Jeux

Forza Horizon 5

Course | Edité par Xbox Game Studios | Développé par Playground Games

9/10
One : 09 novembre 2021 Series X/S : 09 novembre 2021
08.11 à 18h31 par

Test : Forza Horizon 5 sur Xbox One

On oublie tout sous le soleil de Mexico

Depuis juin dernier et l'E3 qui allait avec, nous attendions avec impatience Forza Horizon 5, LE jeu présenté comme la vitrine graphique des consoles Xbox Series. C'est donc fébrilement que nous avons lancé ce titre, craignant que nos attentes aient pu dépasser la réalité. Mais ne perdons pas de temps, et partons en direction du Mexique pour voir si les promesses sont tenues.

Bienvenue au Mexique, Gringo ! D’entrée de jeu, le titre vous en met plein la vue. Nous sommes largués directement sur la piste à partir d’un gros porteur pour rejoindre le Festival Horizon. Le jeu ne rate pas son entrée. C’est beau, fluide, agréable, bref, tout est fait pour que tous les joueurs se sentent à l’aise dès le départ. Une fois la première séquence finie, nous allons devoir créer notre avatar. Homme ou femme, nous avons énormément de choix dans les visages, les coiffures et les vêtements (même si ces derniers seront encore plus nombreux une fois débloqués dans le jeu). Vous pourrez choisir votre genre, il, elle ou on. Cette apparition de ce troisième genre pourra surement en choquer certains mais nous sommes ravis de voir que Playground Games pensent à tous les joueurs/joueuses. Et la petite cerise sur le gâteau, c’est le petit rappel à Forza Horizon 4 car vous êtes présenté comme la Superstar du Royaume-Uni.

forza-horizon-5-gp_6142993

Pour vous parler de ce titre, je ne sais pas où commencer tellement il y a des choses à vous raconter. Mais, je me lance et m’en vais vous parler de votre nouveau terrain de jeu, le Mexique. La carte est grande, très grande. C’est à ce jour, la plus grande carte d’un jeu Forza Horizon et pourtant un air de déjà vu persiste. Oui, la carte mexicaine ressemble à s’y méprendre à la carte du Royaume-Uni. Nous retrouvons la ville à peu près au même endroit, tout comme les régions côtières. En soi, ce n’est pas un mal de se sentir d’une certaine manière en terrain connu, mais cela peut sembler un peu facile venant d’un studio du calibre de Playground Games.

Cela étant, de nouvelles régions ont vu le jour comme les déserts et Mexique oblige, il y a énormément de zones boisées plus ou moins denses. Quoi qu’il arrive, cela reste un vrai plaisir de parcourir ces routes exceptionnelles. Et si jamais les routes vous ennuient vous pourrez vous déplacer grâce aux voyages rapides. Mais, pour cela, il faudra trouver les panneaux qui les débloquent et payer votre voyage. Certes, les crédits ne sont pas rares dans le jeu mais je vous conseille grandement de conduire, c’est grisant et surtout, les paysages sont superbes.

Oui, le jeu est beau, très beau que ce soit sur Xbox Séries X/S ou sur Xbox One, ce titre est absolument bluffant. Jamais un pays n’a été aussi beau sur consoles. Les routes fourmillent de détails tout comme les décors. C’est un vrai plaisir d’aller à la rencontre des temples aztèques ou des bords de mer. Et c’est un pur bonheur de traverser les tempêtes de sable qui se présentent à nous tant elles ont été retranscrites à la perfection. Tout a été fait pour nous immerger au maximum dans le Mexique mais également dans la culture mexicaine. En effet, Ramiro, notre guide dans le jeu, nous parlera très régulièrement des spécificités culturelles de ce joli pays. Il va nous parler pêle-mêle de la famille, des rites, des religions et des croyances. Vous en apprenez énormément sur cette culture. Comme quoi, le jeu vidéo sert aussi à apprendre des choses.

forza-horizon-5-gameplay-xbox-series

Bon, et si nous parlions maintenant des courses et des véhicules qui composent ce nouveau titre ? Commençons par les véhicules, il y en a plus de 500 à collectionner. Nous irons de la Porsche Carrera à la Mercedes AMG en passant par l’Ariel Nomad. Il y en a pour tous les goûts. Bien entendu, ce ne sera pas si simple de compléter à 100% cette longue liste. Il faudra montrer vos talents de pilote pour les gagner, dépenser des crédits ou compter sur la chance pour en avoir lors des tirages et Super tirages.

La maniabilité des bolides est fidèlement reproduite. Aucune ne se conduira de la même façon et chacune sera adaptée à une course ou à une surface en particulier. Nous sommes dans un pays plus exotique que la dernière fois donc les véhicules avec des pneus tout-terrains seront parfois vos meilleurs alliés. Attention toutefois à bien prendre en compte les petites notes à côté de vos voitures car certaines sont de véritables savonnettes alors qu’elles ne l’étaient pas dans l’ancien (et je sais de quoi je parle, j’ai fini Forza Horizon 4 il y a moins de 6 mois). Ce petit contretemps est un peu incompréhensible et je ne serais pas surpris de voir les développeurs sortir un patch correctif très rapidement.

3283879_scrmax

Les courses et épreuves qui vous attendent sont nombreuses et variées. Bien entendu, c’est sans surprise que nous retrouvons bon nombre d’épreuves déjà vues dans les précédents jeux. Mais elles fonctionnent et sont appréciées des joueurs, alors pourquoi changer une équipe qui gagne ? Outre les courses sur route, les courses sur terre, les courses de rue, nous avons droit cette année à des courses de cross-country où plusieurs catégories de véhicules vont s’affronter. Nous retrouverons également les radars, les zones de drift ou encore les zones de vitesse. Avec les histoires d’Horizon disséminées un peu partout, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer. 

La nouveauté vient de l’histoire principale de Forza Horizon 5 qui vous demandera d’installer des antennes du Festival dans différents endroits. Cela permet de débloquer de nouvelles épreuves, des nouveaux morceaux de l’histoire mais elles permettent surtout, pour ceux que ça agace de rouler, d’être plus près des épreuves. Chaque antenne est liée à un type d’épreuve et ce système est bien implanté dans l’histoire, nous nous laissons très vite prendre au jeu de tout débloquer. 

Evoquons enfin le nouveau système de Distinctions. Ces dernières vous seront attribuées en faisant les courses (et en les gagnant), en trouvant les panneaux Danger ou en débloquant des zones. Il vous sera alors attribué des points. Ces points serviront à débloquer l’histoire et sur certaines distinctions, vous pourrez avoir des cadeaux comme des voitures, des équipements ou des phrases pour le Forza Link du multijoueur.

Mais, suis-je bête, nous n’avons pas parlé de tout, nous avons oublié le multijoueur ! Ce dernier est intégré au sein même du jeu, nous pouvons même dire qu’il fait parti de l’essence même de Forza Horizon. Il vous permet notamment de vous confronter aux drivatars de vos amis ou membres de votre club. Mais, vous avez aussi des courses multijoueur très disputées ou des épreuves plus folkloriques comme l’Eliminator ou le Forzathon, ces dernières étant bien connus des fans.

9/10
Forza Horizon 5 est plus qu'une réussite. Il est le jeu que tous les fans de la licence attendaient. La carte est grande, le monde est beau et les épreuves sont conviviales et très rythmées. Attendu comme le messie, il est à la hauteur de nos attentes. Certes, nous pourrons lui reprocher des menus détails mais qui ne gâcheront en rien l'aventure qui nous attend en terre mexicaine. Arriba, arriba !

+

  • Graphiquement sublime
  • Carte très vaste
  • Nombre de véhicules conséquent
  • Des épreuves à foison...
  • ... Et variées
  • Multijoueur solide

-

    • Carte qui ressemble un peu au Royaume-Uni
    • Certaines voitures trop glissantes
    • Et c'est tout !