News

07.01.2021 à 08h55 par - Rédacteur

Microsoft a essayé de racheter Nintendo, qui a réagit de façon surprenante

One Man Show

C’est cette année que la marque Xbox fêtera officiellement ses 20 ans. Mais l’aventure a évidemment commencé quelques années avant cela, le temps de concevoir une machine capable de renvoyer toute la concurrence dans les cordes en terme d’innovation et de puissance. Et pour introduire un marché déjà bien occupé par Sony et Nintendo, Microsoft n’a pas hésité à envisager de se rapprocher d’acteurs déjà en place.

Dans un article publié par Bloomberg, on apprend que le premier visé se nommait Electronic Arts. L’éditeur américain aurait tout simplement répondu par un «non merci» lorsque Microsoft a proposé de les racheter. Kevin Bachus explique alors que Steve Balmer, le grand patron de la marque à cette époque, a invité Nintendo en janvier 2000 pour leur faire la même offre. Il rapporte que durant une heure il a tenté d’argumenter sur les moyens que pourraient offrir Microsoft en terme de hardware, là où le constructeur japonais possède une réelle expertise sur les jeux. Un message qui n’est semble-t-il pas passé puisque les dirigeants nippons ont ri durant toute la durée de l’entretien.

Un échec qui n’a pas découragé Microsoft pour autant puisque la firme s’est ensuite attelé à faire des offres de rachat à Square Soft et Midway Games qui détenait les franchises Mortal Kombat, NFL Blitz et NBA Jam, entre autres. Pour cette dernière il apparaît assez clair désormais qu’ils auraient sans doute mieux fait de se rapprocher du constructeur américain.

On en parle aussi

Planning

+