Jeux

NBA 2K22

Sport | Edité par 2K Sports | Développé par 2K Games

9/10
One : 09 septembre 2021 Series X/S : 09 septembre 2021
04.10 à 09h56 par

Test : NBA 2K22 sur Xbox One

Dream Team !!!

Cette année, la NBA fête ses 75 ans. 75 ans de stars, de dunks et de trois points. A quelques jours de la reprise de la saison régulière, penchons-nous sur l'unique jeu de basket du marché, NBA 2K22. Malgré l'absence de concurrence, nous lançons avec fébrilité le jeu tout en nous posant beaucoup de questions. Le jeu est-il à la hauteur ? 2K s'est-il endormi sur ses lauriers ? Quelles seront les nouveautés de cette année ? C'est une fois la manette en main que nous aurons toutes ces réponses.

Depuis quelques années, NBA 2K avait tendance à s’endormir sur ses lauriers. Le jeu était quasi identique d’année en année et les joueurs commençaient sérieusement à se lasser de ne constater aucune véritable évolution. Au moment de sortir son premier titre réellement next-gen, 2K a entrepris de faire des changements. Et ces derniers sont présents dans les modes de jeux. En parlant de modes de jeux, le titre se veut toujours aussi complet. Nous allons retrouver le mode MyTeam qui permet de créer notre propre équipe à partir de stars, le mode Dynastie qui permet de gérer une franchise (nom donné aux équipes de la NBA) et le mode Carrière qui vous plonge dans la peau d’une future star des parquets.

NBA-2K22-FIRST-LOOK-LUKA-DONCIC-scaled

Si le mode Dynastie ne convainc pas à 100% en raison de sa longueur et de la lourdeur de sa gestion, les autres modes sont les monstres qui posent les bases de ce jeu. Mais, revenons un instant sur le mode Dynastie. Ce dernier vous met donc aux commandes d’une franchise de la NBA et vous invite alors à tout gérer. Oui, j’ai bien dit tout. Des transferts (ou Drafts) aux salaires en passant par les séances d’entraînement et l’image de votre équipe, rien n’est laissé au hasard. Ce mode est vraiment très complet, voir même trop complet. Avant de vous lancer pleinement dans les matchs, vous aurez énormément de choses à gérer. Clairement, nous sommes plus dans un jeu de gestion qu’un jeu de basket.

Le mode MyTeam s’apparente au mode FUT (Fifa Ultimate Team) de Fifa, mais en mieux. Ici, nous avons encore une fois des modes dans le mode. Différents types de matchs vous attendent comme des trois contre trois ou un mode où vous devrez affronter toutes les équipes de la NBA. Cette diversité permet d’éviter l’ennui. Mais, la grosse nouveauté de ce mode sont les saisons. En effet, 2K a entièrement repensé le système de saison. Avant, le jeu proposait une seule saison avec des objectifs parfois surréalistes à accomplir pour déloquer un joueur ou un logo. Là, les saisons sont plus courtes et les objectifs réalisables. Cette petite nouveauté peut paraître anecdotique voir copiée sur d’autres titres mais elle apporte une énorme plus-value à ce mode très joué.

apps.27787.13528939670494828.2a6ee567-43e5-4609-a152-8e52a1477c23

Parlons maintenant du gros morceau, le mode Carrière. Comme d’habitude, vous allez créer votre joueur pour en faire une superstar du basket, l’égal d’un Kobe Bryant ou d’un Michael Jordan. C’est un mode connu et reconnu pour la plupart des joueurs. Mais ici, nous ne démarrons plus la veille de la draft (système de transfert des jeunes joueurs aux Etats-Unis) mais quelques années avant. Avant d’être drafté, vous allez devoir passer par l’Université et la G-League. La G-League est l’antichambre de la NBA comme la Formule 2 est l’antichambre de la Formule 1. Comme dans les autres compartiments du jeu, des nouveautés importantes sont à mettre au crédit de ce mode. Tout d’abord, vous. Tout le monde reconnaît votre talent de basketteur mais vous vous obstinez à être une star influente des réseaux sociaux (ah quand la réalité rattrape le jeu vidéo !). Après moults réflexions, vous reprenez le chemin des parquets pour devenir THE star. La nouvelle ville est plus grande, plus belle et plus riche. De nombreuses activités vous attendent comme des rencontres de sponsors, des matchs ou des séances de dédicaces. Car oui, vous allez devoir concilier vos deux passions. Ce petit changement apporte un énorme plus à ce mode déjà très complet. Certes, cela peut paraître un peu plus long (et c’est réellement le cas) mais le réalisme l’emporte. 2K a vraiment mis l’accent sur la diversité là aussi pour éviter aux joueurs de s’ennuyer. Votre vie ne dépend que de vous et de vos choix.

Pour finir avec les modes de jeux, il faut savoir qu’un nouveau a vu le jour, le mode W-League. Ce mode est une sorte de mode Carrière mais au féminin. Le basket féminin est en plein essor au USA et il était de bon ton de présenter un mode comme celui-ci qui apporte de la fraîcheur car vous vous rendrez vite compte que les femmes sont plus subtiles que les hommes, surtout dans leur façon de jouer.

1626793572-9393-capture-d-ecran

Et si nous parlions maintenant des graphismes ? Comme tous les ans, le titre nous en met plein les yeux. L’ambiance des salles, la modélisation des joueurs, les ralentis, l’ambiance de la ville, tout est fait pour que vous soyez complètement investi dans votre match. Si vous suivez un tant soit peu la NBA, vous remarquerez très vite que tous les joueurs sont ressemblants et qu’aucun n’a été oublié au moment de la modélisation. Les salles ont une ambiance exceptionnelle et si vous coupez les commentaires (en anglais, of course), vous ressentirez pleinement la pression de jouer à domicile mais également la pression de jouer loin de votre base. Nous sommes en présence de l’un des plus beaux jeux de cette nouvelle génération, du moins au niveau du sport. 2K maîtrise parfaitement son sujet. Cependant, le titre n’est pas exempt de reproches notamment sur les ralentis. Nous constatons certains bugs de collision si nous regardons certains actions d’un peu plus près. Mais, dans le feu de l’action, cela ne se voit pas. Il faut vraiment être pinailleur pour trouver et fustiger ces petits et légers bugs.

apps.54044.13528939670494828.2a6ee567-43e5-4609-a152-8e52a1477c23

Apporter des changements aux modes de jeu et proposer des graphismes réalistes, c’est bien mais qu’en est-il de la prise en main ? Connu pour être difficile de naissance, NBA2K ne se laisse pas facilement dompter mais cette nouvelle monture se veut plus accessible. De ce fait, dès les premiers matchs, vous prendrez du plaisir. Si vous avez joué au précédent opus, vous aviez déjà senti la différence. Ici, elle est de nouveau là et l’accessibilité et le gros point fort de ce titre. Jouer à NBA 2K22 est un pur bonheur. Nous trouvons nos marques et très vite les paniers s’enchaînent. Attention, n’allons pas jusqu’à dire que vous allez être un pro dès le départ mais les commandes de bases comme tirer, sauter au rebond, contrer, dunker sont acquises rapidement. Surtout que la fameuse barre de tir est toujours présente, elle vous permet de savoir si votre est bien exécuter et si ce dernier a une chance de rentrer.

En revanche, pour devenir le maître, il vous faudra apprendre et appliquer des techniques plus complexes comme le alley-oop, l’écran ou les passes aveugles et là, ce sera une autre histoire car même si vous connaissez les combinaisons de boutons, les sortir en match est une autre paire de manches. Ce titre propose un challenge pour les initiés et une découverte agréable pour les nouveaux venus. Oui, mais bon, ce n’est pas des nouveautés tout cela, c’est de l’acquis me direz-vous. On y arrive aux nouveautés, pas de panique. La grosse amélioration du gameplay se situe au niveau de la défense. De nouvelles stratégies sont apparues et de nouveaux mouvements défensifs également. Aujourd’hui, plus question de faire du Run And Gun (Cours et Tire en français), il va falloir construire et trouver la faille et surtout en moins de 24 secondes sous peine de perte de balle.

9/10
2K a su encore une fois trouver la bonne recette pour proposer un jeu de très grande qualité. Rester sur ces acquis ne semble pas être à l'ordre du jour. Alors, certes, c'est le seul jeu de basket présent sur Xbox mais nous savons pourquoi et comment il a écrasé la concurrence. Ce jeu s'adresse à tout le monde, initiés, novices, gamer d'un soir. Aujourd'hui, il faudrait être fou pour s'aventurer sur le terrain de basket et tenter de proposer une alternative à NBA 2K. Ce titre est surement le jeu de sport de l'année.

+

  • Graphiquement très réussi
  • Contenu riche
  • Gameplay accessible
  • Ambiance réussie
  • Plein de nouveautés qui renouvellent l'expérience

-

    • Quelques petits bugs de collision
    • Pas de concurrence donc pas de point de comparaison