Jeux

Roundabout

Arcade | Développé par No Goblin

2/5
One : 20 février 2015
15.03 à 16h46 par

Test : Roundabout sur Xbox One

Pour leur premier jeu, les développeurs de No Goblin - un studio formé par d'anciens développeurs de jeux tels que Destroy All Humans! ou The Gunstringer - nous invite avec Roundabout à prendre en main une limousine plutôt originale qui tourne constamment sur elle-même ! Un gameplay à la fois fun et énervant qui ne manquera pas de rendre fou les moins calmes d'entre vous, le tout dans un univers inspiré par les films de série B des années 70.

Situé en 1977, Roundabout raconte l’ascension vers la gloire de Georgio Manos, sans doute le chauffeur de limousine tournante le plus connu au monde. Ponctué de diverses cinématiques mettant en scène des acteurs filmés dans le véhicule, il nous est demandé d’amener – par tous les moyens - à destination les clients en anticipant la rotation de l’engin pour se faufiler autour des obstacles et des immeubles. Le gameplay est donc plutôt technique sous son aspect délirant, et on s’y amuse même si, par moment, le pétage de plombs se fait tout proche tellement il n’est pas rare de s’encastrer contre les obstacles environnants malgré nos efforts pour diriger l’engin. L’univers est en tout cas totalement loufoque et assumé. Du scénario en passant par les acteurs, Nous nageons du début à la fin dans le grand n’importe quoi. Il faut souligner que le titre est intégralement en anglais, ce qui est dommageable puisque seuls les bilingues comprendront réellement les délires de l’histoire.

 Roundabout_2

L’univers ubuesque se retrouve jusqu’aux différentes capacités à débloquer durant l’aventure pour notre limousine, comme le fait de pouvoir rouler, ou plutôt «tourner», sur l’eau. Du grand n’importe quoi, nous vous le disions ! Des klaxons débiles, paquets de cash et d’autres items sont à trouver sur la carte du jeu. Des peintures et autres éléments de personnalisation extravagants peuvent également être achetés. La taille de la carte, assez correcte pour un jeu indépendant, se divise en trois zones que l’on découvre assez rapidement puisque le jeu se termine une première fois en seulement deux petites heures, ce qui est bien trop court. Il restera cependant des objectifs secondaires, moins intéressants que l’histoire principale, à exécuter, et les divers objets cachés sur la carte à retrouver qui font office de cache-misère afin de rallonger un petit peu artificiellement cette durée de vie très pauvre.

« Le gameplay est donc plutôt technique sous son aspect délirant, et on s’y amuse même si, par moment, le pétage de plombs se fait tout proche »

Les musiques et effets sonores remplissent leurs rôles correctement. Les graphismes sont basiques mais l’intérêt se situe particulièrement autour du concept délirant qui pourra plaire à certains. Un jeu qui cible un public aimant les OVNI vidéo-ludiques bizarroïde et comprenant un minimum l’anglais pour en apprécier chaque dialogue et n’ayant pas peur d’un gameplay farfelu qui tourne dans tous les sens. La faible durée de vie et l’absence de multijoueur font partie des défauts que tout homme sensé aura du mal à pardonner. Si participer à une tournante de deux heures en limousine dans l’enfer de la ville vous tente, en écrasant de pauvres piétons et esquivant divers obstacles dans une ambiance folle, alors ce Roundabout peut être fait pour vous. A condition de ne pas être refroidi par la barrière de la langue anglaise et aimer le côté cinématographique année 70 des missions qui fait partie intégrante des cinématiques du jeu. Un jeu qui tourne en rond mais qui pourra amuser tout de même pendant un certain temps.

2/5
Si participer à une tournante de deux heures en limousine dans l'enfer de la ville vous tente, en écrasant de pauvres piétons et esquivant divers obstacles dans une ambiance folle, alors ce Roundabout peut être fait pour vous. A condition de ne pas être refroidi par la barrière de la langue anglaise et aimer le côté cinématographique année 70 des missions qui fait partie intégrante des cinématiques du jeu. Un jeu qui tourne en rond mais qui pourra amuser tout de même pendant un certain temps.

+

  • Ambiance loufoque et délirante
  • Les cinématiques et l'histoire
  • Un gameplay amusant...

-

    • ..mais parfois bien lourd
    • Trop court
    • Intérêt et contenu plutôt limités au final