News

04.09.2008 à 07h51 par |Source : CVG

Fallout 3 et Bethesda : ù£*!§@ de censure !

Bethesda, en plein travail de finalisation sur Fallout 3 (n’oubliez pas de lire notre preview du jeu), déplore, par l’intermédiaire de son directeur de relations publiques, Pete Hines, qu’il n’existe aucun système de classification unifiée des jeux vidéo. Pour les développeurs, éviter la censure revient souvent à résoudre un vastepuzzle.

"Ce qui est frustrant, c’est que les règles et les standards sont si différents d’une région du monde à l’autre que nous travaillons avec cinq ou six agences de ratificationdifférentes, et que chacune d’entreelles a ses propressensibilités."a expliqué Hines à CVG, avant de préciser que cette situationn’influait pas sur le contenu des jeux.

Pourtant, après s’être vu refuser la classification en Australie au début de l’été, Fallout 3 a subi quelques modifications afin de pouvoir être commercialisé sur le territoire.

La disparité des systèmes de classification est évidemment difficile à gérer pour des jeux dont les sorties se veulent à présent globales. Si l’ESRB Américain et le PEGI Européen prévalent, nombre de gros marchés disposent de leur propre système, comme l’Allemagne ou le Royaume-Uni (où le débat sur l’adoption du PEGI fait actullement rage d’ailleurs). Et le risque decensures ou classification extrême, qui coupent certains titres de nombreuses ventes potentielles, pèse évidemment durant la conception des softs.

On en parle aussi