News

04.01.2020 à 09h55 par - Rédacteur en Chef

Xbox Series X et PS5 à 499€ ? Un meilleur démarrage pour SONY ? Voici quelques prédictions d’analystes pour 2020

Je vois, je vois...

Comme chaque début d’année, le site spécialisé dans l’envers du décor de l’industrie du jeu vidéo, j’ai nommé Game Industry, a publié un long papier dans lequel plusieurs analystes se livrent à des commentaires et prédictions pour 2020. L’année qui vient de débuter étant synonyme de sortie de la nouvelle Xbox et de la Playstation 5, ces prises de paroles sont particulièrement intéressantes ; comme vous pouvez le voir dans l’article d’origine, les analystes qui ont joué le jeu l’an dernier ont globalement visé juste, alors voyons ce qu’ils nous disent cette fois-ci.

On met de côté les commentaires de Stephanie Llamas de Superdata centrés sur la VR (elle voit une progression, mais pas une adoption de masse du concept en 2020) et on retient de l’intervention de Jesse Divnich (Interpret VP) un recul à venir selon lui de la popularité de Fortnite. Tandis que celui-ci sera dans un cycle descendant, Apex Legends tirera son épingle du jeu. Selon Divnich, 2020 sera l’année d’Apex Legends tandis que du côté de la VR, le questionnement sur l’avenir demeure.

Des résultats supérieurs au démarrage de la Xbox One et la rétrocompatibilité au cœur des débats : l’avis de Piers Harding-Rolls.

Les interventions d’analystes deviennent plus intéressantes pour nous avec notamment Piers Harding-Rolls (IHS Markit Technology) qui voit la Switch en tête des ventes en 2020. Xbox One et PS4 étant en fin de cycle et leurs successeurs n’arrivant qu’en fin d’année, on souscrit à cette hypothèse. Selon Harding-Rolls, la PS5 fera un meilleur démarrage que la Xbox Series X et dans tous les cas chacune se vendra mieux que la PS4 et la Xbox One en 2013. Le prix de vente sera le même pour les deux consoles, avec une prédiction autour des 399$/€. Toujours selon le même analyste, la rétrocompatibilité sera la clé d’un transfert moins important cette fois de joueurs traditionnels d’une console vers l’autre.

Piers Harding-Rolls pense que la bataille du prix pourrait se jouer avec deux types de stratégies différentes entre un constructeur et l’autre. Une offre unique du côté de Sony face à deux propositions du côté de Microsoft : une console plus chère que la PS5 (Xbox Series X, on imagine) et une autre moins puissante et donc moins coûteuse, plaçant le prix moyen d’acquisition au niveau de la future console de Sony. On retrouverait un rapport de force semblable au combat Xbox 360/PS3, avec cependant des machines disponibles au même moment. Pour Piers Harding-Rolls, la stratégie de la console unique et de la baisse de prix s’opérant avec le temps serait néanmoins la meilleure.

L’abonnement et ses évolutions : Mat Piscatella pointe du doigt la carte maîtresse de Microsoft

Pour Mat Piscatella de NPD Group, un homme que l’on a l’habitude de citer lorsque l’on se penche sur l’actualité du marché nord-américain du jeu vidéo, 2020 sera une année de déclin pour les consoles. Les PS4 et Xbox One vont continuer naturellement de chuter, d’abord parce qu’elles sont en fin de cycle mais aussi parce que Fortnite, qui a permis d’acquérir de nombreux nouveaux joueurs en 2018, ne va pas très bien selon lui. Cette situation va profiter à Nintendo et sa Switch mais cela n’empêchera pas le marché dans son ensemble de connaitre une baisse de résultats significative.

Ce que l’on retient surtout du passage de l’article concernant les prédictions de Mat Piscatella vise les systèmes d’abonnements. Ceux-ci sont amenés à générer des conséquences différentes sur les ventes de jeux. Si jusqu’ici les abonnés avaient tendance à conseiller l’achat par exemple à leurs familles et amis un jeu qu’ils avaient découvert au travers d’un abonnement (la logique est la même avec les films ou la musique), la tendance évolue vers un conseil à la souscription de l’abonnement en question. Moins de ventes directes donc, mais plus de joueurs abonnés à l’avenir : clairement dans l’optique de la stratégie Microsoft et son Xbox Game Pass.

Dernier point intéressant de l’intervention de Mat Piscatella : le Cloud Gaming. L’analyste ne voit pas d’offres nouvelles émerger et pense que le xCloud sera une addition de plus à la panoplie grandissante des produits et services Xbox, tandis que le PSNow se posera en soutien du lancement de la PS5.

499$/€ pour la Xbox comme pour la PS5, une seule Xbox au lancement et une Switch Pro pour 2020 : l’avis tranché de Serkan Toto (Kantan Games)

On a avec les prédictions de Serkan Toto plusieurs choses qui vont parfois à l’encontre de la plupart des autres analyses. A commencer par exemple par le lancement des Xbox et PS5 : selon lui, il n’y aura pas de grandes différences en termes de performances, propositions et tarifs. Toto pense que les deux machines seront proposées aux alentours de 499$/€ et qu’il n’y aura pas de console alternative, moins performante et moins chère. Toujours selon Serkan Toto, Microsoft ne prendra pas le risque de perdre la bataille des specs avec un modèle affichant des performances plus basse, ou sans lecteur de disques par exemple. Toto ne voit pas non plus la possibilité qu’émerge des versions portables chez un comme chez l’autre, mais prédit tout de même un PSVR2 du côté de Sony.

Pas de version portable chez Microsoft ou Sony et pour cause : déjà surpuissant sur ce marché, Nintendo aurait dans ses cartons pour 2020 une version Pro de sa Switch. Serkan Toto l’avait déjà prédit pour 2019 (en même temps que la version Lite) et réitère sa proposition pour 2020. Et puisque l’on parle de Nintendo, Serkan Toto pense que plus de jeux Microsoft arriveront sur Switch, ce qui tranche quelque peu avec l’idée selon laquelle Microsoft est plus ou moins revenu sur cette méthode. A l’inverse, les prédictions du monsieur pointent vers l’absence de xCloud sur la console de Nintendo, ce qui va à l’encontre des croyances partagées par un grand nombre de personnes et qui s’inscrivent dans la volonté de la marque Xbox d’être accessible partout.

Parlant de xCloud et de Cloud Gaming en général, Serkan Toto met son billet sur le service de Microsoft. C’est lui qui sortira gagnant d’une année qui devrait voir le Cloud Gaming passer à la vitesse supérieure et nous donner un premier véritable aperçu de ses capacités pour changer notre façon de consommer du jeu vidéo à l’avenir. Le xCloud sera selon Serkan Toto une arme de plus pour Microsoft au cœur d’un service d’abonnement global, tandis qu’il parie sur une synthèse PS Plus et PS Now, à la manière du Xbox Game Pass Ultimate chez Microsoft.

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+