Jeux

Chernobylite

FPS | Développé par The Farm 51

7/10
One : 28 septembre 2021
13.10 à 09h10 par

Test : Chernobylite sur Xbox One

Cette fois-ci, on évite toute catastrophe !

Développé par le studio The Farm 51, Chernobylite est un FPS de science-fiction qui prend place à Tchernobyl, et plus précisément sur les lieux de la célèbre mais dramatique catastrophe survenue il y a maintenant plus de 30 ans. Proposant une expérience originale mêlant différents éléments de survie notamment, le jeu sorti en septembre sur Xbox One (prochainement optimisé Xbox Series) vaut-il le détour ? La réponse est indubitablement, oui !

Vous incarnez Igor, un physicien de haut vol ayant travaillé dans la centrale de Tchernobyl. Votre retour sur place, vous le devez au fait que votre bien aimée a disparu lors de l’accident, mais qu’un indice laisse entendre qu’elle pourrait être encore vivante. La première expédition que vous menez se solde par un échec : en lieu et place de la trouver, vous tombez sur une bande de mercenaires lourdement équipés qui finissent par éliminer l’un des deux acolytes qui vous accompagnaient. Heureusement, vous parvenez à vous enfuir et à vous réfugiez dans un entrepôt, accompagné d’un certain Olivier. Ce lieu au départ anodin va rapidement devenir un passage indispensable, avant de partir pour chacune de vos missions.

Chernobylite1

L’entrepôt est la clé de voute du jeu, le lieu qu’il vous faut gérer. De simple reposoir, vous allez devoir en faire une base toute équipée de laquelle vous allez pouvoir gérer les effectifs qui se joindront à vous au fil du jeu. À l’aide de composants que vous obtiendrez en démantelant des objets ou en ramassant tout ce qui se trouve dans les différents lieux que vous parcourrez, vous pourrez construire différents éléments qui agrémenteront votre confort, ou vous permettront d’améliorer votre équipement. Pour vous aider, un tableau de données concernant la base vous indiquera ce qui est nécessaire : de l’électricité pour faire fonctionner les lampes, la radio et/ou la télévision. Des lits, des chaises ou des plantes seront par contre nécessaires pour améliorer le bien-être des troupes. Les possibilités sont réellement intéressantes et variées, d’autant plus que c’est vous qui choisirez les emplacements des différents éléments que vous construirez. Seul petit bémol, en arrivant à la fin du jeu, on a parfois l’impression que tout ce que l’on met en place n’est pas toujours indispensable.

Chernobylite2

Passé le côté décorateur / maitre constructeur, il est grand temps pour vous et vos associés de partir. Vous aurez le choix entre plusieurs missions, certaines faisant avancer l’histoire et étant absolument nécessaires, tandis que d’autres vous permettront de récolter des matériaux pour votre base. Pour chacune des missions proposées, vous pouvez choisir de vous y rendre vous-même, ou d’y envoyer un de vos amis. Attention toutefois, ces derniers ne parviendront pas forcément à remplir la mission que vous leur aurez confiée. Un pourcentage s’affichera d’ailleurs avant de démarrer, vous indiquant la probabilité qu’ils y parviennent, ou non. Il sera possible de rendre les choses plus certaines en équipant correctement vos équipiers et en vous occupant d’eux le mieux possible, c’est-à-dire en leur fournissant un minimum de confort et de la nourriture. Car la survie est le maitre mot de votre aventure. Négliger les différents aspects cités précédemment, c’est s’assurer de perdre la partie. Chernobylite n’est pas un « simple » FPS scénarisé qui vous demande de passer d’une mission scriptée à l’autre. Non, il s’agit d’un jeu aux missions ouvertes où la recherche et la patience sont nécessaires pour découvrir tous les éléments cachés qui vous permettront de vous améliorer. Traverser les différentes missions scénarisées précipitamment est possible en facile, mais impensable dans les difficultés supérieures.

Chernobylite_focus

Concernant les affrontements et le gameplay, Chernobylite est un FPS efficace, à l’ergonomie imparfaite. Les raccourcis (sur la croix directionnelle) ne sont pas des plus pratiques, tout comme la gestion de l’inventaire. On comprend d’ailleurs rapidement que ces deux derniers éléments ont été pensés de prime abord pour le jeu sur PC. En combat, les sensations sont relativement bonnes, une fois quelques heures de jeu passées. On notera qu’il ne s’agit pas d’un FPS prônant les affrontements. Il est plus souvent judicieux de passer à côté de nos adversaires, de les ignorer ou de les supprimer silencieusement que de sortir son arme et de tirer à tort et à travers. C’est d’autant plus vrai que les munitions sont rares, surtout au début du jeu. En termes de progression, il vous sera possible de gagner de l’expérience en éliminant des ennemis, en réalisant différentes quêtes ou en atteignant certains objectifs. La fouille des différents lieux est également récompensée, tant au niveau des récoltes que de votre expérience. Une fois que vous passerez de niveau, vous gagnerez des points de compétences qui pourrait être dépensés pour améliorer votre personnage et, par exemple, vous permettre de vous déplacer plus discrètement, de gagner en aisance avec une arme… L’évolution de votre personnage est bien amenée et suffisamment concrète que pour sentir sa montée en puissance au fur et à mesure de l’aventure.

Chernobylite3

Enfin, sur le plan purement technique, Chernobylite étant un jeu indépendant, le jeu de The Farm 51 ne parvient pas à la hauteur des standards actuels. Néanmoins, l’expérience n’en reste pas moins agréable. Le framerate ne bronche pas (le jeu est testé sur Xbox Series X), le rendu global de la végétation et de l’eau est convaincant, les modèles de personnages étant quant à eux satisfaisants. On pestera parfois contre des lieux aux couleurs ternes, mais surtout contre le manque de lisibilité. Combien de fois ai-je avancé, caché dans les herbes, sans me rendre compte, soudainement, qu’un ennemi se trouvait juste à côté de moi ? Il s’agit de petits détails, c’est vrai. Mais si ces derniers étaient améliorés, cela rendrait l’expérience bien plus enivrante et immersive.

7/10
Chernobylite est incontestablement une très bonne surprise. Pas exempt de défauts, le manque de visibilité ou la gestion de ses raccourcis et de son inventaire en première ligne, le jeu parvient malgré tout à s’imposer grâce à ses nombreuses qualités et à sa proposition réellement originale. Son contexte atypique et son histoire parachèveront un jeu qui est l’une des belles réussites de cette année 2021.

+

  • Un scénario original
  • Un contexte (Tchernobil) original
  • Un rendu global réussi
  • La base, le craft, l'évolution du personnage

-

    • Des raccourcis et un inventaire peu pratiques
    • Visuellement, ce n'est pas à la hauteur des standards actuels
    • Le manque de visibilité
    • L'impression, en fin de partie, que la base manque d'impact