Jeux

Ultimate Marvel Vs Capcom 3

Combat | Edité par Capcom

4/5
One : 07 mars 2017 360 : 18 novembre 2011
09.12 à 18h22 par - Rédacteur en Chef |Source : http://xbox-mag.net

Test : Ultimate Marvel Vs Capcom 3 sur Xbox 360

Après un retour fort convaincant en début d'année, il paraissait évident que le géant nippon allait entretenir avec Marvel vs Capcom 3 cette vieille tradition du nom le plus long. Un mot de plus, Ultimate, et avec lui la promesse d'une expérience renouvelée, entre autres, par un casting enrichi pour chaque côté de la force. Très bon mais pas parfait, Marvel vs Capcom 3 se crée donc l'occasion de solidifier ses bases et de s'adjuger une bonne fois pour toutes le statut de grand maitre de la baston sous amphétamines.

Plus on est de fous…

Capcom n’aura cette fois pas tardé à dégainer l’édition augmentée de sa dernière production baston en date. Même pas une année s’est écoulée et revoilà Spiderman, Akuma et leurs compères respectifs. Pour résumer ce que nous avions évoqué il y a quelques mois dans le test de Marvel vs Capcom 3 : Fate of Two Worlds, nous avons à faire à une série dédiée au combat en 2D résolument survitaminé. Doté d’une très bonne réalisation, le titre de Capcom parvient surtout à faire cohabiter sans accrocdeux conceptions différentes de l’appréciation d’un jeu de combat : que l’on soit un joueur occasionnel en quête de fun immédiat ou à l’opposé, un technicien du stick dopé au challenge, Marvel vs Capcom 3 a ce qu’il faut dans le ventre pour combler les attentes respectives. Aujourd’hui, à l’instar de Street Fighter IV en 2010, le cross over des deux mondes se paye une sortie en magasin (et uniquement comme ça) pour introduire un certain nombre de nouveautés.



La première se retrouve naturellement dans le roster qui accueille douze personnages supplémentaires (six de chaque côté), portant le total à quarante-huit. Capcom fait dans la continuité du casting de base en apportant à la fois beaucoup de variété sur le fond comme sur la forme, sans oublier une légère touche d’humour caractéristique de Marvel vs Capcom 3. Avec Phoenix Wright et Franck West du côté Capcom ou Rocket Racoon pour Marvel, cette particularité est assurée. Avec eux, Firebrand, Vergil, Nemesis et le revenant Strider grossissent les rangs de Capcom ; chez Marvel, ce sont Ghost Rider, Nova, Hawkeye, Doctor Strange et Iron Fist qui viennent tempérer l’invasion japonaise. Les choix sont intéressants et originaux, mais s’avèrent surtout efficaces – et c’est bien le plus important – en apportant une bonne dose de fraicheur aux affrontements. Et douze nouveaux ennemis à affronter c’est aussi douze combattants à essayer de maitriser, via notamment le mode défi qui fait son retour. Une fois de plus, il va falloir cravacher pour en venir à bout et malheureusement composer – encore – avec le passage obligatoire par le menu pause pour voir le détail des commandes à effectuer.

Un DLC maquillé ? Objection ! Contre-objection ?

Pour donner encore un peu de poids à la galette, Capcom nous annonce l’intégration de huit nouveaux environnements. "Nouveaux" sonne un peu mal pour le coup, la plupart de ces décors ne sont que des variantes d’autres déjà existants. Pas de quoi s’extasier donc mais quoi qu’il en soit, on apprécie toujours autant cette patte graphique si caractéristique. On pourra même prendre de la hauteur pour peut-être les voir différemment en incarnant dans un mode spécial le vilain Galactus. Dans la peau du géant, le nettoyage est radical mais le plaisir de le jouer n’est pas proportionnel à la frustration que l’on ressent souvent en l’affrontant. Quelques minutes et hop, on passe à autre chose, direction la partie Xbox Live. Quoi de neuf ? Ultimate Marvel vs Capcom 3 nous gratifie d’une expérience plus stable, d’une recherche des adversaires plus rapide (mais pas encore optimale !) et de la possibilité, enfin, de ne plus poireauter comme un malpropre dans le lobby. Oui, on peut regarder les autres se battre.



Avec toutes ces choses, Ultimate Marvel vs Capcom 3 apporte ce qu’il faut pour renouveler le plaisir de jeu. Les habitués de la précédente édition y seront sensibles plus que quiconque, le gameplay faisant ici l’objet d’une remise au goût du jour. Rien de visible pour le commun des mortels mais en coulisses, le casting au grand complet se voit plus ou moins retouché, et cela va du simple nombre de points de vie à l’autorisation d’un link précédemment impossible, ou à la gestion des priorités. Live amélioré, roster gonflé et gameplay rééquilibré… L’affiche est idéale, en termes de contenu, pour qui découvre la série mais surtout, elle s’adresse aux joueurs confirmés qui sauront en retirer tous les secrets. Du coup, on se dit que tout ce qui fait cet Ultimate Marvel vs Capcom 3 aurait pu être proposé également en contenu téléchargeable, à un prix plus bas. Même si quarante euros reste un prix correct, cette nouvelle version rend un peu obsolète l’ancienne et pénalise les fidèles.

Avec un produit de base déjà efficace, enrichi ici par une douzaine de combattants, Ultimate Marvel vs Capcom 3 offre une nouvelle séance de baston qui n'a rien perdu de sa superbe. Ceux qui chaque jour tournent et retournent ce mélange des univers auront du mal à ne pas craquer pour cette mouture. Cela dit, il est bien dommage pour ces joueurs, qui possèdent déjà la version de base, qu'il n'y ait pas d'alternative à l'achat d'une nouvelle galette, surtout pour profiter de ce rééquilibrage du gameplay qui leur est destiné.

+

  • Nouveaux personnages intéressants
  • Ce qui était bien est donc encore mieux
  • Le Live mieux géré

-

    • Des environnements pas si nouveaux
    • Aurait pu être un DLC