News

14.08.2021 à 11h16 par - Rédacteur en Chef

Chivalry 2 Galencourt : notre avis sur le nouveau contenu, testé sur Xbox Series X

Le tocsin sonne en mon bourget

Torn Banner Studios nous avait promis de nouvelles batailles à mener cet été dans l’excellent Chivalry 2. On a depuis quelques jours et l’arrivée de la mise à jour 2.1.0 l’occasion d’en découvrir une première salve, sous le soleil de Galencourt. Agatha et Mason remettent ainsi le couvert pour une mission d’attaque/défense, un match à mort et pas mal d’autres choses que l’on a pris le temps de tester sur Xbox Series X. Est-ce que ça vaut le coup de relancer Chivalry 2 pour Galencourt si vous avez déjà pris votre retraite des champs de bataille ? On y répond sans plus attendre.

A lire également : Test de Chivalry 2 sur Xbox Series X

Excellente expérience 100% multijoueur nous invitant à prendre part à des affrontements médiévaux aussi techniques que brutaux, Chivalry 2 avait toutefois à sa sortie en mai dernier un défaut majeur : un contenu de lancement quelque peu limité. Engageantes jusqu’à devenir passionnantes lorsque 64 joueurs se lancent corps et âme dans une âpre bataille, les cartes disponibles n’ont pas forcément les moyens de tenir sur la durée face aux joueurs les plus acharnés. Aussi le développeur Torn Banner Studios s’est rapidement mis au travail pour compléter cela et l’on sait par exemple que plus de choses nous attendent dans les mois à venir, comme l’ajout des chevaux par exemple. Pour l’heure, on file du côté de Galencourt pour découvrir les nouveautés introduites par la mise à jour 2.1.0. On découvre ainsi, en relançant le jeu depuis quelques jours, une interface sensiblement remaniée nous laissant la possibilité de pouvoir choisir de ne lancer que les nouvelles cartes.

HouseGalencourt_Courtyard

Le gros morceau de cette mise à jour tient ainsi en deux cartes se situant dans la petite ville portuaire de Galencourt. On a d’un côté l’arène dédiée aux matchs à mort par équipes ou en chacun pour soi, carte qui permet de vivre une expérience assez différente de celles proposées par le terrain du tournoi, la fosse ou Wardenglade. Environnement urbain de type méditerranéen, Galencourt en arène offre une carte se jouant sur deux niveaux avec ses ponts surplombant la place centrale. Plutôt détaillée, la carte offre beaucoup plus de possibilités pour les archers de prendre de la hauteur, tout en leur offrant un bon niveau de couverture grâce aux arbustes, statues et autres murets présents. Mais aussi vrai que cela enrichi l’expérience côté archerie, les troupes attaquant au corps à corps disposent de plus de moyens pour approcher discrètement les tireurs et les réduire au silence. En bref la carte de Galencourt sous cette forme est un bon complément à l’existant, quelque chose de certes moins brutal et jouissif que les autres car peut-être plus subtil, toutefois plaisant à jouer.

HouseGalencourt_Galencourt

Ce que l’on aime surtout dans Chivalry 2, ce sont ses missions d’attaque/défense et avec ce nouveau chapitre nommé « La Profanation de Galencourt », on reste dans quelque chose tout à fait à la hauteur du contenu de base. Une fois n’est pas coutume, les bleus d’Agatha jouent la défense. Il faut successivement protéger la citadelle, les bateaux, les portes de la ville puis les statues des jardins de l’église, avant de livrer éventuellement une ultime bataille pour éviter la destruction d’une sépulture à l’intérieur même de l’édifice religieux. Charge donc comme souvent aux hargneux de la maison Mason de réduire la ville en cendres. Avec l’expérience, on a pu se rendre compte que les missions d’origine de Chivalry 2 souffraient d’un certain déséquilibre en faveur des troupes Mason, que ce soit en défense ou en attaque. Si vous avez joué un peu à Chivalry 2, vous savez ô combien il peut être difficile de protéger Coxwell, voire quasiment impossible de gagner la Bataille de Falmire côté Agatha.

Chivalry2_FemArmour

Ici, c’est mieux équilibré. Les divers objectifs laissent successivement apparaitre un petit avantage d’un côté ou de l’autre : aussi vrai qu’il est difficile de protéger les bateaux, on enchaine ensuite sur une défense des portes autrement plus tendue pour les attaquants, faute de disposer de beaucoup de temps pour cela. Vient ensuite une phase de destruction des statues quasiment intenable pour les défenseurs, succédée par la protection des portes de l’église où le rapport s’inverse. Rien n’est jamais joué dans ce chapitre de Galencourt, ce qui offre des parties très disputées, quel que soit le côté pour lequel on se bat. Cette carte est par ailleurs intéressante car elle quitte la grisaille habituelle pour nous inviter à combattre sous un soleil de plomb. Sur Xbox Series X le jeu se comporte une nouvelle fois très bien, c’est propre, fluide, dès lors bien sûr que l’on ne se retrouve pas avec des joueurs disposant d’un ping douteux. Les environnements, d’inspiration méditerranéenne, sont très agréables pour le regard. La carte alterne intelligemment les zones ouvertes et d’autres où les distances de sécurité sont difficilement respectées, le niveau de brutalité habituel est respecté à 100%.

CU1StatScreen

La mise à jour 2.1.0 ne se limite pas à cela. Au travers de l’ajout de nombreux éléments cosmétiques, Torn Banner Studios s’est efforcé de mettre les soldates plus en avant. On croise d’ordinaire assez peu (voire pas du tout) de combattantes alors qu’elles sont disponibles depuis le début ; avec de nouvelles armures et éléments esthétiques, ceux qui veulent lancer dans la bataille de rudes combattantes y sont désormais cordialement invités. Ne vous étonnez donc pas si vous entendez des cris à la tonalité différente. Plus de skins d’armes, d’armures et un problème d’affichage du prix des objets qui a disparu : on se sent mieux sur l’interface du jeu et on profite par ailleurs, enfin, de statistiques de joueur. La fonctionnalité demeure toutefois au stade bêta pour le moment et sauf erreur, une bonne partie des indications n’est pas rétroactive. On termine en évoquant un autre pan important introduit par la mise à jour 2.1.0 de Chivalry 2, à savoir son mode 3 vs 3. Sélectionnable indépendamment du reste des modes de jeu, le versus en cercle réduit est à réservé aux joueurs qui se connaissent et peuvent établir une stratégie, sans quoi c’est la mort quasiment assurée. La première équipe arrivée à 5 points gagne et croyez-le, vous allez croiser ici le fer avec de sacrés combattants. Un bon moyen de se tester.

La mise à jour Galencourt pour Chivalry 2 est à la hauteur de nos attentes, que ce soit en mode attaque/défense ou en match à mort. C’est beau, équilibré, visuellement rafraichissant : en somme, on en redemande. Vivement la suite !

Actu 24/24

+

On en parle aussi

Planning

+