Jeux

Q.U.B.E. Director’s Cut

Puzzle & Quiz | Edité par Grip Digital sro | Développé par Toxic Games

4/5
One : 24 juillet 2015
03.08 à 23h17 par

Test : Q.U.B.E. Director's Cut sur Xbox One

Dans le cadre du programme ID@Xbox, le jeu Q.U.B.E : Director's Cut débarque sur nos Xbox One. Partant du principe de Puzzle-Game très simple sur le papier, mais pas forcément évident à mettre en place, nous allons voir si le jeu des développeurs de Toxic Games arrive à sortir du lot et à apporter un réel intérêt à un genre où un certain Portal fait guise de référence.

Ce qui frappe tout de suite dans ce Q.U.B.E: Director’s Cut c’est l’intelligence et l’inventivité des développeurs de Toxic Games au niveau des différents puzzles qui apportent de nouveaux éléments de gameplay sans jamais devenir trop lourds. En effet, les puzzles ne sont jamais frustrants, bien au contraire : ils sont basés sur la logique et s’enchainent plutôt rapidement et tout cela en passant un très bon moment.

Attention, le fait que les niveaux s’enchaînent rapidement ne veut pas pour autant que le jeu est simple ; non il est juste très intelligemment pensé et c’est sa grande force. Nous allons donc parcourir sept secteurs comprenant différents puzzles pour une moyenne de cinq à six heures de jeu (selon le niveau du joueur). Graphiquement le jeu est épuré avec un blanc immaculé qui sera présent tout le long de l’aventure (en dehors de quelques effets de lumière) et qui fera ressortir les couleurs des cubes que nous pourrons contrôler.

Nous nous retrouvons donc dans une structure abandonnée  qui n’est donc guère accueillante. Le jeu propose même un scénario qu’il est malheureusement difficile de juger ou d’apprécier puisque le jeu, en plus d’être totalement en anglais, se paye le luxe de ne pas proposer de sous-titre. Dommage, cela aurait pu être un bonus appréciable même si ce n’est pas le cœur du jeu.

Revenons donc au gameplay : comme nous vous l’avons fait remarquer en début de test, nous pouvons contrôler des cubes de plusieurs couleurs (et donc différents effets) via nos deux mains. La gâchette arrière gauche fait gonfler de volume les cubes ; quant à la gâchette arrière droite, elle réduit ces mêmes cubes et tout cela grâce aux gants spéciaux que détient notre personnage. Nous pouvons même retrouver un petit côté ‘Portal’ dans ce Q.U.B.E, ce qui est très loin d’être la pire source d’inspiration en terme de puzzle-game, bien au contraire même. Nous sommes donc en face d’un jeu très simple d’accès au niveau du gameplay (seulement deux touches d’interaction) mais qui n’est pas forcément pauvre en possibilité. En effet, les cubes qui peuvent se déployer sur une longueur, nous propulser ou encore se transformer en escalier sont au nombre de quatre. Nous pouvons aussi faire tourner une partie du niveau à 360 degrés et donc voir les choses sous un autre angle avec un cinquième cube.

«Nous pouvons même retrouver un petit côté ‘Portal’ dans ce Q.U.B.E, ce qui est très loin d’être la pire source d’inspiration en terme de Puzzle-Game, bien au contraire même. »

Dit comme cela, le jeu ne s’annonce pas très riche non plus, mais au contraire, les énigmes très bien pensées apporteront toutes leurs lots de nouveautés à chaque secteur pour proposer des variantes de puzzles très intelligemment pensées qui ne peut que vous rendre addictif. Nous retrouverons des puzzles avec le simple but d’avancer (gravir un mur par exemple) mais aussi et surtout des puzzles utilisant très souvent un système de couleurs avec des mélanges.

Et cela se passe via différents ajouts de gameplay. Nous ferons face à des miroirs qui renvoient la lumière colorée vers l’objectif, mais aussi une boule de couleur qui doit atterrir dans la couleur respective. Ces deux exemples mettent en place un système de couleur purement esthétique qui sert aux puzzles. En effet, la boule pourra être de couleur jaune avec un réceptacle de couleur verte, il faudra donc faire en sorte de faire passer cette boule via un endroit du niveau (un cube transparent de couleur bleue dans le cas présent) afin de mélanger les couleurs et d’avoir le bon résultat.Nous ferons également face à des puzzles dans l’obscurité totale qui ne dévoilera que la couleur (et donc les cubes) sélectionnée. Il faudra donc jongler entre chaque cube afin de se frayer un chemin jusqu’à la salle suivante (sélectionner la couleur rouge pour faire apparaître les cubes rouges, avancer grâce à ces derniers puis sélectionner les cubes de couleur jaune afin de continuer d’avancer et ainsi de suite). Il y aura de quoi faire sans jamais se lasser et ceci pour notre plus grand plaisir. Nous pouvons rajouter à cela que le jeu propose dix niveaux contre la montre avec des items bonus à récupérer afin de gagner le plus de temps possible.

4/5
Il faut avouer que Q.U.B.E : Director's Cut a réussi son pari. Ce puzzle-game à la première personne prouve qu'il est possible de proposer des puzzles variées et très bien pensés sans pour autant être frustrant puisqu'il est question de logique. Fort de son gameplay simple mais permettant des variantes avec de nouvelles mécaniques de gameplay s'ajoutant au cours du jeu, le jeu est intelligemment agréable à parcourir pour notre plus grand plaisir.

+

  • La variété des puzzles
  • Un gameplay simple mais très efficace
  • Les puzzles s'enchainent avec beaucoup de plaisir

-

    • En  anglais non sous-titré
    • Plus de puzzles n'aurait pas été de refus

Sur le même thème