Jeux

LEGO Rock Band

Musique | Edité par Warner Bros Interactive Entertainment

3/5
360 : 05 novembre 2009
18.12 à 09h09 par |Source : http://www.xbox-mag.net/

Test : LEGO Rock Band sur Xbox 360

Après un The Beatles Rock Band réussi et en attendant Green Day Rock Band, Harmonix nous sort une version LEGO de sa célèbre franchise. Si au demeurant, l’annonce pouvait faire sourire, force est de constater qu’il est difficile de comprendre comment une telle idée a pu germer dans l’esprit des développeurs.

Brique-o-lage musical

Sorti le 26 novembre dernier, LEGO Rock Band se veut être le concurrent direct de Band Hero en voulant convaincre le grand public de se mettre aux instruments en plastique, au grand dam de leurs voisins. Mais à l’inverse de son concurrent direct, LEGO Rock Band n’a bénéficié d’aucune promotion… A croire que c’est une tradition chez Harmonix – après un plan marketing inexistant pour Rock Band 2 – de ne pas vouloir vendre son produit. Disponible uniquement en jeu seul et proposé à 50 €, LEGO Rock Band part sur de bonnes bases mais une énième suite d’un jeu à succès ne signifie pas forcément que le jeu est du même acabit. Explications en détail dans le test.



LEGO Rock Band est un Rock Band pur jus. On peut toujours s’amuser à personnaliser son groupe et de ce côté-là, la partie customisation du groupe est dans la veine des jeux LEGO avec toujours la possibilité de faire des combinaisons impropables. On passera ainsi un peu de temps à construire son groupe même si Rock Band 2 est de ce côté-là bien plus riche. Les modes de jeu sont d’ailleurs les mêmes que son aîné au point d’en reprendre la même interface. Le jeu dispose du mode World Tour, qui sera ici agrémenté d’un scénario probablement écrit sur un post-it avant le pressage du jeu tant il est inutile. Tout comme The Beatles: Rock Band, les arrières plans durant la partie sont variés mais là où ils étaient intéressants dans le jeu dédié aux Fab Four, les célèbres briques danoises proposent un semblant d’histoire avec des immeubles qui explosent ou des fantômes qui s’échappent d’un manoir, si bien que l’on préfèrera se concentrer sur sa partition plutôt que d’y jeter un oeil. Difficile alors d’y voir quel est l’intérêt des LEGO dans un Rock Band. Mais LEGO Rock Band est avant tout un Rock Band, et à l’instar de ses confrères, il dispose d’un gameplay imparable. La playlist n’est pas en reste et a le mérite d’être variée. Alors certes, il n’y a que 45 morceaux et il faudra dépenser 800 MSP si l’on veut les exporter sur Rock Band 2, mais elle a – on le répète – le mérite d’être variée. On retrouvera ainsi le thème de Ghostbusters, du Queen, du David Bowie ou du Iggy Pop (tout trois modélisés version LEGO) côtoyer Good Charlotte, P!nk ou The All-American Rejects. La playlist plaira donc aussi bien aux ados qu’aux parents. Il est cependant regrettable de voir que certains morceaux figurent déjà dans d’autres jeux du genre, surtout que le faible nombre de titres obligera le joueur à enchaîner souvent les mêmes chansons.



Brique à couacs

Si la playlist de LEGO Rock Band est variée, on peut en dire tout autant sur les défauts du jeu. La très bonne idée de pouvoir jouer avec quatre instruments identiques lancée par Guitar Hero 5 est absente et il faudra se contenter du schéma traditionnel de jeu en groupe avec un joueur par instrument : il faudra donc trouver un volontaire pour jouer le bassiste, casting encore plus difficile dans la mesure où le jeu n’est pas jouable en ligne ! Oui vous avez bien lu, le jeu se prive d’un mode online et pour un jeu musical (voire un jeu multijoueurs tout court), c’est tout simplement impardonnable. Sorti à une semaine d’intervalle de LEGO Indiana Jones 2, lui aussi dépourvu du jeu en ligne, il semblerait que Traveller’s Tales se soit contenté du minimum syndical pour ces deux opus. Dommage.Le fameux décompte qui apparaît après avoir mis la pause histoire de ne pas perdre le nord en plein morceau qui figurait dans The Beatles: Rock Band a aussi pris congé. Ce n’est en revanche pas vraiment nécessaire vu que le jeu ne sanctionne pas le joueur lorsqu’il fait des fausses notes à répétition et qu’il y a un mode Super Facile.



Le jeu semble avoir été bâclé en ce qui concerne l’orthographe car les fautes de français sont nombreuses : entre “setliste” ou “impéccable”, il semble que le jeu ait été traduit à la va-vite. Enfin, comble de l’ironie, certains morceaux téléchargés sur les anciens Rock Band rendent le disque illisible pour des raisons inconnues. Ainsi, il ne sera pas surprenant de voir que sur un pack de morceaux achetés (le pack Oasis par exemple), seuls deux morceaux sur trois sont jouables. En espérant qu’un patch sorte très rapidement pour rectifier le tir, le Rock Band Music Store quant à lui est tout à fait en état de marche, au cas où vous voudriez dépenser quelques points Microsoft. Il faudra toutefois noter que dans cette boutique, les morceaux téléchargeables seront uniquement les morceaux jugés compatibles avec l’esprit LEGO. Il sera donc impossible de voir ses LEGO beugler du Metallica.

LEGO Rock Band cumule les défauts et l’on en viendrait presque à comprendre le manque de promotion autour du jeu. Malgré tout, le gameplay toujours efficace de Rock Band est conservé et les aficionados de la franchise y verront un bon gros disque tout plein de DLC. Sans être mauvais, le jeu dispose de trop de défauts pour être qualifié d’achat indispensable. Le grand public peut quant à lui facilement oublier ce LEGO Rock Band, beaucoup trop pauvre et sans identité précise, et lui préféreront donc Rock Band 2 qui offre un contenu beaucoup plus varié. En espérant que Activision ne sorte pas un Guitar Hero Playmobil, LEGO Rock Band sera donc on l’espère un one shot et que les jouets de notre enfance resteront dans le grenier.

+

  • Le gameplay de Rock Band
  • La tracklist variée
  • La personnalisation de son groupe Made in LEGO

-

    • L’absence de mode online
    • Le faible nombre de morceaux
    • Certains DLC incompatibles
    • Les lourdeurs de Rock Band ont été conservées
    • Pas mal de fautes de français
    • Le prix de l’exportation des morceaux sur Rock Band

Fiche succès

Sur le même thème