Jeux

Cotton 100%

Shoot'em up | Edité par ININ Games | Développé par Success

7/10
One : 07 décembre 2023 Series X/S : 07 décembre 2023
09.12.2023 à 13h47 par - Rédacteur

Test : Cotton 100% sur Xbox Series X|S

C’est doux, c’est neuf ?

Seconde entrée d’une saga pas inconnue des amateurs des shoot’em up et autres lecteurs des pages import des magazines de jeux vidéo dans les années 90, Cotton 100% enfourche son balai et se laisse porter lui aussi par le vent du rétrogaming. Près de 30 ans après sa sortie initiale sur Super Famicom, Cotton 100% arrive ainsi sur les consoles Xbox. Mais a-t-il vraiment pris soin de s’épousseter avant d’entrer ?

Développé par les Japonais de Success et sorti en 1994 sur Super Famicom (uniquement au Japon), Cotton 100% est le second jeu d’une série de shoot’em up qui s’est fait un nom auprès des amateurs du genre. Grâce à l’éditeur ININ Games, spécialisé dans la distribution sur les consoles actuelles de titres qui ont plus ou moins marqué les années 80-90, nous avons donc l’opportunité de jouer à « Märchen Adventure Cotton 100% » de son nom complet, sur Xbox Series X|S et Xbox One. Nous rattrapons ainsi notre retard sur les copains joueurs Playstation et Switch qui ont vu Cotton 100% débarquer il y a plusieurs mois.

cotton

Comme on peut l’observer avec la plupart des portages récent de jeux rétro (on en parlait récemment pour la compilation IREM Collection Volume 1), Cotton 100% dans sa mouture Xbox accueille le mode de jeu original ainsi qu’une variante permettant d’activer un système de sauvegardes ou bien le retour arrière instantané. Pratique comme toujours pour se faire la main les premiers temps. On note par ailleurs que la configuration des touches est libre, que le ratio d’affichage peut être modifié et que plusieurs options de triche sont disponibles, comme l’invulnérabilité ou le tir au niveau maximum en permanence. Notons enfin qu’il n’est pas proposé de papier-peint alternatif ; en revanche on trouve de nombreuses options permettant de configurer l’affichage pour intensifier la simulation des scanlines, arrondir les angles de l’écran ou modifier la netteté par exemple.

La présence des textes en français permet de découvrir la petite histoire de Cotton 100%, illustrée entre deux niveaux par des petites cinématiques. C’est celle d’une sorcière qui pense avec son estomac et d’une fée qui veut sauver le monde des ténèbres. La promesse de mettre la main sur des « willows » durant le périple suffit à convaincre la sorcière d’enfourcher son balai : le willow est de loin sa sucrerie préférée. L’histoire dans un shoot’em up est bien sûr archi-secondaire, mais il fallait la citer car elle est d’une légèreté qui est à l’image de ce type d’univers très courant dans les années 90. C’est coloré, féérique, mignon. Et en même temps décalé, voire con-con. Cotton 100% porte haut les couleurs qu’on partagé en leurs temps Gradius, Keio Flying Squadron ou dans d’autres genres, PC Kid et autres Rainbow Island. Bref, une ambiance légère, sucrée qui en dépit de son âge honorable a conservé un certain charme côté graphismes. L’ensemble est porté par des compositions musicales et des bruitages que ne renierait pas la fête foraine du coin.

cotton-2

Si l’on s’en tient strictement au champ du shoot’em up pour définir les qualités de Cotton 100%, on peut mettre à son crédit une difficulté correctement dosée et progressive, le long des sept niveaux qui composent ce shmup à défilement horizontal. Les options du jeu (issues de la version originale) permettent de rendre l’expérience plus ou moins accessible avec plusieurs paliers de difficulté et un stock de vies de départ portable jusqu’à 9. On apprécie dans tous les cas le bestiaire bien fourni que génèrent des environnements qui le sont tout autant. A l’inverse, la surcharge d’éléments décoratifs vient parfois contrarier la lisibilité de l’action. Mais disons que dans l’ensemble les choses fonctionnent plutôt bien pour ce titre issu de la Super Nintendo et qui n’a, pour l’occasion, pas été retouché.

On dispose au départ du choix entre quatre combinaisons de trois types de magie, chacune ayant un atout en termes d’attaque, de défense, ou de zone couverte. On passe d’une à l’autre à la volée en cours de jeu et cela a son importance car la magie sélectionnée, hors utilisation, a un impact sur le placement des fées qui nous accompagnent. Elles font office de satellite pour un surplus de puissance de feu et peuvent ainsi évoluer plus ou moins près de la sorcière pour accroitre la puissance sur une petite zone ou à l’inverse, couvrir un maximum d’angles. La magie est rechargée en récoltant des objets lâchés par les ennemis vaincus, tandis que les fées perdues en cours de route peuvent parfois être récupérées en abattant un type précis d’ennemi. En bref ça fonctionne bien, c’est dynamique, plaisant et engageant comme on l’attend de ce genre de jeu. La virée est courte, comme dans tout shoot’em up, mais plaisante de bout en bout. Dommage toutefois que le jeu ne propose pas de classements en ligne, cela aurait permis aux amateurs de se confronter aux plus hauts scores de la planète. Voilà assurément le plus gros défaut de ce Cotton 100%.

7/10
Cotton 100% est un bon shoot’em up. En dépit de son âge avancé, il a pu conserver le charme enfantin qui fait l’identité de la série et d’une certaine manière, celle du jeu vidéo japonais d’une époque révolue. Cotton 100% demeure toutefois un portage quasi-brut du jeu d’origine, avec quelques fonctionnalités d’accessibilité bienvenues (rewind, sauvegardes) et l’absence étonnante de classements en ligne. Un titre à réserver aux fanas du genre et aux curieux qui ont peut-être envie de porter à leur connaissance l’un de ces nombreux jeux confinés des décennies durant sur l’archipel nippon.

+

  • Bon shoot’em up, rythmé et dynamique
  • Ambiance plaisante
  • Difficulté progressive
  • Plutôt joli en dépit de son âge…

-

    • … Mais cela reste un jeu Super Nintendo
    • Pas de classements en ligne
    • Un jeu de niche dans un genre de niche