Jeux

NBA 2K12

Sport | Edité par Take 2 Interactive | Développé par 2K Games

5/5
360 : 07 octobre 2011
22.12 à 11h02 par |Source : http://xbox-mag.net/

Test : NBA 2K12 sur Xbox 360

Vous n’osiez plus y croire, vous l’attendiez comme on parle du soleil en hiver, mais finalement il est là. Je veux bien sûr parler de notre test de NBA 2K12, la simulation de basket made in 2K Sports. Juste au moment où le lock-out se lève enfin, permettant ainsi la reprise du championnat nord-américain, alors que plus personne n’y croyait, voici enfin notre verdict final. C’est ce qui s’appelle « coller » à l’actualité (ou ne jamais être à court d’excuses) ou bien je ne m’y connais pas !

Cette année, Noël tombe un 25 décembre

Après un opus 2011 stratosphérique, la série basket de 2K Sports se devait de placer la barre encore plus haut et pour totalement assoir sa domination, multiplier les tirs longues distances. Mais comment justifier un nouvel achat quand on a déjà délivré une excellente copie et surtout alors que la saison NBA a du plomb dans l’aile ? 2K Sports a dû bruler quelques cierges ces dernières semaines, attendant avec angoisse la levée du Lock Out, synonyme de reprise de la saison mais surtout de renouvellement des équipes, draft, accueil des rookies et tout ce qui fait en grande partie que les fans craquent tous les ans sur la nouvelle saison de leur jeu de sport préféré. Les rosters des équipes ont donc subi une mise à jour qui tient enfin compte des mouvements de début de saison et la grande cérémonie des matchs intenses va pouvoir se dérouler jusqu’aux play-offs de fin de saison. Cela signifie donc que le jeu vidéo pourra coller à l’actualité de l’année, ce qui devrait motiver une grosse partie des fans à suivre ou non la série. Mais cela ne serait pas suffisant pour justifier ce nouvel opus qui, loin de s’apparenter à un patch « nouvelle saison » propose de nombreuses améliorations.



Sans révolutionner le gameplay déjà très précis de la série, elles le poussent encore plus haut vers toujours plus de précision et de réalisme. Les mouvements des joueurs ont encore été travaillés et les collisions tiennent désormais compte des gabarits. Un détail pour certain mais qui transforme radicalement la manière de jouer selon que vous preniez le contrôle d’un petit gabarit ou d’un pivot pataud mais intraitable. Le réalisme des actions est donc encore amélioré et la cerise sur ce gâteau arrive avec les Signatures Shots de la majorité des joueurs qui ont été reproduits à l’identique. Fini le temps où tous les bras roulés se ressemblaient et où les tirs à longue distance sortaient d’une bibliothèque générique. Le mimétisme des modèles virtuels des Stars de la NBA atteint là encore des sommets et le souci du détail se retrouve sur les tatouages et modèles de chaussures fidèles à la réalité. Ce travail de fourmi est porté par une réalisation en béton armé, avec une modélisation qui a encore franchi un palier pour un résultat tout simplement impressionnant.

Une simulation ? Non, une retransmission.

Un mimétisme poussé à l’extrême avec des présentations de matchs qui copient à l’identique les génériques TV. Si les commentaires sont toujours en VO, le reste est tout simplement bluffant et transpire la passion. Une passion que les développeurs ont également retranscrite sur le terrain puisque manette en main le jeu s’avère encore plus intuitif que son prédécesseur et ce, sans sacrifier la précision de son gameplay. Le jeu dos au panier est désormais plus naturel, notamment grâce à la gestion des contacts dont nous parlions. Vous pouvez passer en mode contrôle dans la raquette en maintenant une gâchette et en jouant avec les stick droit pour alterner feinte de shoot et de passe pour mieux déséquilibrer votre vis-à-vis. La maniabilité des dribbles à elle aussi été repensée et est désormais beaucoup plus accessible. Enfin, si le shoot se déclenche toujours avec le stick droit c’est la combinaison du shoot avec un drible qui déterminera l’action de votre joueur ; un choix de simplicité qui se révèle plus intuitif une fois encore.



Au-delà de son gameplay en acier, de sa réalisation en béton et de la garantie de pouvoir jouer la saison en cours, NBA 2K12 propose un mode légende tout simplement indispensable. Dans ce mode, vous pourrez choisir parmi l’un des 15 joueurs du NBA Hall of Fame pour revivre les matchs les plus célèbres de leur carrière. Un voyage dans le temps qui s’amorce dès les années 50 et une qualité de retransmission au diapason. Filtre Noir et Blanc, image qui tressaute, tout est fait pour qu’on se plonge dans l’ambiance. Les règles de jeu sont bien sûr conformes aux époques (le panier à trois points n’a pas toujours existé) mais l’attitude de l’IA est elle aussi un acteur majeur dans cette immersion. Ainsi les joueurs seront moins agressifs selon les époques et le Dunk aujourd’hui si commun ne sera que très rarement tenté dans les matchs plus anciens. Un véritable hymne à la gloire du basket, un voyage qui transportera tous les fans de ce sport. Si malgré toutes ces qualités vous n’êtes pas encore convaincu, terminons avec l’amélioration du mode Mon joueur qui promet une durée de vie même en solo et l’ajout du nouveau Camp d’Entraînement qui vous permettra, si vous débutez dans la série, de découvrir en douceur toute la richesse du gameplay.

http://www.dailymotion.com/video/xkcia6

Difficile de rester de marbre devant un tel monument du jeu de sport. Loin de se limiter à proposer une simple mise à jour (tardives) des rosters des équipes, les équipes de 2K sports ont bossé sur les quelques faiblesses qui rendaient le jeu toujours plus technique et de moins en moins accessible. Les dribbles sont simplifiés, le jeu dans la raquette s’est musclé et l’IA se révèle toujours aussi difficile à manœuvrer. Le mode légende suffira à lui seul à convaincre les amoureux du ballon orange de saisir au rebond l’opportunité de revivre dans les conditions de l’époque des matchs d’anthologie tandis que le online sera comme d’habitude le théâtre d’une saison virtuelle tout aussi acharnée que celle de la NBA. Indispensable, tout simplement.

+

  • Réalisation exemplaire
  • Mode légende
  • Gameplay intuitif et réaliste

-

    • Faut aimer le rap et le hip hop
    • Vraiment je ne vois pas
  • 22.12 à 11:42

    :?: As-tu beaucoup testé le Live, Paco ? Qu’en est-il d’un éventuel lag ?

Fiche succès

Sur le même thème