyens offerts au bon travail d'InIS, Microsoft préférant sans doute privilégier les DLC payants au dépend des compilations au rapport qualité/prix très discutable.

+

  • Une licence qui commence à faire son trou
  • La correction des bugs des DLC
  • Interface impeccable

-

    • Une playlist pire que la précédente
    • Plusieurs bugs en coop
    • Toujours pas de jeu en ligne
    • L'espoir d'avoir des chansons françaises anéanti encore une fois
    • Des classements limités
  • 22.03 à 08:27

    Si vous aussi vous trouvez anormal que Lips sorte des compils spéciales allemand ou espagnoles et pas une chanson en français, rejoignez le groupe
    http://www.facebook.com/group.php?gid=417880215960

  • 21.03 à 05:53

    J’ai tenté de jouer avec le micro/casque que l’on a de base en achetant l’Xbox mais on dirait bien que ça ne fonctionne pas, ça vient de moi ou il faut impérativement acheter leur micro qui coûte un demi bras?

  • 18.03 à 12:39

    Ah bah… Chapeau bas :mrgreen:

  • 17.03 à 11:52

    Je parle de la playlist de Party Classics. Je la préfère de loin à celle de NOH.

  • 17.03 à 07:57

    Tu parles de laquelle Nemurenai ? Celle de NOH ou de Party Classics ? Si tu parles de cette dernière, franchement chapeau. Si tu parles de NOH ce n’était pas tant le fait que les titres soient connus ou inconnus mais surtout qu’ils n’étaient pas accessibles aux non-anglophones pour la plus grande partie d’entre eux (Just Dance est l’exemple le plus probant).

  • 17.03 à 02:05

    Une playslist pire que la précédente ? C’est totalement subjectif ça… Je connais la quasi totalité de cette dernière et mes amis aussi… Sans doute que ces disques furent plus médiatisés en Belgique…

    Concernant le swap naze et les pochettes invisibles sans pré-écoute… ils commencent vraiment à se foutre de nous chez inis… On se retrouve avec une liste de 120chansons dont seulement un tier est présentable…

  • 17.03 à 09:38

    Salut,

    Le problème de lips c’est que le lips store ne contient que 220 titres donc on a vite fait le tour et dans chaque genre y a peu de titre au final…

    Dommage car tous le reste est bien au dessus des concurrents….

    Espérons qu’ils corrigent cela car c’est la seul chose qui freine ma copine à l’acquérir.

    @+

  • 16.03 à 04:23

    T’as merdé ton lien je crois :mrgreen:


    [b:13t4045f][EDIT Panda][/b:13t4045f] Tsss, quel chacal :langue:
    C’est corrigé.

Sur le même thème