Jeux

Ty le tigre de Tasmanie

Plate-formes | Edité par Electronic Arts | Développé par Electronic Arts

3/5
360 : 21 novembre 2002
30.11 à 01h05 par - Rédacteur

Test : Ty le tigre de Tasmanie sur Xbox

Avec un Crash Bandicoot classique (qui plus est transfuge de la PS2) et un Blinx très controversé, on ne peut pas dire que les jeux de plates-formes soient légion sur Xbox. Cette fois-ci, ce sont les gars de chez Krome Studios qui s'y collent pour nous pondre un Ty: le Tigre de Tasmanie plutôt réussi et qui, vous allez le voir, s’avère au final être une bonne surprise.

Sea, sex & sun

C’est à peu de choses près (bah oui y’a

pas de sexe quoi, qu’est ce que vous vous imaginiez bande de pervers) l’ambiance

qui se dégage du monde de Ty. La Tasmanie c’est comme l’Australie grosso-modo,

donc il y a des plages, des surfeurs et des bonn…. euh je m’égare. Cette «cool

attitude» transparaît assez largement dans le soft, et c’est un tigre torse nu

en short hawaiien (!!!) qu’on retrouvera en personnage principal. Les décors

sont aussi de style paradisiaque (du moins au début) et les musiques vont dans

le même sens. Le grand méchant de l’histoire c’est Boss Cass, le casoar (une

sorte de dinde ridicule) et Ty devra le vaincre avec l’aide de ses amis. C’est

hyper banal mais bon là n’est pas le grand interêt de ce genre de jeux. Pour se

débarrasser de l’infâme, Ty devra traverser 16 mondes architecturés «à la Mario

Sunshine et consorts» c’est à dire avec un monde central à partir duquel on

accèdera aux niveaux à proprement parler. Chaque niveau contient plusieurs

objectifs, tels que la récolte de 300 opales, la libération de 5 des potes de Ty

enfermés dans des cages ou encore une course à travers le niveau. Pour se

débarrasser de ses ennemis Ty dispose de boomerangs (on est en

Tasmanie/Australie, ne l’oubliez pas). Bon au début il n’en a qu’un seul, tout

mité, mais au fur et à mesure de ses pérégrinations, il en obtiendra de plus

puissants par le professeur koala (je ne me rappelle plus son nom donc il

s’appelle le professeur koala ok ?), qui les lui donnera en échange d’items

trouvés dans les niveaux. En bref, une architecture et un cheminement classiques

mais qui ont fait leurs preuves, et en tout cas bien plus agréable à jouer que

celui de Blinx, qui je vous le rappelle se résumait à traverser les niveaux en

tuant tout le monde…


Ty es beau, mon fils!

En plus d’un système bien rôdé, Ty peut se

targuer d’avoir une réalisation plus qu’honnête. Les niveaux sont très vastes,

et à la manière d’un Jak & Daxter, monter au point le plus haut vous

permettra d’admirer les alentours sans clipping et sans ralentissements. De

plus, la taille des niveaux n’empêche pas que le jeu soit très joli, au

contraire. Les textures sont propres, les persos détaillés et bien animés et on

a le droit à une multitude d’effets tous plus jolis les uns que les autres.

L’herbe bouge quand on passe dessus, les explosions sont pareilles à celles du

nouveau Zelda (la couleur en moins) et l’eau est bien rendue (pas encore aussi

bien que Mario Sunshine malheureusement). La bande son, si elle n’est pas

inoubliable loin de là, fait son boulot et accompagne correctement le joueur.

Les voix des différents persos sont correctes, peut-être un chouia kitch

toutefois (mais qui peut dire comment parle un koala ou un tigre ?).


Ty es jouable en plus!

En plus d’une bonne réalisation, Ty

possède un gameplay presque sans faille. L’animal bouge bien, répond au doigt et

à l’oeil sans jamais faire pester le joueur (qui a dit Blinx?). On dispose d’un

bouton de saut (qui enclenché au plus haut d’un saut vous fera planer en

descendant, grâce aux boomerangs de Ty), un de tir et un de morsure (bah oui

c’est un tigre après tout, donc il bouffe un peu n’importe quoi, même des

caisses et des ennemis). On peut aussi passer en vue subjective pour mieux

shooter un ennemi ou un switch: pratique, surtout quand on se souvient du

système de visée capricieux de Blinx par exemple. Du tout bon de ce côté là.

Seule la gestion de la caméra gène parfois, non pas par son placement (presque

toujours idéal) mais par sa ‘constitution’. En effet, celle-ci est ‘solide’ on

dirait, et elle pourra rester coincée derrière un mur alors que le perso est

devant. De même parfois on ne pourra pas la faire tourner (stick droit) comme on

veut du fait d’un objet la bloquant. Ce n’est pas un gros défaut, d’autant plus

que la situation ne s’est pas présentée souvent, mais quand ça arrive c’est

assez gênant, donc il convient de le signaler.


Ty es parfait alors??

Jusqu’ici le tableau semble idyllique,

rassemblant une réalisation sympathique, un gameplay sans grosse faille, et un

système de progression éprouvé, mais, car il y a un mais, le tout réuni ne fait

pas l’excellent jeu auquel on aurait pu s’attendre. En fait, malgré toutes ses

qualités, il semble manquer quelque chose à Ty: une âme. Pour ma part, je ne

trouve pas les personnages très charismatiques (un tigre en short, un koala à

lunettes, un cacatoès omniprésent…), et les méchants sont plus qu’anecdotiques

(des sortes de lézards loufoques, aussi réactifs qu’un poireau, à peu de choses

près), ce qui rend la progression un poil ennuyeuse au final. Mais le jeu est

très loin d’être mauvais, c’est juste qu’il manque un peu de charme, voilà tout.

Par contre, je conseillerai le jeu aux parents qui voudraient jouer avec leurs

enfants, ou simplement leur offrir (Noël arrive je vous rappelle). Le jeu leur

paraît prédestiné, facile d’accès, coloré, avec des voix et des personnages

amusants (c’est ici que le tigre, le koala et le cacatoès prennent tout leur

sens). A noter que la durée de vie est très convenable (on peut compter environ

15/20h de jeu pour les plus doués, bcp plus pour les plus jeunes) et que les

changements d’environnements (neige, eau etc) ne lassent pas.


Au final donc, voilà un jeu sympathique pour les plus grands, qui y trouveront une bonne durée de vie, et des challenges intéressants, et un soft super pour les ch’tites nenfants, qui seront à n'en pas douter charmés par l'univers et les personnages, sans pour autant être rebutés par une trop grand complexité. En tout cas le meilleur jeu de plates-formes de la Xbox, loin devant Blinx et Crash Bandicoot à mon avis. (ndshann :en attendant Rayman 3, gnark gnark)

+

    -

      • Mignons, cependant le design manque un peu de charme pour faire de Ty un héros inoubliable.
      • Aucun problème pour manier Ty. La caméra pose problème en de rares occasions.
      • Honnête. Le jeu est plutôt destiné aux plus jeunes, les plus adroits le termineront vite.
      • Les voix font un peu tiép' mais amuseront les enfants, les musiques accompagnent correctement le joueur.
      • Amusant, Ty manque un peu de profondeur et de charisme pour convaincre la majorité des gamers. Un titre destiné aux plus jeunes à n'en pas douter.
      • Sans faille spéciale, le monde de Ty est vivant et tout bouge bien.

    Sur le même thème