Jeux

Dragon Blaze

Shoot'em up | Edité par City Connection | Développé par Zerodiv

7/10
One : 11 janvier 2023 Series X/S : 11 janvier 2023
16.01 à 09h40 par

Test : Dragon Blaze sur Xbox One

Bienvenue en l'an 2000

Pour les amateurs et fans de shoot’em up, Dragon Blaze n’est pas un jeu inconnu. Sorti initialement en 2000 sur borne d’arcade, il a ensuite été porté sur la PlayStation 2 en 2005, avant de renaitre de ses cendres sur Nintendo Switch en 2018. Cinq ans plus tard, le titre nous fait l’honneur de débarquer sur les consoles Xbox, tout en proposant une expérience vieille d’il y a plus de vingt ans qui fleure bon la nostalgie.

Comme de nombreux shoot’em up d’époque, Dragon Blaze est un jeu en scrolling vertical des plus classiques. Votre partie débute simplement : il vous faut choisir la difficulté du jeu (sur laquelle nous reviendrons ci-dessous) et l’un des quatre personnages jouables. La particularité de ces derniers ? Au-delà d’une apparence différente, chacun des chevaucheurs de dragon dispose de capacités uniques. Ainsi, que vous jouiez avec l’un ou l’autre, vos attaques de base ou ultimes seront différentes. L’un d’entre eux peut lancer, par exemple, une salve de météores qui frapperont tous les ennemis présents, tandis qu’un autre tirera un rayon plus limité qui infligera de lourds dégâts aux adversaires touchés. De petites différences donc, mais qui offrent une rejouabilité intéressante malgré tout.

Dragon Blaze 3

En ce qui concerne le jeu en lui-même, il faut compter moins de dix missions. Ces dernières suivent toutes le même modèle puisque vous affrontez des hordes d’ennemis avant d’atteindre un boss qui changera d’apparence au fil du combat. Pour différencier le tout et éviter le sentiment de répétitivité, sachez que les ennemis (tout comme leurs attaques) et les environnements sont systématiquement différents. Et si vous pensez pouvoir plier le jeu en une bonne demi-heure à peine, c’est sans compter la difficulté du titre. Jeu des années 2000, Dragon Blaze ne dispose pas de sauvegarde entre les niveaux. Impossible donc de s’arrêter à un moment donné et si vous perdez, il vous faudra tout recommencer depuis le début. Un fonctionnement compliqué qui ne plaira pas à tout le monde.

En termes de gameplay, Dragon Blaze fonctionne de manière très classique. Une fois certains ennemis abattus, vous pouvez récupérer des boosts d’attaque qui feront que votre attaque de base sera nettement plus dévastatrice. Concernant l’attaque ultime (qui est limitée en utilisation), c’est exactement le même principe qui est mis en place. Pour chacune des parties que vous jouez, vous disposez de plusieurs vies et de plusieurs continus. Si cela semble généreux, sachez que dans les difficultés supérieures, c’est rarement suffisant. Petite précision tout de même : chacune de vos morts entraine la perte des boosts d’attaque. C’est indéniablement cela qui rend le jeu compliqué…

Dragon Blaze 2

Enfin, il reste l’aspect visuel et technique du titre. Dans ce cas-ci, il ne s’agit pas d’un remaster, donc le jeu ne profite d’aucune amélioration particulière depuis sa sortie. Il se présente d’ailleurs sous la même forme qu’à l’époque, c’est-à-dire qu’il n’est pas adapté à nos écrans actuels. Pour remédier à ce problème, vous aurez droits à deux belles bandes de chaque côté de l’écran. Sur celle de gauche se trouve d’ailleurs toutes les informations (vies, attaques possibles…) utiles à votre partie. Enfin, il est à noter qu’un petit bug mineur est revenu plusieurs fois durant nos différentes parties. Ce dernier concerne la musique qui s’arrête brutalement l’espace d’une ou deux secondes en plein milieu d’un niveau. Rien de bien grave donc…

7/10
Dragon Blaze n’est pas un jeu à mettre entre les mains de tous les joueurs. Sa difficulté et le challenge proposé rebuteront clairement une bonne partie des amateurs du genre. Par contre, ceux et celles qui affectionnent les shoot’em up devraient pouvoir profiter d’un titre de qualité capable d'offrir une bonne dose de nostalgie et une expérience particulièrement retorse.

+

  • Quatre personnages différents ;
  • Rejouabilité importante ;
  • Challenge bien présent ;
  • Environnements et ennemis variés.

-

    • Difficulté corsée, même en facile ;
    • Court ;
    • Répétitivité inhérente au genre.

Sur le même thème