News

22.08.2011 à 11h37 par - Rédacteur |Source : Industry Gamers

La licence Call of Duty va bientôt mourir… selon Electronic Arts

La GamesCom ayant fermé ses portes, l’actualité vidéo-ludique va pouvoir reprendre son cours normal et laisser tomber l’avalanche de médias pour se concentrer à nouveau sur la guerre des déclarations que se livrent constructeurs et éditeurs. Et comme vous le savez, Electronic Arts et Activision sont plutôt doués à ce petit jeu là, chacun vantant les mérites de son FPS militaire en pointant du doigt les défauts de la concurrence.

Une fois n’est pas coutume donc, c’est du côté d’EA qu’il faut se tourner pour découvrir la dernière vacherie en date, et plus particulièrement vers Jess Brown, responsable de la communication de l’éditeur, qui s’est exprimé auprès de nos confrères américains d’Industry Gamers. Une déclaration qui vise plus précisément Eric Hirshberg qui avait jugé les attaques verbales d’EA à l’encontre d’Activision "mauvaises pour l’industrie".

"Vous avez toutes les raisons d’être nerveux [Eric]. L’année dernière Activision détenait 90% de part de marché dans la catégorie des jeux de tir. Cette année, Battlefield 3 va vous faire descendre à 60 ou 70%. A cette vitesse, vous aurez disparu du genre d’ici deux ou trois ans. Si vous ne me croyez pas, allez dans un magasin et essayez d’acheter une copie de Guitar Hero ou Tony Hawk."

Un coup bas de plus en provenance d’Electronic Arts qui oublie de rappeler que les jeux musicaux et les jeux de skate ne se portent pas forcément mieux de leur côté. La faute à une saturation du marché qui aura tout de même plus de difficultés à s’installer du côté des FPS militaires, ce qui peut nous laisser penser que la licence Call of Duty n’est pas prête de disparaître.

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+