Jeux

PowerUp Heroes

Combat | Edité par Ubisoft | Développé par Longtail Studios

2/5
360 : 06 octobre 2011
25.11 à 17h07 par

Test : PowerUp Heroes sur Xbox 360

Prévu à l'origine pour le printemps dernier, PowerUp Heroes a préféré s'installer dans la seconde vague de jeux destinés au capteur de mouvements de Microsoft. Une décision qui aura sans doute permis aux développeurs d'affiner leur boulot et éviter ainsi de réitérer l'ignominie qu'était Fighters Uncaged, l'autre jeu de baston édité par les français d'Ubisoft. Reste à savoir si l'éditeur a appris de ses erreurs puisque PowerUp Heroes aura pour délicate mission de proposer aux joueurs une expérience amusante à la jouabilité sans faille cette fois-ci.

Quand Sangoku…

Après l’échec total de Fighters Uncaged, Ubisoft ne lâche pas le morceau et souhaite véritablement s’imposer dans le cercle très fermé des jeux de baston sans manette. Pour ce faire, l’éditeur français a donc fait appel aux québecois de Longtail, un studio fraichement formé qui a fait ses armes sur des titres comme Grey’s Anatomy sur PC ou encore Dance on Broadway sur Wii. La tâche s’annonçait donc compliquée d’emblée compte tenu de la faible expérience du studio, amené à travailler sur un support encore relativement jeune et sur lequel beaucoup de studios, expérimentés ou non, se sont cassés les dents. Ce fût d’ailleurs le cas pour plusieurs projets de la firme française (Fighters Uncaged, MotionSports). Avec PowerUp Heroes, Ubisoft entreprend un virage à 180° en laissant tomber le réalisme à outrance pour nous proposer un univers imaginé de toute pièce inspiré de certains comics américains. Un choix artistique logique dans la mesure où le titre vous met dans la peau d’un super-héros.



Un background qui a également l’avantage d’être moins exigeant en terme de réalisme et permet d’offrir quelques largesses aux joueurs en terme de gameplay, rendant le tout bien plus immersif au final. Même si Kinect s’emmêle parfois les capteurs, le contrôle de notre personnage devient rapidement un jeu d’enfant, et l’on s’étonne à alterner attaques puissantes, corps à corps ou esquive avec une fluidité tout à fait correcte, bien que perfectible. Et pour réaliser ces actions il va falloir prendre différentes positions ou effectuer divers mouvements. Se pencher à droite ou à gauche enclenche une esquive, un coup de pied vers l’avant engage un corps à corps et un mouvement vers l’avant de la main droite permet d’envoyer une petite boule de feu capable d’enrayer l’attaque ennemie. Des mouvements qui s’assimilent rapidement et qui sont communs à tous les personnages. PowerUp Heroes propose donc une palette de coups assez restreinte, mais finalement adaptée aux limites imposées par Kinect.

…rencontre Megaman

Pour apporter un peu de diversité et histoire de compliquer les choses, vous aurez également la possibilité de débloquer de multiples costumes à mesure que vous avancerez dans l’aventure principale. Ces costumes possèdent chacun trois pouvoirs puissants qu’il est possible d’activer à l’aide de postures qui leur sont propres. Ainsi, vous vous retrouverez bien souvent dans des postures fantaisistes, qui rappellent parfois la série Dragon Ball Z avec ses kamehameha, boules universelles ou autres final flash. Particulièrement destructeurs, ces mouvements spéciaux sont toutefois contraignants dans la mesure où ils demandent plusieurs secondes de préparation et, une fois utilisés, deviennent inactifs durant un certain temps. Mais ce n’est pas tout puisque le joueur peut également switcher à loisir entre deux costumes et cela en plein combat. Une initiative intéressante qui permet d’enchainer un maximum d’attaques puissantes sans avoir recours systématiquement aux attaques au corps à corps fastidieuses et pas franchement récompensées.



Si le gameplay de PowerUp Heroes se révèle intéressant et accessible, il faudra néanmoins fournir une grosse débauche d’énergie pour venir à bout de vos adversaires en deux rounds gagnants. Une bonne façon de faire bouger les joueurs les plus jeunes mais qui freinera sans aucun doute le joueur occasionnel s’il ne montre pas de réelles dispositions à faire du sport. Du côté des modes de jeu on peut également regretter que ceux-ci se résument à un mode histoire et un mode combat jouable en local comme en ligne (à condition de trouver un sparring partner sur le Xbox Live) sur lequel nous ne nous attarderons pas. Le mode histoire permet en effet de débloquer les fameux costumes, à la manière d’un jeu de la licence Megaman puisque c’est en mettant votre adversaire au tapis que vous disposerez de ses pouvoirs ensuite. Un aspect du jeu qui aurait pu être plutôt intéressant s’il n’avait pas été limité par un nombre plutôt faible de costumes différents. Au final, il faudra venir à bout d’une dizaine d’ennemis, à battre deux fois pour la plupart (version normal et version X) afin de connaitre le dénouement du scénario de ce mode.

http://www.dailymotion.com/video/xklj0j
Avec PowerUp Heroes, le studio Longtail est parvenu à nous servir un jeu de combat jouable sans manette au gameplay plutôt adapté. Malheureusement, la faible durée de vie du titre ainsi que le nombre limité de modes de jeu destinent le titre à un public jeune et peu regardant. Difficile pour les autres de s'amuser des heures durant sur ce PowerUp Heroes, d'autant que quelques défauts de reconnaissance et la nécessité de fournir beaucoup d'efforts auront achevé toute leur bonne volonté avant cela.

+

  • Amusera les plus jeunes
  • Diversité des attaques
  • Utilisation de l'avatar
  • Quelques costumes sympas

-

    • Reconnaissance pas toujours au top
    • Vite fatigant
    • Seulement deux modes de jeu
  • 25.11 à 06:14

    Prévu à l’origine pour le printemps dernier, PowerUp Heroes a préféré s’installer dans la seconde vague de jeux destinés au capteur de mouvements de Microsoft. Une décision qui aura sans doute permis aux développeurs d’affiner leur boulot et éviter ainsi de réitérer l’ignominie qu’était Fighters Uncaged

    Lire la suite

Fiche succès

Sur le même thème