Jeux

Strange Brigade

TPS | Edité par Rebellion | Développé par Rebellion

3/5
One : 28 août 2018
06.09 à 17h04 par

Test : Strange Brigade sur Xbox One

Brendan Fraser approved !

Après avoir développé avec succès la série des Sniper Elite, Rebellion Games change son fusil d’épaule pour proposer une virée qui embarque jusqu’à quatre aventuriers. Un changement qui partage toujours ce même goût pour la série B assumée. A vous de déjouer les pièges et autres malédictions ancestrales pour renvoyer dans la tombe Seteki et ses hordes de pantins morbides. De l’action, de l’aventure et une mise en scène qui pastiche le cinéma d’aventure. Voilà les ingrédients de ce Strange Brigade qui tente de se faire une place dans l’univers des jeux coopératifs.

Nous sommes dans les années 1920 et les expéditions britanniques se multiplient à la recherche de trésors enfouis et autres merveilles oubliées. Le hic c’est qu’à trop creuser on arrive parfois à réveiller les morts et leur reine Seteki. Pas de bol, vous allez donc devoir vous coltiner les sbires de la dame avant de mettre la main sur le magot. Entre ruines (vaguement) égyptiennes, jungle verdoyante et bateaux fantômes, le jeu a cependant du mal à tenir une ambiance cohérente. Si le tout est très agréable à l’œil et techniquement très solide on est malheureusement loin des décors d’un Tomb Raider. La faute à une direction artistique sans surprise malgré un thème mis en scène de façon humoristique et dynamique (la voix off qui commente vos actions façon radio des années 20 est savoureuse).

Strange_Brigade_2

Des hordes de morts-vivants, des niveaux à traverser accompagné de ses meilleurs potes, ne cherchez plus, vous pensez déjà à Left 4 Dead. Encore lui. Pourtant, et si récemment nous vous avons présenté du bon (Vermintide II) et du moins bon (EarthFall), Strange Brigade s’éloigne dès le départ de la concurrence en adoptant une vue à la troisième personne. Un choix de caméra qui non seulement démarque visuellement le jeu des titres cités mais surtout un recul précieux qui permet de mieux voir aux alentours. Un détail pour vous, mais pour un héros seul face à des hordes de momies cela veut dire beaucoup. Ce point de vue confortable est accentué par la lenteur des momies qui déambulent lentement et presque sans conviction vers les héros.

Strange_Brigade_3

En parlant de momie justement, sachez que vos ennemis sont assez variés, si le gros des troupes se compose du classique cadavre ambulant en passant par l’inévitable squelette on garde un œil sur les gardes ancestraux, les gardiens de pierre imposants ou encore les alchimistes explosifs. Bref, c’est finalement assez varié et les affrontements se renouvellent tout au long de l’aventure découpée en neuf missions. Comptez à peu près autant d’heures pour en faire le tour et beaucoup plus si vous êtes du genre à chercher les éléments à collectionner et surtout si vous trouvez d’autres collègues pour patiemment accumuler les pièces d’or et déverrouiller l’arsenal du jeu.

Strange_Brigade_4

Si le jeu prend le temps de nous offrir un scénario prétexte à l’aventure, Strange Brigade est avant tout un TPS où l’on affronte des vagues de monstres dans des arènes successives. Rebellion a fait l’effort de ponctuer le tout de pas mal d’énigmes assez simples (mais parfois mal présentées) et surtout d’innombrables pièges qui plongent définitivement le joueur dans l’ambiance. Sur le papier tout s’assemble donc avec bonheur et vous vous demandez donc sûrement pourquoi la note n’est pas plus élevée (si si, je sais que vous avez d’abord lu la note, ne faites pas l’innocent).

Strange_Brigade_1

Strange Brigade souffre souvent d’un manque de rythme ou plutôt d’une action finalement assez simple pour un jeu du genre. L’aspect coopératif en prend un coup et les aventuriers solitaires seront ravis d’apprendre que le jeu, malgré les vagues d’ennemis en nombre et les pièges parfois fourbes, se traverse sans trop d’encombres sans l’aide d’un ami ou même d’une IA. Les ennemis et le level design ne réclament pas vraiment de coordination, ce qui tire l’action vers le bas et draine l’enthousiasme au fur et à mesure que l’on progresse dans l’aventure. Plus les heures passent et plus le jeu souffre de ce manque de challenge. Pas vraiment un défaut pour un jeu solo mais bien plus pour un jeu qui requiert normalement du skill et une bonne communication.  Pour se motiver dans la durée il reste heureusement de nombreux objectifs liés à l’exploration des niveaux. Un challenge si l’on se met en tête de tout récolter tant les couloirs s’avèrent enchevêtrés les uns dans les autres. De nouvelles armes vous attendent mais aussi des runes pour les améliorer (on les fixe dans des emplacements) et enfin des capacités ultimes qui se chargent pour chacun des quatre protagonistes.

3/5
Le contenu est bien là, l’ambiance aussi, à vous de voir si vous êtes un vétéran du genre. Dans ce cas-là Strange Brigade vous paraîtra un poil trop simple. En revanche le jeu est parfait pour les débutants de la coopération ou pour ceux qui se jettent sur le Live sans un ami au bout du casque. Beaucoup plus nerveux dans son gameplay que Sniper Elite Zombi Army du même studio, Strange Brigade joue la carte du second degré assumé pour nous porter avec son ambiance légère et son gameplay accessible. Le jeu parfait pour se délasser en fin de journée finalement, du genre qui ne s’embarrasse pas avec des cinématiques et qui se concentre uniquement sur l’action.

+

  • L’ambiance années 20
  • Technique solide
  • Aventure agréable
  • Parfait défouloir

-

    • Arsenal trop limité
    • Manque de challenge dans la durée
    • Pourquoi des pirates ?

Sur le même thème