Jeux

Soccer Slam

Sport | Edité par Sega | Développé par Blackbox

4/5
360 : 11 octobre 2002
05.10 à 01h17 par - Rédacteur

Test : Soccer Slam sur Xbox

Toi qui recherche la simulation ultime, passe ton chemin !! Ici, point de gestes réalistes, ni de représentations 3d de tes stars préférées et encore moins de choix de formations aussi complexes qu'ennuyeuses pour le non-averti. Sega Soccer Slam, c'est du fun à l'état pur. On laisse le fair-play aux vestiaires, on sort les crampons de 21mm et en route pour des parties endiablées seul ou à plusieurs pour un délire sport/arcade perdu de vue depuis les premières éditions de NBA Jam et consorts.

Alors, exclu ou pas exclu ??

Et oui, il faut le savoir, à la base ce Sega Soccer Slam devait être une exclu GameCube mais par je ne sais quel miracle (une malette pleine de billet tombée du ciel ?), le jeu se trouve porté sur xbox et bénéficie en plus de quelques bonus pas piqués des hannetons comme de nouveaux joueurs à débloquer. Plutôt sympa quand on voit la politique de portage de la firme au hérisson, sur ps2 notament (f355, crazy taxi 1 etc).

Interdit aux Rémis !

Une fois n’est pas coutume, je vais commencer par les défauts du jeu, si tant est qu’on puisse lui en trouver. Premièrement, le jeu peut déplaire aux réfractaires du ballon rond, car même s’il s’agit d’arcade pure et dure, le principe reste identique et pourrait rebuter ceux qui ne voient dans le foot que des milliardaires en short ou des représentants en téléphonie mobile. Deuxio, pour apprécier la quintessence de Soccer Slam, il faut des amis, et si possible des qui aiment le foot et qui ont des manettes. Donc sachez que si vous êtes seuls à 15 km à la ronde avec pour seule compagnie vaches et moutons, vous passez à côté d’une grande partie du jeu, tout comme il serait aberrant de jouer seul à Mario Party ou Mario Kart.

Au niveau de la réalisation, pas de défaut majeur si ce n’est que les couleurs ne flashent pas assez à mon goût, mais c’est très facilement corrigé en poussant les couleurs de votre télé un peu plus haut, ce qui donne une fraîcheur au jeu bienvenue.

Simplicité = efficacité

Avant la technique, c’est le gameplay qui doit faire d’un jeu arcade un best seller ou une daube qu’on range au placard après 2 parties. Et de ce côté, Soccer Slam casse la baraque. je veux dire par là que même un bébé manchot et borgne est capable de scorer et d’utiliser toutes les techniques du jeu sans aucun problème. La prise en main se fait en 5 mn chrono et le fun est immédiat. Un bouton pour shooter (avec jauge), un pour passer et un pour tacler, tout est là ou presque. Avec ça on s’amuse déjà pas mal avec des une-deux, centres et reprises de volées dignes de Shaolin Soccer (du talon ou du fessier, peu importe tant que ça pète et que ça va au fond), mais c’était sans compter sur les coups spéciaux et autres killer kicks. En effet, chaque action faite sur le terrain (passes, tirs, buts, tacles…) rapporte des points sous forme de combos, points qui remplissent petit à petit une jauge, qui une fois au max permet d’effectuer un killer kick. Le killer kick (ou coup de pied du tueur pour les anglophobes) c’est le shoot de la mort qui tue, avec bullet-time et pendant lequel on dirige une petite cible dans le but pour mieux s’y retrouver. Bref c’est super puissant comme tir. D’autres variantes sont possibles et on s’amuse comme un malade à les découvrir.

Niveau gardiens de but, le système est aussi très simple et bien trouvé (on est chez Sega quand même). Ces derniers ont une armure qui se désagrège à chaque tir violent reçu, diminuant peu à peu leurs performances mais qui se recharge après chaque but. On peut donc élaborer diverses tactiques visant par exemple à martyriser un gardien en le fusillant sans chercher à viser pour marquer plus facilement après.

Mr Propre Mr Propre tout nouveau super brillaaaant !!!

Côté réalisation, c’est du tout bon sans toutefois vraiment exploiter la xbox comme on pourrait l’exiger d’une machine aussi puissante. Je serais tenté de dire que pour un jeu typé arcade comme Soccer Slam, et qui plus est un jeu de foot, ce n’est peut-être pas la peine d’en demander plus. Les joueurs et stades (avec public en full 3d siouplé) sont très bien modélisés et encore mieux animés, le tout sans aliasing ni ralentissement (ni bump-mapping diront certains…). Ce qui frappe et enchante dans Soccer Slam c’est le design du jeu. Des menus en 2d style comics aux joueurs eux-mêmes, c’est excellent. Le character design est splendide et les joueurs sont tous très différents, tant graphiquement que musicalement (voix et thèmes musicaux). Les expressions faciales par exemple sont ultra détaillées, sans évidemment atteindre le niveau d’un Zelda GC, mais c’est très joli quand même.

Pour ce qui est de la bande son, les musiques sont entraînantes (par thèmes suivant le personnage qui marque etc) durant le jeu mais s’oublient vite une fois la partie finie. Les voix sont super marrantes et mention spéciale aux commentaires, hilarants (jeux de mots, hurlements…) même si j’ai pas tout pigé, version U.S. oblige. Bref du tout bon, là encore rien à dire.

C’est bon, mais est ce que c’est long ?

La durée de vie du soft est, je ne vous le

cache pas, assez liée au fait que vous ayez des amis ou pas. Si oui, aucun

problème, on ressort souvent le jeu pour quelques parties endiablées entre fous

furieux bavants et hurlants. Dans le cas contraire, la durée de vie reste tout à

fait honnête avec nombre de personnages, d’équipes et de stades à débloquer,

mais j’avoue que le plaisir est moindre. Il sera de bon ton d’avoir alors un

autre jeu sous la main, histoire d’éviter que la lassitude ne

s’installe.

C'est donc avec un immense plaisir que j'ai découvert Soccer Slam alors que je pensais ne jamais pouvoir en profiter (n'ayant pas de GC). Le jeu est en tous points réussi et il serait vain que d'essayer de lui trouver des défauts qu'il n'a visiblement pas. Peut-être à la longue pourra-t-on déplorer un léger manque de variété dans les gestes disponibles mais là je chipote. La seule chose qui pourrait vous empêcher de goûter à Soccer Slam serait de ne pas aimer le foot et encore. Le 15 final me parait être la bonne moyenne entre l'excellence du jeu à plusieurs et le plaisir qu'on en retire d'y jouer seul pour débloquer les suppléments de cette version xbox. Rendez-vous le 10 octobre pour la sortie en france.

+

    -

      • Beaux dans l'ensemble, mais les couleurs n'éclatent pas assez pour un jeu du style.
      • Impeccable. Tout juste peut-on regretter un manque de coups farfelus à long terme.
      • On le ressort souvent pour une petite partie entre amis. Seul c'est un peu court, mais on s'amuse c'est le principal.
      • Commentaires amusants et survoltés, musiques un peu discrètes.
      • Un jeu amusant, et maintenant trouvable à très petit prix. A moins de 15€ c'est une affaire en or, surtout quand on a 4 manettes et autant d'amis sous la main.
      • Excentrique et fluide, il ne manque que quelques gestes spéciaux de plus pour que ce soit parfait.

    Sur le même thème