Jeux

Tekken Tag Tournament 2

Combat | Edité par Namco Bandai Games Inc.

4/5
360 : 14 septembre 2012
22.12 à 07h28 par - Rédacteur |Source : http://www.xbox-mag.net

Test : Tekken Tag Tournament 2 sur Xbox 360

Le king of the iron fist tournament est de retour dans un nouvel épisode ! Suite ? Pas vraiment, plutôt spin off car Tekken 6 sortit en 2009 n’a toujours pas eu de successeur. Alors quelle est la différence avec un Tekken « traditionnel » ? Le tag battle, non ce n’est pas un combat à coup de bombe de peinture dans une rame de métro. Le tag battle c’est un combat que l’on peut faire à deux contre deux, ou deux contre un, les possibilités sont larges. Et c’est d’un vrai jeu Tekken que nous allons parler ici, un épisode en 3D. Pas d’un style 2D comme Street Fighter X Tekken, bon ok ce titre est lui aussi en 3D mais bon on se comprend. Heihachi a-t-il encore pris une ride ? Fight !
Tekken, rien à voir avec Liam Neeson

Ce qui marque d’entrée pour qui découvre la franchise Tekken c’est la sobriété des combats. Exit les effets spéciaux dans tous les sens et les sauts de trois mètres de haut en criant SHORYUKEN. Ici les enchainements se veulent plus réalistes mais ne vous y trompez pas, ils sont tout aussi dévastateurs. Car oui un bon joueur de Tekken pourra vous sortir un enchainement tellement puissant et si bien rythmé que si vous n’y prenez pas garde vous pourrez subir un perfect. Tekken dispose de deux niveaux de lecture, un premier qui se veut grand public où on joue avec son petit frère, son(sa) petit(e) ami(e) dans un grand n’importe quoi plein de rires. Le deuxième est quant à lui bien plus profond et exigeant, où chaque coup et chaque parade pourra vous donner des sueurs. Oh oui vous allez suer avec ce Tekken Tag Tournament 2 ! Vous allez suer car sans être extrêmement dur, l’exigence du titre ne vous permettra aucune erreur.



Malgré votre équipe de deux personnages il suffit qu’un seul d’entre eux soit mis KO pour que la partie s’achève. Du coup, on regrette régulièrement – en se tapant la tête contre les murs – de ne pas avoir switché de combattant avant le coup fatal. Le switch est d’ailleurs la partie la plus jouissive, un enchainement bien amené qui se termine par un coup dévastateur de son compagnon est hautement gratifiant. De plus, comme dans Tekken 6, le système de rage est de retour et peut s’utiliser une fois que le personnage s’est fait suffisamment amocher. Attention néanmoins, c’est votre équipier non présent qui accumule la rage, il faut donc le faire intervenir au bout moment pour déclencher un coup des plus puissants. Il est également possible de jongler avec son opposant, le principe de combo à deux s’appuie sur un coup aérien qui va envoyer l’adversaire en l’air (jusque la vous suivez) et il va falloir enchainer correctement les coups pour le faire rebondir sur vos poings ou pieds d’acier. Plus facile à dire qu’à faire mais au bout de quelques essais on comprend très vite qu’il va falloir maîtriser cette technique pour espérer terminer le mode arcade ou encore briller en multi.

Une poigne de fer dans un gant de boxe

Visuellement, sans jouer dans la démesure d’effets comme je le disais plus haut, le titre peine à afficher des textures propres. Rien de catastrophique, entendons-nous bien mais la modélisation sent le moteur daté et à peine optimisé. Les arènes de combat sont très nombreuses et bien souvent originales. Mention spéciale au stage ou l’on se bat au milieu des oies. Cependant les décors se retrouvent la plupart du temps assez vides et n’ont que peu de détails. Côté contenu c’est un déluge de modes de jeux, sauf le mode histoire puisque ici nous avons affaire à un spin-off. On retrouve évidemment les grands classiques Arcade et Versus mais ils sont accompagnés de nombreux autres : Survival, Practice, Défi chronométré ou encore Labo. Ce dernier est en fait un clone du mode Practice mais qui impose de réussir des séries de mouvements pour en venir à bout. Le passage par le labo est donc bien utile pour les néophytes qui devront découvrir comment fonctionnent les combos de ce Tekken Tag Tournament 2, mais peut également rafraichir la mémoire des plus expérimentés.



Le titre compte également sur un roster très large, de plus de quarante combattants. Sur le papier c’est génial mais attention plusieurs personnages ne sont que des copies d’autres. Pas de nouvelles têtes non plus, on aura ici à faire avec le casting le plus complet d’un jeu Tekken certes, mais connu. Si vous vous sentez l’âme d’un styliste vous pourrez relooker vos combattants préférés ou chercher à habiller notre chère Nina avec le moins de vêtements possible. De la tenue alternative à l’accessoire le plus farfelu tout y est, même des maillots de bain (Nina est très saillante dedans). Petit point noir pour finir, quelques freezes ont pu être observés lors du test, en mode hors ligne. En revanche pour ce qui est du jeu en ligne, pas de souci aussi bien du côté de la fluidité que pour trouver un adversaire. Attention cependant car le jeu étant maintenant sorti il y a un petit bout de temps, de vrais champions vous attendent sur les serveurs.

http://www.dailymotion.com/video/xs7l6z

Ce Tekken Tag Tournament 2 est clairement l’épisode ultime pour tout fan de la licence. Son contenu gargantuesque, les possibilités offertes par les équipes et les tags correspondants vous scotcheront devant votre téléviseur de nombreuses heures. Même si on aurait aimé plus de finitions notamment pour les aires de combat, le titre reste une valeur sûre pour tous les amateurs de baston en 3D. Get ready for the next battle !

+

  • Une quarantaine de combattants
  • Nombreux modes de jeu
  • Toujours aussi exigeant
  • Voix japonaises

-

    • Certaines aires de combat plutôts vides
    • De légers freezes
    • Adversaires pas classés par niveau en multi