Jeux

Broken Mind

FPS | Développé par 2BAD Games

7/10
One : 21 juin 2022
22.06 à 08h52 par - GXL Redge

Test : Broken Mind sur Xbox One

Un homme brisé

2Bad Games, studio indé français à l’origine de 2urvive et de Brutal Rage, revient avec un jeu moins arcade que les deux précédents, et pour cause. Avec Broken Mind nous sommes face à un survival-horror d'action très proche de ce que l’on voit dans un thriller au cinéma. Ce projet aura pris 5 ans à Tony De Lucia, créateur et unique développeur du studio, pour une œuvre très personnelle.

Broken Mind nous propose d’incarner Frank Morgan, un détective brisé par un passé sombre. Alors qu’il allait mettre fin à sa carrière d’enquêteur, une nouvelle affaire sur la disparition d’une adolescente le pousse à reprendre du service. L’ambiance sombre de Broken Mind nous propulse dans un univers malsain où Frank Morgan, torturé par son esprit, vit une véritable course contre la montre, contre la mort, afin de sauver Laura Campbell et espérer soulager sa conscience, se sentant responsable de l’assassinat de sa propre fille. Un scénario dont l’inspiration cinématographique ne fait aucun doute, et ne bascule jamais dans le poussif ou le grotesque. C’est un jeu mature, avec une narration omniprésente, et de qualité qui plus est.

broken mind
On va tout de suite aborder la partie technique, celle qui est visible, celle qui pourrait vous pousser à juger hâtivement le jeu. Nous ne sommes pas en présence d’un jeu tournant sous Unreal Engine de dernière génération, mais sous GameMaker. Ici, pas de ray tracing ou de textures 4K, ce n’est pas l’ambition du jeu. Par contre nous sommes face à un travail artisanal, dans le sens noble du terme. Les modèles sont faits main, tout comme les animations. Le rendu peut faire penser à une BD, sans être du cel shading pour autant (style graphique de Jet Set Radio). Broken Mind est donc visuellement minimaliste mais cela ne pénalise pas l’expérience.

Pour la partie sonore 2bad Games a fait appel à des comédiens pour les voix (en anglais) et à un compositeur pour la musique. Les oreilles apprécient, et les moments de silence oppressants font, à eux seuls, monter votre pouls. L’ambiance survival est bien là. Vous l’aurez compris, Broken Mind n’est pas là pour exposer une technique flamboyante, il est réalisé avec passion et des moyens modestes, et ça marche !

broken mind

Comment est votre gameplay ? Il est bon. Broken Mind se joue à la manière d’un FPS des années 90. Simple, efficace, avec le même coup de pied ravageur qu’un certain Duke. Pas de saut ou de roulade, mais la possibilité d’esquiver les assaillants. Les combats peuvent être rudes, les munitions sont limitées, il ne faut pas les gâcher sinon il faudra en venir aux mains (pied). C’est là qu’on pourra émettre une critique négative, les combats au corps-à-corps manquent de précision, il vaut mieux prendre son temps, éviter d’encaisser un coup pour ensuite caler un bon gros front kick là où ça fait mal. Pour éviter de rendre cette partie FPS trop rapide, trop proche d’un Doom Like, Frank est limité par son endurance. N’étant ni un marathonien, ni un boxeur professionnel, il ne peut pas courir trop longtemps et taper dans le vide sans finir essoufflé. Comme les balles du chargeur, il est nécessaire de s’économiser pour ne pas risquer de se faire violenter comme un vulgaire sac de frappe.

Broken Mind n’est pas qu’un FPS, il laisse place régulièrement à des énigmes et des puzzles qui viennent ralentir la progression. Il y a donc quelques phases de point’n’clic assez simples, mais parfois originales. Broken Mind est un jeu facile à prendre en mains, il peut même s’adapter à votre façon de jouer grâce à ses différents modes de difficulté. Le chapitrage court et les sauvegardes automatiques évitent quelques frustrations mais peuvent aussi nuire à la tension que l’on a pu connaître avec les machines à écrire d’une certaine licence bien connue.

Si Frank Morgan est paré au combat, ce n’est pas le cas de Laura que nous sommes aussi amené à jouer. Avec elle le jeu alterne entre course poursuite et parties de cache-cache bien stressantes, mentions spéciales aux pulsations cardiaques étouffant les oreilles et faisant trembler la manette.

Broken Mind a un rythme très aéré, les différents chapitres s’enchaînent très bien, mais presque trop vite. On finit rapidement le jeu et même s’il y a quelques objets à collectionner ce n’est pas suffisant pour nous rassasier. Si vous avez lu ce test c’est que vous êtes sur la bonne voie, Broken Mind mérite votre attention. Il n’est pas parfait, mais au-delà du jeu lui-même, c’est le projet d’une personne, d’un passionné et ça fait plaisir à voir. On espère que Broken Mind permettra à 2Bad Games de continuer son aventure dans le monde du jeu vidéo

7/10
Broken Mind est un jeu intéressant qui plaira aux fans de thrillers. Le personnage principal, Frank Morgan, est un personnage meurtri crédible. On prend plaisir à enquêter et à résoudre les énigmes dont regorge le jeu. Les graphismes minimalistes ne seront pas au goût de tous mais le concept, la narration et le gameplay font de Broken Mind un jeu indé de qualité.

+

  • Enigmes et puzzles bien pensés
  • Narration de qualité
  • Bien fini pour un jeu indé développé par une seule personne
  • Cheminement logique
  • Design et animations des personnages faits à la main

-

    • Combats un peu approximatifs
    • Ennemis peu variés
    • Animation sommaire
    • Manque un peu d’ambiance sonore par moment
    • Court, on en veut davantage !

Sur le même thème