Jeux

Moon Diver

Beat them'all | Edité par Square Enix | Développé par Feelplus

4/5
360 : 04 mai 2011
04.05 à 09h17 par - Rédacteur |Source : http://www.xbox-mag.net

Test : Moon Diver sur Xbox 360

Annoncé comme la suite spirituelle de Strider, un titre sorti sur 1989 et porté sur de multiples supports, Moon Diver débarque sur le Xbox Live Arcade avec la volonté d'être aussi bon que son illustre prédécesseur. Une volonté à double tranchant qui pourrait lui permettre de décrocher la lune d'un côté, mais également de s'écraser violemment devant vingt-deux années d'évolutions vidéoludiques.

Face cachéeComparé tout au long de son développement à Strider, maintenant que Moon Diver est disponible on peut logiquement se demander si cette comparaison était légitime tant les deux titres ne se ressemblent en rien. Alors forcément la présence de Koichi Yotsui à la tête des deux projets a permis d’emprunter quelques raccourcis rapides et d’entretenir l’amalgame, mais à y regarder de plus près c’est bien l’un des seuls points communs que partagent les softs. Que ce soit du côté la direction artistique ou même du côté du gameplay, on ressent bien la grosse vingtaine d’années qui les sépare, et heureusement me direz-vous. Ici il vous faudra choisir un personnage parmi les quatre ninjas disponibles pour ensuite vous lancer dans une aventure longue de douze chapitres entièrement jouables aussi bien en solo qu’en coopération avec trois autres compères. Ce mode offre d’ailleurs la meilleure expérience de jeu en dépit d’un manque de lisibilité qui peut parfois survenir, surtout lorsqu’un autre joueur a décidé de prendre le même personnage que vous.

Une approche simple sur le papier qui rappelle les beat’em all les plus classiques mais qui contraste avec la volonté de Moon Diver de se différencier de ce qui existe déjà dans le genre. Une intention louable mais difficile à mettre en œuvre finalement. Premier axe de différenciation : le chara-design bien particulier des protagonistes qui en freinera certainement plus d’un. Un choix critiquable qui s’oriente vers un style manga psychédélique au goût particulier, à l’image de votre ennemi principal Faust, véritable bobo mélancolique au charisme discutable. Heureusement que le reste du bestiaire est hautement plus crédible et surtout très diversifié, un point qui ne joue pas en faveur de la cohérence de l’ensemble. S’y ajoute un nombre assez limité de boss à affronter. Le titre de Feelplus lorgne également du côté des jeux de plateforme purs et durs et devrait en revanche combler les amateurs du genre. Entre double-sauts, accrochages à des parois verticales ou horizontales, accès à des zones secrètes, récupération d’items ou simplement élimination d’ennemis, tout se fera avec une certaine classe.Fait Diver ?Côté scénario, vous vous retrouverez balloté entre Barcelone, l’Océan Atlantique ou encore l’Amérique du Nord, avec pour unique but d’éradiquer les nombreuses vagues d’ennemis sur une Terre post-apocalyptique ; difficile d’en dire plus sur le scénario tant celui-ci est brouillon et bénéficie d’une narration à la limite du compréhensible. Mais soit, une fois lancé dans les niveaux, la question du scénario ne se pose plus et seules votre dextérité et votre habileté au combat comptent. De ce côté là Moon Diver se surpasse en proposant un gameplay simple mais surtout très efficace. Ainsi vous alternerez entre attaques, sauts (et double-sauts donc) mais également coups spéciaux, pour des affrontements souvent nerveux. Les habitués du rush devront en revanche se faire une raison puisque s’il est possible d’effectuer plusieurs parties de niveaux sans avoir à éliminer le moindre ennemi, d’autres endroits vous obligeront à jouer de votre épée sans quoi c’est la mort assurée. C’est d’autant plus vrai que quelques niveaux sont bourrés de machines au laser dévastateur qu’il est bien difficile d’esquiver. D’autre part, certains passages vous obligeront à éliminer la vermine présente dans les lieux afin de continuer votre progression.

En plus de cela, chaque ennemi abattu vous rapportera des points d’expérience et il sera alors possible d’augmenter trois critères bien distincts de votre ninja. Sachant que certains personnages privilégient plutôt la magie, les points de vie, la force ou aucun des trois, vous comprendrez vite que le choix du personnage à incarner sera donc déterminant selon votre façon de jouer. Difficile alors de se la jouer petit bras, et bien souvent il faudra faire et surtout refaire certains niveaux afin d’être à la hauteur dans les suivants. Pour résumer, le leveling est nécessaire pour espérer voir le bout de Moon Diver. C’est un élément d’autant plus important que votre mort – ou la mort de votre équipe – vous obligera à reprendre le niveau en cours depuis le début puisque les développeurs ont fait le choix de ne pas inclure de point de passage. Un choix judicieux qui apporte une dose de challenge mais quelques fois frustrant, surtout lors du dernier niveau long d’une quarantaine de minutes.Pour vous aider dans votre quête, vous aurez tout de même la possibilité d’obtenir des AL (Attaques Lunaires). Dispersées dans les différents niveaux et parfois bien cachées, elles vous permettront d’altérer l’état des ennemis (paralysie par exemple), de lancer des attaques en solo, ou bien combinées avec vos partenaires et surtout de remplir votre jauge de santé en échange de quelques points de magie. Une façon de diversifier un peu plus le gameplay d’un titre qui mise tout sur la souplesse d’exécution et donc le fun immédiat. Un pari réussi tant le titre de Square-Enix parvient à embarquer le joueur instantanément dans un univers pourtant assez pauvre et loin d’être la claque graphique attendue. Côté bande sonore, le thème de l’écran titre fait dans l’ultra glauque et transmet un certain malaise au joueur, un sentiment qui disparait rapidement une fois le jeu lancé avec des musiques qui collent parfaitement avec la débauche d’action offerte par Moon Diver. On pourra également se satisfaire de la durée de vie du titrequi s’en tire plutôt bien grâce notamment à la nécessité de faire du leveling mais on regrettera tout de même de voir l’éditeur planifier plusieurs contenus additionnels pour compléter l’expérience. A ce sujet, un cinquième personnage nommé Silence devrait faire son apparition sur le Marketplace avec pour atout des statistiques de base bien supérieures aux autres personnages. Idéal pour ceux qui n’ont pas le temps de faire et refaire les mêmes niveaux, même si à défaut de temps, il faudra y mettre un peu d’argent.

http://www.dailymotion.com/video/xhv9y0
Comme Castlevania : Harmony of Despair le fût l'an passé, Moon Diver est un titre à la saveur particulière. S'il possède d'innombrables défauts tant sur le côté narratif que sur le côté artistique, il n'en reste pas moins un excellent titre où seule l'action prévaut. Bien nerveux comme il faut en solo, en multijoueur le titre de Feel Plus prend encore une autre ampleur et permet réellement de passer de très bons moments grâce notamment à un gameplay relativement simple mais sacrément efficace.

+

  • Prise en main immédiate
  • Combo plateforme/beat'em all plaisant
  • Excellente durée de vie
  • Coopération jusqu'à 4

-