Jeux

WarTech Senko no Ronde

Arcade | Edité par G.Rev | Développé par G.Rev

3/5
360 : 24 mai 2007
10.06 à 14h23 par |Source : http://www.xbox-mag.net

Test : WarTech Senko no Ronde sur Xbox 360

On nous raconte souvent que la vie est faite de surprises et d’imprévus, une remarque que l’on jugera plutôt optimiste, autant ne rien vous cacher. En effet, celle-ci, appliquée aux jeux vidéo, n’engendre pas forcément l’effet escompté et rédiger deux pages de test sur Wartech : Senko no Ronde n’a rien à voir avec une fête d’anniversaire que l’on organise en secret dans votre dos. Parce que, voyez-vous, Wartech Senko no Ronde est une sorte d’OVNI et décrire cette production sans passer pour un fou relève du véritable challenge.
Shindemorauwa !

Comment vous parler de Senko no Ronde alias Wartech en version localisée ? Ne vous le cachons pas, la question est plus délicate qu’elle n’en a l’air. Wartech est un jeu à la fois tellement étrange et décalé que la manière la plus simple de vous l’expliquer serait de vous donner une démo entre les mains. Mais faute de grives… mangeons des merles. Senko no Ronde est un jeu de combat et un jeu de Shoot’em up à la fois, le tout mélangé de manière si réussie que l’on est à peine choqué de passer d’une phase à une autre. Vous incarnez une sorte de Mécha doté de différentes attaques à distance et au corps à corps. Le jeu switch constamment entre les deux phases. A distance, le jeu se transforme en shoot’em up : vous tournez dans l’arène de combat tout en tirant dans tous les sens et en essayant d’éviter les projectiles adverses. Cependant, une fois approché au corps à corps, vous disposez d’une palette de coups également pour vaincre votre adversaire. Chaque combattant dispose d’un faible nombre d’attaques différentes, à savoir deux combos à distance et deux au corps à corps. Toutefois, sachez qu’elles se déclinent en variantes avec, au final, une bonne dizaine de déclinaisons.

Par exemple, une attaque de tir basique aura un effet propre selon que vous soyez en mouvement, immobile, en train de vous protéger ou d’effectuer un Dash. La présence d’une jauge de vie pour chacun des protagonistes met bien en avant cet aspect "jeu de combat" alors que les tirs d’énergie à la Ikaruga plongent dans une toute autre ambiance. L’indicateur de santé, d’ailleurs, vous octroie une action particulière. Si votre barre de vie vient à être vide, vous disposez de quelques secondes de répit pour fuir les tirs et vous mettre tant bien que mal à l’abri. Si, dans cet état, vous êtes à nouveau touché, vous perdrez automatiquement, mais si vous activez votre Shell, vous pourrez alors effectuer une attaque surpuissante pouvant renverser le cours du combat. Comme cité précédemment, votre personnage peut appeler une "Shell", à savoir une armure de combat surpuissante qui tirera dans tous les sens pendant quelques secondes. Invoquée en mode « Warning », celle-ci devient beaucoup plus dangereuse.Les attaques de corps à corps sont quand à elles plus rares. Tout se joue au Dash : on se tourne autour en tirant un peu partout puis c’est le contact, acier contre acier. Les lames tournent, les coups fusent et l’un des adversaires l’emporte sur l’autre en propulsant ce dernier à l’autre bout du champ de bataille pour le laisser se reprendre. Parlons en, tiens, des champs de bataille !

Maketakunai !

Fort d’un gameplay fun et assez original, on regrette quand même le nombre réduit d’arènes et de combattants accessibles dés le départ. Dans le même ordre d’idées, la palette de coups pour chaque combattant est assez limitée, le skill récompensant surtout les joueurs qui évitent et tirent au bon moment. En contrepartie, le jeu profite d’un character design incomparable et splendide avec des artworks balancés dans tous les sens et super réussis. Graphiquement, c’est fluide et propre, sans faute de game design mais on reprochera des textures parfois fades dans les arrières plans qui sentent le portage (à l’origine, il s’agit un jeu d’arcade populaire japonais). Les séquences de shoot sont pourtant assez jolies avec des sprites dynamiques dans les gros combats.Le doublage japonais a été intégralement gardé pour un jeu sous-titré en anglais et l’on retiendra certaines pistes de l’OST pas trop mal réussies pour un jeu de combat. En ce qui concerne les bruitages, ils restent classiques mais de bonne facture en règle générale. Le jeu en Live étant limité à des matchs classés ou non, on ne gardera pas trop à l’esprit cet aspect du titre vu le peu de monde présent actuellement. La maniabilité s’avère bien adaptée au pad 360 indéniablement grâce au stick qui est largement à l’honneur compte tenu du genre un peu particulier des champs de bataille. On regrettera juste le fait de ne pas pouvoir tourner la caméra, ce qui aurait été un plus appréciable pour profiter de certains angles plutôt classieux.

Le gros avantage et défaut à la fois de Senko no Ronde restera dans son contenu. Le jeu vous propulse dans un univers sans explication ni tutorial et sans lire la notice, vous foncez droit dans le mur. De plus, le nombre de personnages est, dans un premier temps, très limité, de même que les arènes. Heureusement, le contenu à débloquer est assez conséquent : des centaines d’artwork, de CG, d’informations sur l’univers…sans omettre la possibilité de rejouer aux niveaux de la version originale en borne d’arcade du titre. Tout un programme.

Senko no Ronde a pour plus grand mérite d’être de ces jeux japonais inconnus qui débarquent sur le sol occidental. Malgré un gameplay original et surprenant ainsi que des personnages hyper charismatiques, l’absence de contenu de prime abord plombe lourdement le bilan…tout comme la légèreté du mode Live. Si l’on saluera l’effort de sortie européenne, on reprochera tout autant la seule localisation du manuel.A qui s’adresse donc le titre ? Aux fans de japoniaiseries, d’univers mécha et de jeux de shoot de la vieille école. Le fun du gameplay, original incomparable et inimité, étant l’argument majeur du titre, il serait dommage de s’en priver. A acheter par intérêt ou à découvrir absolument par curiosité.

+

  • Gameplay original
  • Graphiquement propre
  • Voix japonaises
  • Contenu à débloquer intéressant…

-

    • … mais trop peu de personnages et d’arènes : surtout des artworks et le jeu original
    • Contenu de « départ » du jeu faible
    • Panel de coups trop juste
    • Peut-être un peu trop réservé à un public connaisseur
  • 13.06 à 10:05

    Pareil, je me laisserais bien tenter mais le prix…
    Ou sinon Vampire Rain sera à 60 euros et Earth Defense (qui va être surement un bien bon défouloir^^) à 40 euros.

  • 11.06 à 04:25

    Quoi ils ont vendu EDF au japon? :mrgreen:
    70 € c’est quand même l’arnaque, ils pourraient le mettre à 60 € que je l’achète ^^
    Avec un peu de chance il sera vite en occaz

  • 11.06 à 03:34

    Senko no Ronde n’était pas vendu en gamme budget au Japon, tout comme EDF et Oneechanbara,vendu au prix normal.

  • 11.06 à 10:27

    Ok ben c cool, j’ai parfois tendance à être sec dans ce que je dis et je ne m’en rend pas forcément compte donc … Et merci de prendre le temps de répondre. Disons que je suis un bon casse couille qui aime bien contredire lol Attention si vous démontez Forces de Defense Terrestre 2017 vous aller me revoir ;), je n’y ai pas encore joué mais je sens que ca va être un jeu culte pour moi qui va se faire démonter partout (l’action bete et méchante n’a visiblement plus sa place dans notre monde !!).

  • 11.06 à 09:50

    Mais je n’y vois strictement aucune intention agressive :)
    Je t’explique simplement les choix dans la rédaction d’un test et je trouve tout à fait normal d’éclaircir ici des points qui te semblaient obscurs.
    Et si tu veux tout savoir et en toute sincérité, j’ai longuement hésité dans la note de mon test. A tel point qu’en envoyant celui-ci à des instances supérieurs, je terminais avec la petite phrase suivante :

    [quote:2p11sjcx]Note : j’hésite entre 13 et 14. A vous de voir celle qui correspond le mieux suite à la lecture [/quote:2p11sjcx]

    Comme quoi tu vois qu’on est finalement sur la même longueur d’onde…

  • 11.06 à 09:39

    Désolé pour l’auteur du test, mais je n’avais aucune intention agressive ;). Juste que certains points me paraissaient mal expliqués ou survolés. Conscernant les coups je maintient le nombre. En comptant pour le premier personnage, entre les coups distance/corps à corps) et les parades j’arrive à 27 résultats différends. Tous n’ont pas la meme divesité mais comme je n’allais pas m’amuser à compter les coups de chaque persos j’ai mis une fourchette.

    Pour la technique je ne dis pas que tu montre le contraire, juste que ca ne ressort pas, tout comme les différences entre personnages. Car quand on parle de shoot, n’importe qui voyant ca pense direct a des vaisseaux quasi similaires. :D

    Je ne me permettrai pas de vous dire que le test est naze, loin de la. On retrouve en gros une critique qui reflete bien le jeu. Juste que je le trouvais un poil incomplet, et que la personne qui le lira en ressort principalement les points négatifs (enfin c’est tout du moins l’impression que j’ai eu). C’est peut être moi qui me suis fait un peu trop de moquette aussi ;) Mais c’était mon sentiment personnel lol

    Perso je ne lui aurait surement pas mis une note parfaite non plus (rien que pour le boulot de feignasse d’UBI ca ne le vaut pas), mais même en tenant compte de ses défauts je lui aurait mis un peu plus genre 14 ou 15 car il reste un style trop rare à sortir en France (et a sortir tout court), et que c’est de qualité. Ce dernier paragraphe ne reflete par contre que mon avis :mrgreen: pas une remarque de votre test. Vilà pour l’explication ;)

  • 11.06 à 05:47

    70 € ça me refroidit d’un coup là, je pensais qu’il sortirait à 30/40 € 8O

  • 11.06 à 01:13

    Bonsoir Raiko,
    Il est bien tard mais en tant que rédacteur du dit test, je me devais de répondre à tes remarques. On va commencer si tu veux bien ;)

    [quote="Raiko":1owqpi1a]une impression que vous n’avez pas tester a fond ce titre.[/quote:1owqpi1a]
    Mon compteur de jeu affiche 9h et des poussières de jeu en version française. Pourquoi une telle précision ? Parce que ça a été pendant plusieurs mois le «SoulCalibur» de la 360 sur lequel je jouais entre amis et justement en version japonaise sur une console japonaise. Donc effectivement, je pense connaître le titre ne serait-ce que «légèrement» :)

    [quote="Raiko":1owqpi1a]Vous vous trompez un peu sur les coups, il y a les coups normaux (simple pression de bouton), les spéciaux (qui se font par manips), les combinaisons (spéciaux ou normaux combinés entre eux ou avec un dash), et les attaques de boss (transformations) elles aussi divisibles en 3 catégories. Au total c’est entre 20 et 30 coups tout de même par persos. On peux aussi se protéger esquiver, … [/quote:1owqpi1a]

    Si on fait l’inventaire, je ne tombe sûrement pas à 30 coups et très difficilement à 20. Il faut relativiser : On n’a pas un Soulcalibur justement entre les mains, le panel d’attaques est beaucoup plus réduit. Le titre compense avec cet aspect très Ikaruga qui au final le rend beaucoup plus péchu.

    [quote="Raiko":1owqpi1a]Le jeu est bien plus complet et technique que l’impression donnée dans le test. Ensuite il ne faut aps iommettre que si effectivement ca manque de persos (3 ou 4 de plus ca aurait été sympa), ils sont néanmoins tous différends et aucun ne se joue de la meme manière contrairement a certains titres de combat avec 30 persos dont la moitié qui se ressemblent.[/quote:1owqpi1a]

    J’aimerais savoir, à quel moment dans mon test, je dis que le jeu n’est pas technique. Juste par curiosité :) C’est certes un point qui n’est pas spécialement abordé étant donné la relative difficulté du titre. Cela dit, le genre le montre déja naturellement.

    Par contre, je trouve la remarque sur le nombre de persos tout de même un peu déplacée. Senko no Ronde propose un nombre de combattants limité, c’est une évidence. On est pas au bord de la ruine non plus mais c’est loin d’être exceptionnel.
    Pourtant, pour citer ton exemple des «30 persos dont la moitié qui se ressemblent», je rappelle que des jeux comme Soulcalibur (pour ne citer que lui) propose justement des palettes de combattants avec un gameplay hyper différent. Va jouer Mitsurugi et Ivy, tu verra que c’est loin d’être pareil :) Des tas de titres proposent ce gameplay différent. Il m’est avis que c’est simplement qu’ils ne te conviennent pas.

    [quote="Raiko":1owqpi1a]Sinon pas pure question de gouts je trouve les ziques tres moyennes (sauf une ou 2). Franchement je trouve ce jeu excellent et son principal handicap selon moi reste le travail de feignasse d’Ubisoft conscernant la localisation et le prix. 70 euros pour un titre non traduit, avec une notice tres … vide et noir et blan c de surcroit … ca fait tres mal. Le plus genant reste que bien souvent il y a des passages de scénars en plein combat, et gerer l’action en lisant les sous titres anglais c’est mission impossible. Sinon c’est vraiment un excellent jeu.[/quote:1owqpi1a]

    Sur ces derniers points, je te rejoins. Comme précisé dans le test : «on retiendra certaines pistes de l’OST pas trop mal réussies». Je le précise ça casse pas des briques.
    Je trouve que c’est un jeu excellent également et que la localisation d’Ubisoft est tout simplement désastreuse. Nous vendre 70€ un jeu lancé en gamme budget au japon est à mes yeux scandaleux.

    Pour terminer, j’aimerais revenir sur ton avis général du test. Je pense à mon avis que tu n’a pas apprécié la critique peut-être un peu dure d’un jeu que tu as grandement apprécié. Crois moi, je comprend parfaitement ça. Pas plus tard que vendredi, je me suis lancé dans un grand débat avec le rédacteur du test de Shadowrun sur GK que personnellement j’adore mais qu’il n’a pas hésité à noter… 4
    Sache que j’adore le jeu et que d’un point de vue purement personnel, je lui aurais mis 16 sans hésiter. Néanmoins, ça aurait été là purement égoïste.

    Un ami à moi, auteur de son état, m’a récemment fait prendre d’un élément qui m’a beaucoup influencé dans la rédaction de l’article que tu as lu. Ecrire un test ça n’est pas seulement donner son avis personnel sur un jeu, ça n’est pas seulement décrire les subtilités d’un titre. Les visiteurs du site qui passent, curieux de découvrir le jeu, ne sont pas comme certains d’entre nous à pouvoir s’offrir x jeux par mois (je m’auto-vise là). Beaucoup ne peuvent pas s’offrir plus d’un ou deux titres par mois et il devient absolument impératif de faire le tri quand on est dans une telle situation.

    Ce test a simplement pour vocation d’aiguiller le choix des gens vers des titres en fonction de leurs goûts… et bien malgré moi de leurs budgets. Tu met en avant le problème du prix et tu as tout à fait raison. Néanmoins, je pense que tu sera d’accord avec moi : ce jeu est destiné à un public particulier. Il ne séduira pas les foules autant qu’un Forza, c’est un fait. Comment dans ce cas conduire un joueur qui n’a qu’un jeu ou deux par mois à s’offrir vers Senko no Ronde alors qu’il est totalement dépourvu de démo sur le Live ? Le contenu du titre est qui plus est léger pour un titre à 70€. Certes les combattants sont diversifiés et le jeu est très fun et technique à jouer… Mais en toute sincérité, je préfère mettre 70€ dans un Forza ou même, dans un Smash Bros Melee ou un SoulCalibur qui retiendra plus mon attention.

    Shadowrun est vendu 50€ dans le commerce. Je ne saurais te dire si c’est un prix établi en fonction de son contenu ou de l’équivalence tarifaire sur PC… Je trouve juste que dans son cas, le rapport contenu/prix est respecté… Et ce bien plus que pour Senko no Ronde. Mon test met en avant très clairement les lacunes du titre comparées à la concurrence. Néanmoins, il s’agit là d’un jeu particulier, comme précisé et mon test le rappelle tout autant…

    Pour conclure cette longue tirade (il m’aura fallu 30 min pour écrire ça… vu l’heure aussi xD), je te citerais juste la fin de mon test :

    [quote:1owqpi1a]A acheter par intérêt ou à découvrir absolument par curiosité.[/quote:1owqpi1a]

    Ce qui à mon avis conclut de manière juste : si le jeu, le genre vous plait n’hésitez pas à foncer… Mais si vous n’êtes pas concernés, ne vous privez pas de l’occasion de le découvrir. Et contrairement à ce sentiment que tu as peut-être d’une porte que je ferme, bien au contraire : je m’efforce de l’ouvrir :)

    Bonne nuit à tous :)

  • 11.06 à 12:28

    Han! Ca fait plaisir! ENFIN du jeu bien japonais sur 360! :mrgreen:

  • 10.06 à 11:31

    J’ai envie de foutre mon grain de sel sur ce test ;). Rien de méchant mais juste une impression que vous n’avez pas tester a fond ce titre.
    Vous vous trompez un peu sur les coups, il y a les coups normaux (simple pression de bouton), les spéciaux (qui se font par manips), les combinaisons (spéciaux ou normaux combinés entre eux ou avec un dash), et les attaques de boss (transformations) elles aussi divisibles en 3 catégories. Au total c’est entre 20 et 30 coups tout de même par persos. On peux aussi se protéger esquiver, … Le jeu est bien plus complet et technique que l’impression donnée dans le test. Ensuite il ne faut aps iommettre que si effectivement ca manque de persos (3 ou 4 de plus ca aurait été sympa), ils sont néanmoins tous différends et aucun ne se joue de la meme manière contrairement a certains titres de combat avec 30 persos dont la moitié qui se ressemblent. Sinon pas pure question de gouts je trouve les ziques tres moyennes (sauf une ou 2). Franchement je trouve ce jeu excellent et son principal handicap selon moi reste le travail de feignasse d’Ubisoft conscernant la localisation et le prix. 70 euros pour un titre non traduit, avec une notice tres … vide et noir et blan c de surcroit … ca fait tres mal. Le plus genant reste que bien souvent il y a des passages de scénars en plein combat, et gerer l’action en lisant les sous titres anglais c’est mission impossible. Sinon c’est vraiment un excellent jeu.

Fiche succès

Sur le même thème