Jeux

Sonic Frontiers

Plateformes | Edité par Sega | Développé par Sonic Team

8/10
One : 08 novembre 2022 Series X/S : 08 novembre 2022
14.11 à 09h50 par - GXL Redge

Test : Sonic Frontiers sur Xbox One

C’est du bon niglo mon copain

Devons-nous présenter Sonic, la mascotte de SEGA dont le premier jeu éponyme est sorti en 1991 sur Megadrive ? Le hérisson bleu le plus rapide de la planète a été le héros d’un bon nombre de jeux dont une quantité non négligeable de jeux en 3D très moyens voire décevants. Après avoir régalé tout le monde grâce à un retour aux sources avec Sonic Mania en 2D, Sonic revient en 3D ! Sonic Frontiers arrivera-t-il faire passer la troisième dimension à notre hérisson ?

Commençons par poser les bases. Les Sonic en 3D, aussi bons puissent-ils être, quand ils le sont, ont toujours souffert d’un gameplay imprécis. Même si l’on a pu avoir des bons souvenir avec les Sonic Adventure sur Dreamcast et Sonic Generations sur Xbox 360, soyons honnêtes, notre mascotte ne brillait pas par son agilité. Après plusieurs déconvenues, SEGA nous a dévoilé Sonic Frontiers, un Sonic 3D sur fond de monde ouvert. C’était prometteur. Mais au fil du temps, jusqu’au lancement, les différents trailers étaient plus inquiétants les uns que les autres… En bon fans de Sonic, on a voulu en avoir le cœur net, Sonic Frontiers allait-il être lui aussi une déception ?

sonic frontiers

Niveau scénario, on ne change pas les fondamentaux, Robotnik cherche encore à conquérir le monde. Mais dans sa quête il fait une boulette et créé une brèche entre les dimensions. Notre hérisson doit donc remettre de l’ordre dans tout ça en commençant par se frayer un chemin dans une dimension qui n’est pas la sienne. À cause de sa vitesse, Sonic n’a jamais été un héros facile à prendre en mains. Conscient de cette difficulté SEGA a prévu deux façons de jouer et trois niveaux de difficulté afin que tout le monde puisse profiter de l’aventure. Ces paramètres sont réajustables tout au long du jeu.

Les premiers instants dans Sonic Frontiers annoncent la couleur. Techniquement, sur Xbox Series X et S ce n’est pas ce que l’on a connu de plus clinquant. La modélisation est correcte, le monde ouvert offre de beaux panoramas, mais la qualité des textures est très moyenne et il y a un clipping omniprésent, brutal et bien trop proche pour certains éléments. On n’a pas l’impression que le jeu a été optimisé pour les consoles de dernière génération. La vitesse est la fluidité de l’ensemble permettent de faire passer la petite déception technique.

sonic frontiers

Sonic Frontiers est articulé autour d’un monde ouvert assez vaste qui propose beaucoup de collectes et de défis plus ou moins intéressant comme la pêche ou des puzzles. Pour un Sonic 3D, le gameplay est bien plus complexe qu’à l’accoutumé, tout en respectant un aspect indispensable de la franchise, à savoir la nécessité de rester bien concentré pour éviter les divers pièges tendus par les ennemis ou le décor. On note tout de même qu’un effort a été fait concernant la précision des déplacements de notre héros, même si les erreurs de timing sont souvent source d’échecs et de frustrations. Le système de lock est souvent aux fraises en revanche, mais lorsque l’on arrive à frapper un ennemi, la suite du combo se fait assez facilement. La caméra aussi a parfois du mal à suivre l’action dans le monde ouvert.

Sur les différentes îles qui composent cette dimension, on trouve des portails qui nous donnent accès à la dimension numérique plus proche de ce que l’on connaît de l’univers de Sonic. Dans la dimension numérique nous jouons à la manière des anciens Sonic 2D et 3D et ce n’est pas pour nous déplaire, d’autant plus que la caméra ne souffre pas de la liberté erratique de la partie principale du jeu. Ces séquences sont très dynamiques et agréables à jouer et offrent des sensations bien différentes et complémentaires, à plaisir égal. Pour en revenir au monde ouvert, celui-ci est un prétexte à l’exploration et l’accomplissement de quêtes, ponctuées d’affrontements épiques avec les boss, ce qui permet d’éviter d’éviter d’entrer dans un train-train inhérent à ce type de jeux axés sur la liberté de déplacements.

sonic frontiers

Malgré tout, Sonic s’en sort bien et évolue agréablement dans un univers au design plus réaliste que d’habitude mais cela s’explique simplement par le fait qu’il n’est pas dans sa dimension. Petite mention spéciale aux temps de chargement qui nous occupent habillement avec des défis / didacticiels bien vu pour réviser le gameplay du jeu et se perfectionner.

S’il y a un point où Sonic Frontiers excelle ce sont les musiques ! Rien à jeter, tout est bon, de la musique calme du monde ouvert en passant par les musiques survoltées de la dimension numérique, aux musiques épiques des Boss. Que dire de Super Sonic ? Rien, on va vous laisser apprécier ! Mais les Chaos Emeralds sont une fois encore la clé de la transformation de Sonic. À l’inverse le doublage de Sonic en français est une vaste mauvaise blague… On pensait ne pas pouvoir faire pire que le doublage des films… Nous avions tort. Rendez-nous la voix de Sonic ! On ne sait pas s’il a le museau bouché ou s’il est juste blasé de la vie mais franchement, heureusement qu’il ne parle pas trop.

Sonic Frontiers est un jeu dans l’ère du temps, il cède aux sirènes des mondes ouverts mais ne délaisse pas le fan service pour autant. On retrouve la collecte d’items pour progresser, ce qui peut rebuter à la longue, mais là encore, ça fait partie des codes des mondes ouverts. Sonic Frontiers s’en sort plutôt bien, on aurait peut-être apprécié davantage de niveaux à l’ancienne mais ce n’est pas Sonic Generations !

8/10
Quel plaisir de jouer à un Sonic 3D qui tient la route. Alors, oui, il n’est pas parfait, mais il est suffisamment bien fait et intéressant à jouer pour gommer ses imperfections. On peut toujours espérer quelques amélioration par le biais de mises à jour, mais dans l’état, Sonic Frontiers est une très bonne surprise qui fera assurément battre le cœur des fans, mais pas que.

+

  • Episode 3D de qualité
  • Musiques parfaites, en toutes situations
  • Combats de boss épiquement épiques
  • Gameplay plus précis que d’habitude

-

    • Des lacunes techniques (clipping)
    • Tous les travers du monde ouvert
    • Doublage français de Sonic ridicule
    • Gameplay encore bien brouillon parfois